logo
GALATEA
(30.7K)
FREE – on the App Store

La vie d’Alice est plutôt ennuyeuse : elle va au lycée, regarde ~Gossip Girl~ avec sa meilleure amie, Sam, et a un emploi à temps partiel dans un restaurant. Il ne lui arrive jamais rien d’excitant, jusqu’à la nuit fatidique où elle est mordue par un loup alors qu’elle sortait les poubelles au travail. Bizarrement, lorsqu’elle se réveille le lendemain matin, la morsure est déjà guérie et elle se sent mieux que jamais. Le problème est qu’elle n’est pas la seule à avoir remarqué ces améliorations… Le mauvais garçon Ryder et son équipe sont soudainement très intéressés par elle, mais pourquoi ?

Age Rating: 16+

 

A la Poursuite de l’Oméga de Jessica Edwards est maintenant disponible à la lecture sur l’application Galatea ! Lisez les deux premiers chapitres ci-dessous, ou téléchargez Galatea pour en profiter pleinement.

 


 

L’application a été reconnue par la BBC, Forbes et The Guardian comme étant l’application la plus populaire pour les romans explosifs de nouveaux Romance, Teen & Young Adult, Science Fiction & Fantasy, Mystery, Thriller & Suspense.
Ali Albazaz, Founder and CEO of Inkitt, on BBC The Five-Month-Old Storytelling App Galatea Is Already A Multimillion-Dollar Business Paulo Coelho tells readers: buy my book after you've read it – if you liked it

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

1

Résumé

La vie d'Alice est plutôt ennuyeuse : elle va au lycée, regarde Gossip Girl avec sa meilleure amie, Sam, et a un emploi à temps partiel dans un restaurant. Il ne lui arrive jamais rien d'excitant, jusqu'à la nuit fatidique où elle est mordue par un loup alors qu'elle sortait les poubelles au travail. Bizarrement, lorsqu'elle se réveille le lendemain matin, la morsure est déjà guérie et elle se sent mieux que jamais. Le problème est qu'elle n'est pas la seule à avoir remarqué ces améliorations… Le bad boy Ryder et son équipe sont soudainement très intéressés par elle, mais pourquoi ?

Age Rating: 16+

Auteur original: Jessica Edwards

ALICE

Ce soir, ça n'a pas été si mal. Je veux dire, il y a des bons et des mauvais jours, non ? Les dimanches sont généralement calmes par ici, mais ce n'est pas si mal, vraiment.

Les habitués sont gentils et les pourboires sont généreux, et même mon patron, Robbie, n'est pas si méchant.

Bien sûr, il est un peu paresseux et regarde un peu trop souvent mes fesses, mais il paie toujours à l'heure et me laisse emporter les restes de nourriture chez moi.

Je lève les yeux vers la vieille horloge ronde accrochée au mur et soupire de mépris.

Il ne reste plus qu'une demi-heure.

Je fixe le dernier client de la soirée, priant silencieusement pour qu'il soit sur le point de terminer. J'attrape la cafetière et m'approche du client avec un sourire forcé.

“Plus de café, monsieur ?” Je le supplie du regard dans l'espoir qu'il dise non.

“Non merci, ma chère”, dit-il en se levant de la table.

Je l'aide à mettre son manteau et à prendre son parapluie. Il me tend un billet de dix livres et passe la porte sans un mot.

Je mets l'argent dans la caisse et éteins les lumières du restaurant.

Ensuite, je me dirige vers l'arrière du restaurant, où se trouve la cuisine et je me rends compte qu'il ne reste que Terry et moi.

Il regarde le planning accroché au mur du bureau avec un air effrayé sur le visage.

Terry soupire bruyamment en regardant les dates auxquelles il travaille. Cela fait plus de trente ans qu'il travaille au restaurant et pas une seule fois il n'a eu un jour de congé.

Ses cheveux commencent à grisonner, mais il peut cuisiner les plats les plus délicieux que j'aie jamais eu le plaisir de goûter.

“Hé Terry, le dernier client vient de partir. Tu veux que je ferme le restaurant pour toi ?”

Terry me fait un signe de la main, mais ne détourne pas le regard de l'emploi du temps: “Je vais fermer l'entrée, mais tu peux me rendre un service avant de partir, ma chérie ?”

Avant que je puisse répondre, Terry ramasse six sacs en plastique remplis d'ordures et les dépose à mes pieds.

“Tu veux que je les emmène à la benne ?” Je demande. Je rassemble les six sacs, trois dans chaque main et lève les yeux vers Terry.

“S'il te plaît ? J'apprécierais vraiment.”

Il attrape sa veste, me fait signe et part.

Je regarde la porte battante, abasourdie et secoue la tête.

Les sacs toujours dans les mains, je sors par l'arrière et me dirige vers la benne à ordures. Je rigole quand je vois qu'il pleut à verse.

Super. Merci, Terry. Merci beaucoup.

Je pousse le haut de la benne à ordures et saisis les deux premiers sacs pour les y jeter quand, dans l'obscurité derrière moi, j'entends le son faible et inimitable d'un grognement.

Je me fige, me demandant si ce n'est pas mon imagination qui me joue des tours.

Terrifiée, je serre les sacs et me retourne, tenant les sacs-poubelle comme une épée, prête à frapper.

En ouvrant les yeux, je vois la source du grognement. À moins de deux mètres de moi se tient le plus grand loup que j'aie jamais vu.

Je gémis de peur et commence à reculer lentement, laissant tomber mon arme de fortune au passage. Je sens mon dos toucher la benne à ordures et je réalise que je n'ai nulle part où aller.

Tremblant de peur, je ferme les yeux, priant pour que le loup ne me considère pas comme une menace.

Ou pire, un repas.

“S'il te plaît, ne me fais pas de mal”, je me répète à voix basse.

Puis j'ouvre les yeux et je regrette de ne pas l'avoir fait.

Ses yeux me hanteront jusqu'à la fin de mes jours. Ils sont rouges sang et remplis d'une haine pure envers moi.

Un gris terne recouvre tout son corps et il lui manque de gros morceaux de fourrure, comme s'ils avaient été arrachés.

Le loup avait l'air d'avoir des cicatrices partout sur le corps. Comment avait-il réussi à survivre aussi longtemps ?

Je fais la seule chose à laquelle je pense. Je m'agenouille sur le sol humide, la tête baissée, dans l'espoir que ce soit un signe de soumission.

Le loup hurle dans la nuit et se jette sur moi.

Je crie alors qu'il m'attaque, mais il s'enfuit dans les buissons et disparaît. Je regarde dans la direction où le loup a couru et je commence à rire comme une hystérique.

C'est quoi ce bordel…?

Je secoue la tête et je me relève du sol, mon uniforme étant complètement abîmé.

Je m'examine et c'est là que je remarque mon vêtement, déchiré, sur mon épaule droite.

Pourquoi mon épaule me fait-elle si mal ?

C'est comme si quelque chose avait arraché un morceau de ma chemise.

“Aïe !” Je grimace en touchant mon épaule, voyant un liquide rouge recouvrir la peau de ma main.

Du sang ! Il m'a mordu ! ?

Je regarde autour de moi, essayant de comprendre si c'est vraiment arrivé.

Secoué, je jette les derniers sacs dans la benne à ordures, puis je prends mon sac, je ferme et je rentre chez moi.

En rentrant chez moi dans l'obscurité, alors que la pluie ne tombe plus à verse, je lève les yeux vers le ciel nocturne et remarque la pleine lune.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

2

ALICE

Quand j'arrive à l'école le lendemain matin, je ne pense qu'à la nuit dernière. Je me suis réveillée tôt pour vérifier si c'était vraiment arrivé, et j'ai su que c'était le cas quand j'ai vu les marques de morsure.

Du coup, je n'ai pas pu dormir. Pas du tout. Dormir sur mon côté droit me faisait trop mal.

L'école était de loin le dernier endroit où je voulais être.

Je me dirige vers mon casier pour prendre mon livre d'anglais et c'est alors que j'entends ma meilleure amie m'appeler de l'autre bout du couloir.

“Alice ! Tu as regardé “Game of Thrones” hier soir ?”

Une chose à propos de Sam, c'est qu'elle ne se soucie pas de ce que les gens pensent d'elle.

Moi ? Je m'inquiète beaucoup trop de ce que les gens pensent.

Quand Sam arrive à mon casier, elle pose ses mains sur ses hanches et penche la tête pour une réponse que je n'ai pas encore donnée.

“Alors, tu l'as regardé ?”

Je secoue la tête, “Non… je l'ai raté.”

“Tu quoi ? Comment ça tu l'as raté ? Tu te rends compte que c'était le dernier, non ?” Elle me crie dessus, complètement hystérique.

“Sam.” J'utilise ma main pour lui faire signe de baisser la voix. “Tout le monde nous regarde.”

“Tu crois que je me soucie de ce que les gens pensent ?”

Elle ne me laisse pas l'occasion de répondre. Au lieu de cela, elle se retourne et fait face à tous les spectateurs.

“Personne ne t'a jamais dit que c'est impoli de fixer les gens ? Ma mère me dit toujours de ne jamais fixer quelqu'un, parce que si tu le fais, certaines personnes pourraient ne pas être aussi gentilles que je vais l'être.”

Elle se retourne et hausse les épaules en voyant l’expression de mon visage. “Je te l'ai dit, je me fous de ce que les gens pensent.”

Je regarde dans mon sac pour voir si j'ai tout, pour me rendre compte que je n'ai pas ma trousse à crayons. Je rouvre mon casier quand j'entends Sam soupirer.

“Les gens nous regardent toujours ?” Je demande.

“Quoi ? Oh, non, juste Ryder et sa bande. Ils se promènent ici comme si l'endroit leur appartenait, mais sérieusement, comment un gars peut-il être aussi beau ?”

Après avoir pris ma trousse, je ferme mon casier et regarde ma meilleure amie, dont la bouche est grande ouverte.

“Sam ! Tu es en train de le regarder, chérie, et de baver aussi.” Je ferme sa bouche, mets la trousse dans mon sac et les regarde fixement.

Tout le monde se met sur le côté pour leur faire de la place.

Vous voyez, ce gang possède pratiquement l'école, et si vous blessez l'un d'entre eux, vous les blessez tous.

Tout le monde sait qui ils sont, et personne n'ose essayer de leur parler, ou même de les approcher.

Ils marchent côte à côte dans une ligne parfaite : Bane et Silver à l'extérieur, avec Kellan et Ryder au milieu.

Bane semble être le plus effrayant d'entre eux. Il a un visage ovale avec de petits yeux bleus perçants. Sa bouche est pleine et ferme, formée en un rictus constant.

Il a la peau bronzée avec une teinte chaude, brun doré qui accentue sa grande structure musculaire. Ses cheveux sont épais, noirs et gominés et les deux côtés de sa tête sont rasés.

Il a également une barbe noire touffue qui entoure son visage. Il est parfois difficile de le prendre au sérieux avec cette barbe, car elle le fait ressembler à un gros ours en peluche.

Mais si les rumeurs sont vraies, il ne faut surtout pas le lui dire, à moins de vouloir finir à l'hôpital.

Il porte un simple marcel blanc, assez bas pour laisser apparaître les poils de sa poitrine et un long collier noir qui descend sur sa poitrine.

Le collier est fait de trois tourbillons imbriqués qui, je crois, s'appelle un triskelion. Il porte un jean noir serré avec des bottines noires à petits talons.

Ensuite, je regarde Silver, qui marche dans le coin le plus à droite, et elle, je la fixe carrément.

Toutes les filles veulent être comme elle, et tous les garçons de l'école veulent sortir avec elle, mais tout le monde sait qu'elle est amoureuse de Ryder.

La façon dont elle le regarde et lui sourit, avec ses dents parfaites et son corps parfait. Elle a un visage en forme de cœur, une peau lisse et pâle et des yeux bleus brillants.

Sa bouche est pleine, et parfaitement formée, ce qui contribue à accentuer ses lèvres pulpeuses. Ses longs cheveux noirs sauvages et indomptés reposent sur son épaule gauche et pendent le long de sa taille.

Elle est petite, mais musclée. Les rumeurs disent qu'elle a botté le cul d'un sportif une fois, après qu'il l'ait giflée.

Il est parti en ambulance et n'est revenu à l'école que le mois suivant. Personne ne l'a plus jamais touchée. Pas après ça.

Elle porte une veste en cuir noire qui lui arrive à la taille, un short noir uni et des cuissardes noires.

Le plus beau d'entre eux est Kellan. C'est un peu bizarre de le voir avec ces gens.

Il a un visage ovale, une peau claire et crémeuse, et des yeux marron foncés qui semblent à la fois hantés et doux.

Son visage n'a aucune expression, du coup on ne sait jamais s'il est heureux ou triste. Des cheveux bruns et bouclés encadrent son visage aux formes parfaites.

Il porte un brancard noir à l'oreille gauche et ses deux bras sont couverts d'œuvres d'art colorées. Son corps est mince, sans une once de graisse corporelle, juste du muscle pur.

Il porte un simple marcel noir, un jean noir serré et des baskets noires.

Kellan est peut-être le seul à être accessible de tous. Il a cette aura de gentillesse qui attire les gens et qui fait qu'il est impossible de le détester.

Je me souviens quand lui et sa petite amie étaient ensemble.

Anna était l'une des filles les plus gentilles de cette école. Chaque personne ici la respectait et la traitait avec la plus grande gentillesse.

Mais Kellan a perdu l'amour de sa vie, il y a plus d'un an maintenant, après que son corps ait été retrouvé près de la rivière, aux premières heures du matin.

Les gens disent que la scène de crime était comme sortie d'un film d'horreur.

Néanmoins, Kellan a perdu une partie de lui-même après avoir perdu Anna, et je ne lui en ai pas voulu.

“Qu'est-ce qui la rend si spéciale ? Je parie qu'elle a un vagin magique ou quelque chose comme ça. En plus, elle a probablement couché avec les trois”, marmonne mon ami en regardant Silver.

Je détourne le regard de Kellan au moment où il passe devant nous et je sursaute devant ma meilleure amie. “Sam, arrête de la fixer avant qu'elle ne te tape dessus, toi aussi, et que tu finisses à l'hôpital !”.

“Quoi ? C'est pas comme si elle pouvait m'entendre.”

J'attrape la main de Sam et l'entraîne dans le couloir vers notre cours d'anglais. On s'assoit près de la première rangée, je sors le livre de lecture et j'attends M. Daniels.

“Honnêtement, je te garantis qu'elle couche avec l'un d'eux.” Sam pointe la pointe de son stylo vers le fond de la classe sans regarder.

Je regarde par-dessus mon épaule vers le fond et je vois les quatre assis ensemble, mais aucun d'eux ne se parle.

Silver est assise à côté de Ryder, comme toujours. Elle reste toujours à ses côtés.

Je regarde Ryder, son expression reste impassible tandis que Silver lui caresse le bras avec compassion.

N'importe qui pourrait dire, rien qu'en la regardant, qu'elle est en admiration devant lui.

Kellan, quant à lui, reste silencieux, assis avec ses coudes sur la table et sa tête reposant entre eux.

Bane est assis, les jambes croisées sur la table, les mains derrière la tête. Il regarde la pièce comme s'il observait tout ce qui l'entoure. Ce n'est qu'à ce moment-là que j'ai compris.

“Sam !” Je frappe sa main en me retournant, faisant accidentellement tomber le stylo de sa main.

“Hé ! C'est mon stylo préféré.” Elle montre le sol du doigt. “Il n'a jamais fait de mal à personne.”

“Est-ce qu'ils sont censés être dans cette classe ? Pourquoi est-ce que je m'en rends compte seulement maintenant ?” Je fais signe que non, en penchant la tête vers le fond de la salle.

“C'est le milieu de l'année de terminale, donc… non. L'école ne laisse pas les gens changer de cours au milieu de l'année, mais je ne sais pas. Peut-être qu'ils ont trouvé un arrangement avec M. Daniels ?” suggère Sam.

Elle ramasse son stylo et inspecte les dégâts “Tu me dois un nouveau stylo, au fait. Ce stylo plume était un cadeau d'anniversaire.”

“Ouais, bien sûr.” Je regarde à nouveau vers le fond de la classe, pour me rendre compte qu'ils me fixent en retour.

Ils sont vraiment intimidants.

Silver penche la tête sur le côté et me fixe d'un regard haineux, tandis que la mâchoire de Bane tique.

Je fronce les sourcils et regarde vers Kellan. Il me fait un petit sourire, ses yeux se plissent sur les côtés quand je lui souris en retour.

Il ne sourit qu'une seconde, puis regarde à nouveau son bureau. Je tourne complètement la tête pour faire face à Ryder, et pour la première fois depuis des années, je le regarde vraiment bien.

Il a un visage ciselé, une peau tachetée et bronzée et des yeux vert émeraude qui me fixent, mais ils ne contiennent ni menace, ni haine, juste un regard pur et curieux.

Je le regarde, et il me regarde en retour avec un sourire en coin. Ses lèvres sont pleines, mais fermes.

Je parie qu'il a embrassé beaucoup de filles avec ces lèvres…

Après avoir ajusté son bonnet, il jette ses cheveux noirs brillants sur le côté et me tire la langue. Je fronce à nouveau les sourcils en signe de confusion, et je me retourne.

“Trou du cul”, je murmure dans mon souffle.

Alors que je fais face à l'avant de la classe, je n'entends que le rire de Ryder, derrière.

Merde ! Il sait lire sur les lèvres ou quoi ?

“C'est qui le connard ?” Sam regarde dans la salle pour trouver le coupable, mais elle ne voit que moi qui la regarde.

Elle se montre du doigt, paniquée. “Si c'est à propos du stylo, ne t'inquiète pas pour ça.”

“Non, c'est rien. Je ne suis juste pas prête à travailler ce soir.”

J'ai pris le livre et j'ai parcouru le texte de présentation.

“Tu as du retard dans tes devoirs ? Je peux t'aider au restaurant ce soir, si tu veux ?”

“Merci, mais je suis sûr que je pourrai rattraper mon retard à temps.”

Je sors un stylo de ma trousse au moment où la porte de la classe s'ouvre.

Mr. Daniels est malade aujourd'hui ?

“Bonjour les élèves, je m'appelle M. Edmund, et je serai votre professeur d'anglais pour le reste du semestre. Je crois que vous lisez le roman “Les Hauts de Hurlevent”. Quelqu'un peut-il se porter volontaire pour commencer ?”

Il écrit son nom, Olivier Edmund, sur le tableau blanc.

“Où est Mr. Daniels ?” demande Sam.

“Je ne suis pas obligé de partager cette information avec vous, Mlle Frey.”

Il se retourne et fixe Sam d'un air froid.

“Monsieur ? On nous a promis de nous rendre les résultats de nos tests aujourd'hui”, dis-je poliment.

Ce test pratique était tout ce dont j'avais besoin pour réussir l'examen de la semaine prochaine.

Si je rate un autre cours, je ne sais pas comment j'allais survivre au reste de ma dernière année.

“Alice, n'est-ce pas ?”

Il marche dans l'allée, tenant le presse-papiers qui a le nom de tout le monde et incline la tête sur le côté.

“C'est exact, oui”, je réponds d'une voix calme et posée.

“Toujours lever la main si vous avez une question.”

Il me jette un coup d'œil, puis se dirige vers le devant de la classe et désigne le tableau.

“Je suis votre professeur maintenant. Tout ce que M. Daniels vous a enseigné avant, oubliez-le, car il ne reviendra pas.”

Il tape dans ses mains et me regarde. “Maintenant, Alice, pourquoi ne pas commencer à lire pour nous. Le chapitre huit, s'il vous plaît ?”

Il s'assied sur la chaise et me fait signe de la main pour que je commence à lire.

Où êtes-vous, M. Daniels ?

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

L’Alpha Briseur de Ménage

Brooke abandonne tout pour emmener sa famille sur la route et aider son mari à réaliser ses rêves. Elle est loin de se douter que son bonheur en fait partie. Ce qui est regrettable, car un certain alpha est sur le point de changer leur vie à jamais. Slate est un loup-garou qui a été maudit pour avoir une compagne humaine, mais quand il voit Brooke, il ne peut voir en elle autre chose qu’une bénédiction. Dommage qu’elle soit mariée…non ?

Classification par âge : 18+

Brûlante Détermination

Hannah Daniels a toujours été un peu plus corpulente que les autres femmes, mais elle ne s’en est jamais souciée. Elle est bien dans sa peau. La plupart du temps du moins. Mais son médecin lui recommande de consulter un coach de fitness. En fait, elle a même déjà en tête l’homme idéal : Jordan Mathis, qui est déterminé à faire transpirer Hannah… à plus d’un titre.

Classification par âge : 18+

La Disparition

Cela fait deux ans que Lily a perdu son petit ami dans une fusillade au hasard. Lorsqu’une prestigieuse université lui propose une offre d’emploi, elle a la chance de mettre ses tristes pensées de côté et de repartir à zéro, du moins jusqu’à ce qu’elle rencontre l’irrésistible président de l’école. Lily peut-elle confier son amour à un nouvel homme ou les sombres secrets de ce dernier ne feront-ils que lui causer plus de chagrin?

Tranche d’âge: 18+

Liés par les Flammes

Lorsque Lydia découvre le jour de son dix-huitième anniversaire qu’elle est destinée à épouser le roi Gabriel d’Imarnia, sa vie entière est bouleversée. Grâce à ses pouvoirs de feu uniques et à des années d’entraînement, Lydia tente de résister au destin à chaque instant.

Mais le roi Gabriel a d’autres plans…

Age Rating : 18+

Unclassic Hero (français)

Par l’auteur de Behind the Masque et Enforce My Heart.

Sydney a toujours suivi les règles… jusqu’à ce que sa meilleure amie Desiree décide qu’elle doit s’amuser un peu. Elles achètent de fausses cartes d’identité et entrent dans une boîte de nuit, où Sydney s’attache à un musicien sexy… pour découvrir qu’il est aussi son nouveau professeur d’anglais !

Classification par âge : 18+

Bottes de Cowboy et Bottes de Combat

Lorsque Lincoln, vétéran de l’Afghanistan, rencontre Lexi, conseillère en bien-être, il sait qu’il a trouvé la bonne personne, mais les fantômes de son passé peuvent l’empêcher de se construire un avenir brillant.

Age Rating : 18+

Étoile Brillante

Pour Andra, se lier à un dragon semble être un rêve impossible. Mais lorsqu’elle croise le chemin d’un beau Cavalier du Ciel, Andra découvre un tout nouveau monde de possibilités. Avec un peu de magie, elle pourrait même se retrouver à s’envoler dans le ciel… .

Age: 15+

Moon River (français)

Maeve n’est pas rentrée à la maison depuis que son père est mort et qu’elle a été envoyée en pensionnat, mais maintenant elle est revenue pour vendre la maison et enfin passer à autre chose. Elle n’est pas de retour depuis longtemps quand elle rencontre de vieux amis qui la convainquent d’aller au Bal des Potes – un nom étrange, mais qui semble plutôt amusant. Cependant, lorsqu’un homme étrange mais enivrant l’aborde au bal et déclare qu’elle est “A MOI”, un changement commence à se produire en elle… un changement qui révèle un sombre secret sur la ville et sa famille….

Age: 18+ ( ⚠️ Avertissement sur le contenu : Extrême violence, enlèvement, violence sexuelle, viol, fausse couche ⚠️ )

La Survie de la Rose

Après la mort de son père, le roi, Deanna se retrouve dans une situation dangereuse. Elle est une princesse bâtarde, et sa belle-mère, la reine Rosaline, et son demi-frère, le prince Lamont, ne reculeront devant rien pour qu’elle soit écartée de la cour. Seule et sans personne pour la protéger, Deanna commence à craindre pour sa vie. Mais lorsque des prétendants commencent à arriver pour faire la cour à la reine Rosaline, Deanna rencontre un bel étranger venu d’un pays lointain qui pourrait lui offrir le salut qu’elle recherche…

Age Rating : 18+

Tous les yeux sur nous

Laney fait l’amour avec la rockstar la plus célèbre du monde, Ace Flanagan, au mariage de sa sœur, sans jamais s’attendre à le revoir. Mais lorsque Laney découvre qu’elle est enceinte, sa vie et celle d’Ace vont changer à jamais…

Age Rating : 18+

Unlimited books, immersive experiences. Download now and start reading for free.