logo
GALATEA
(30.7K)
FREE – on the App Store

L’Esclave du Dragon

Voyagez dans le temps avec cette réinterprétation médiévale de la torride Requiem City ! Madeline est au service des puissants métamorphes dragons de la Horde de Requiem depuis son plus jeune âge. Le jour de son dix-huitième anniversaire, Hael, le Seigneur Dragon lui-même, pose ses yeux verts émeraude sur Madeline. Il a de plus grands projets pour elle. Madeline sera-t-elle l’esclave sexuelle soumise dont Hael a besoin? Ou ce dom ultra sexy a-t-il trouvé son égale?

Age Rating 18+

 

L’Esclave du Dragon de C. Swallow est maintenant disponible à la lecture sur l’application Galatea ! Lisez les deux premiers chapitres ci-dessous, ou téléchargez Galatea pour en profiter pleinement.

 


 

L’application a été reconnue par la BBC, Forbes et The Guardian comme étant l’application la plus populaire pour les romans explosifs de nouveaux Romance, Science Fiction & Fantasy.
Ali Albazaz, Founder and CEO of Inkitt, on BBC The Five-Month-Old Storytelling App Galatea Is Already A Multimillion-Dollar Business Paulo Coelho tells readers: buy my book after you've read it – if you liked it

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

1

Résumé

Voyagez dans le temps avec cette réinterprétation médiévale de la torride Requiem City! Madeline est au service des puissants métamorphes dragons de la Horde de Requiem depuis son plus jeune âge. Le jour de son dix-huitième anniversaire, Hael, le Seigneur Dragon lui-même, pose ses yeux verts émeraude sur Madeline. Il a de plus grands projets pour elle. Madeline sera-t-elle l'esclave sexuelle soumise dont Hael a besoin? Ou ce dom ultra sexy a-t-il trouvé son égale?

Age Rating 18+

Auteur original: C. Swallow

Note: Cette histoire est la version originale de l'auteur et n'a pas de son.

Madeline

8 ans

Parfois, le destin a une façon de dire, “Endurcis-toi”. C'est ce que mon père avait l'habitude de dire chaque fois qu'il devait partir pour son travail dans différents châteaux dans différents pays. J'ai toujours pensé que j'étais forte parce que j'ai appris à ne pas pleurer quand papa partait.

J'ai toujours trouvé un moyen de sourire et d'être heureuse, comme embêter mon grand frère Mason et partir à l'aventure avec lui, que nous soyons dans le château de mon papa ou dans celui, beaucoup plus grand, de mon cousin.

Cependant, je n'ai jamais imaginé une vie où je serais kidnappée pour devenir une esclave. Et encore moins l'esclave d'un Dragon.

Je pensais que les Dragons étaient des animaux de compagnie pour les humains, et j'ai toujours pensé que je finirais par avoir une vie de princesse, comme ma cousine Summer.

Au lieu de cela, il y a exactement sept jours, j'ai été kidnappée par un grand Dragonnier, très en colère, aux yeux verts émeraude.

Un Dragon dont même Dane et Goldy avaient peur, et ils étaient mes protecteurs!

Enfin, ils l'étaient… mais plus maintenant. Mais ce n'est pas la question.

Ce que je veux dire, c'est que je n'ai pas peur de Hael ! J'ai fait face à la bête et j'ai donné un coup de pied à sa jambe humaine quand il a menacé mon tout premier Dragon de compagnie, Alexa.

Quand je l'ai confronté, Hael était tellement en colère qu'il m'a enlevé à mes amis et à ma maison. Il s'est réfugié dans son Dragon et m'a ramené dans sa Horde.

Maintenant, je suis toute seule.

J'ai demandé plusieurs fois à Hael de me ramener à mon cousin, mais il n’a fait que rire. Tout le monde le craignait, mais moi je refusais d’avoir peur.

Avec beaucoup de persévérance, chaque jour, je lui ai demandé de me ramener en avion à Summer… mais mes supplications n'ont rien donné.

A la fin, il m'a cruellement poussé vers une vieilel esclave et a dit à la femme de me trouver une chambre et de me former au nettoyage.

Et maintenant… malheureusement… j'en suis réduite aux larmes.

J'ai passé la dernière semaine à apprendre comment être une esclave, et je déteste ça. C'est tellement ennuyeux. Ils disent que je suis trop jeune pour faire autre chose que nettoyer.

Alors maintenant, une fois de plus, je reviens au conseil de mon père.

“Endurcis-toi.

Alors, je m'assois sur mon lit de pierre froid avec une simple couverture douce, je croise mes genoux et je serre les mains.

Je fixe le mur de la grotte de montagne de ma chambre dans laquelle je suis enfermée la nuit. Je me sens toute seule et tout le monde me manque. Mason me manque le plus.

Je commence à prier, mais je me surprends à chanter à la place. Je commence par fredonner, mais les sons doux finissent par se transformer en mots familiers… et finalement, cela devient une chanson que mon père m'a apprise il y a longtemps.

Je répète la seule partie de la chanson dont je me souviens, et le simple rythme des mots m'aide à me calmer.

Pendant ce temps, il y a des oreilles qui écoutent tout autour, même si je ne m'en rends pas compte.

Et c'est ainsi que je chante.

Ce simple verset allait devenir mon mantra pour les dix prochaines années.

Quand je tomberai devant toi

La brume remplira ma vision

Tes griffes ne m'ouvriront pas entièrement

Je sentirai mes os se réchauffer

Mes yeux s'aiguiseront

Mon âme illuminée

Alors, peut-être m'aideras-tu à grandir…

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

2

10 ans plus tard

Madeline

“Prenez ça.” Layla pousse deux sacs à dos vers Darshan et moi.

Mon ami aveugle l'attrape avec aisance tandis que je saisis le mien à mains serrées, ne pouvant contenir le rictus sur mon visage.

“Ce sont tes deux nouvelles 'recrues' pour aujourd'hui, Axel. Garde un oeil sur eux.”

“Oui, Layla.” Axel s'avance et nous pousse à rester en retrait avec le reste de son grand groupe d'esclaves, dont le seul travail est de se rendre à la ville la plus proche pour prendre des provisions pour la Horde Requiem.

Je n'étais pas autorisé à quitter le territoire des montagnes Requiem, mais grâce à ma ruse, j'ai convaincu Layla de me laisser aller au moins une fois dans la ville.

Bien sûr, je savais que Layla, un jeune dragon bleu qui s'occupe des jeunes esclaves, était aussi secrètement mon amie.

Dans la Horde du Requiem, Hael est contre le fait d'avoir des liens étroits avec les mortels. Il les décourage, aime proclamer et faire respecter le fait que nous ne sommes que des esclaves et que nous n'avons aucune valeur, surtout pas celle d’être une compagnie.

Pour une fois, la pensée de Hael ne me bouleverse pas et ne me met pas en colère au point de vouloir tuer ce salaud.

Cette fois, cette pensée me fait sourire, de façon incontrôlable, parce que je suis en train de préparer mon grand plan d'évasion et qu'il n'a aucune idée de ce que je prépare.

“Madeline.” Layla attire mon attention alors que je me tiens avec Darshan et les autres esclaves juste à l'extérieur des grottes vers la forêt verte et feuillue.

“Reste proche d'Axel. Assure-toi de faire exactement ce qu'il dit, et ne t'éloigne pas. Haven est une grande ville et ce n'est pas sûr pour toi de partir seule.”

Parfois j'ai peur que Layla puisse lire dans mes pensées, mais je sais qu'elle ne peut pas.

“Maddie est une bonne fille. Tu n'as pas à t'inquiéter,” Darshan prend ma défense en disant cela à Axel et Layla.

Cependant, bien sûr, il ne peut pas garder le sarcasme complètement hors de son ton. Je lève juste les yeux au ciel, et je sais qu'il peut le sentir même s'il ne peut pas le voir.

“Bon voyage.” Layla fait un signe de tête au groupe et tourne sur son talon d'humaine, se frayant gracieusement un chemin vers les montagnes, ses cheveux bleus scintillant avec les derniers rayons de soleil avant d'être engloutis par l'obscurité des grottes.

Je me tourne ensuite vers Axel, le guérisseur d'âge moyen qui est censé me surveiller de près.

“Vous serez ravis de ce que vous allez voir dans la ville”, explique Axel à Darshan et à moi.

“Vous avez tous les deux seize ans maintenant, donc vous êtes autorisées à rejoindre notre groupe de rassemblement. Cependant, ne sous-estimez pas les dangers que représentent les humains errants. Vous avez vécu la plupart de vos vies entourés de Dragons et de leur pouvoir, mais les humains étrangers peuvent être tout aussi dangereux. Restez proches.”

“Pourquoi la ville s'appelle Haven si elle n'est pas sûre ?” Je demande avec curiosité, en respirant l'air de la forêt.

J'essaie de ne pas ricaner de plaisir lorsque mes bottes s'enfoncent dans les champs herbeux. Cela faisait bien trop longtemps.

Bien sûr, il m'arrivait de me faufiler dans la forêt pendant quelques minutes, mais j'avais toujours trop peur de me faire prendre, et je ne pouvais donc jamais profiter de la forêt comme elle était censée l'être.

“C'est juste un nom, Maddie.” Darshan marche rapidement devant Axel et moi. “Les sons de la forêt… oh, comme çela m'a manqué.”

“Ce garçon est étonnant”, dit Axel dans son souffle. “Il ne peut pas voir, pourtant il est si agile et prudent mais il est aussi rapide.

“Darshan !” J'appelle, parce que juste au moment où Axel dit cela, je vois Darshan esquiver un arbre, puis un autre, seulement pour trébucher dans un buisson, le visage planté dans la terre.

Axel halète, je ris, je le connais trop bien.

“Il est beaucoup trop excité par les nouvelles choses”, je chuchote à Axel.

Quelqu'un près de Darshan essaie de l'aider à se relever, mais avant qu'il ne le fasse, il est déjà debout, se tournant pour me “regarder” avec un sourire sur son visage sale, des feuilles et des brindilles dans ses cheveux.

“C'est génial ! “, s'écrie-t-il, en levant le poing en l'air avant de se retourner et de se pavaner dans la forêt une fois de plus, s'approchant de l'avant du groupe, où le chef l'attrape par le bras et le pousse en arrière.

“Tu suis, tu ne mènes pas.” L'esclave corpulent est dur mais pas trop quand il dit à Darshan de se remettre en place.

“Depuis combien de temps es-tu esclave ?” Axel me demande curieusement. Ce n'est pas comme si nous nous connaissions.

Il y a au moins cinq mille esclaves dans tout le complexe montagneux. Et au moins deux cents Dragons. Seul ce petit groupe chanceux de cent esclaves est autorisé à aller à Haven pour se ravitailler et nourrir les autres esclaves.

“Dix ans”, je réponds. “Hael m'a kidnappé quand j'avais six ans. Depuis, on m'a appris à nettoyer et tout ce que je voulais, c'était rejoindre ce groupe de rassemblement. Tu as de la chance, car la plupart du temps, tu peux sortir en ville. Un goût de liberté !”

“Fais attention à la direction que prennent tes pensées, ma fille”, désapprouve instantanément Axel, qui murmure la suite.

“Nous n'en parlons pas, mais si un esclave de notre groupe ose s'échapper, nous sommes tous sévèrement punis… et l'esclave qui s'échappe a une punition infligée personnellement par Hael. Comprends-tu ce que je dis, Madeline ?”

Je ne réponds pas. Je ne fais que fixer la forêt, mes espoirs s'effondrent en regardant Darshan et tous les autres esclaves.

Comment pourrions-nous nous échapper, seulement pour que tous ces innocents soient punis ?

“…à moins que nous essayons tous de nous échapper ensemble…” Je me murmure à moi-même, en pensant tout haut. Axel m'attrape le bras et m'arrête, en me regardant avec de grands yeux.

“Ne dis pas de telles choses stupides. Tu devrais être honorée d'être l'esclave choisie par la Horde du Requiem. Ta vie est une bonne vie.”

Je fixe Axel, les yeux écarquillés, en écartant mon bras de lui. J’avance rapidement vers Darshan, fredonnant pour moi-même pour empêcher les larmes de couler sur mon visage.

Si seulement il savait… Je faisais presque partie de la royauté, et puis j'ai été réduite à être une fille sans valeur, sans nom et sans importance.

Je sais que la Horde du Requiem ne nous traite pas trop mal, mais…

Je sais que j'aurais pu avoir une vie tellement meilleure.

Et je veux tellement, tellement, revoir mon grand frère : Mason.

“Je peux ressentir ta douleur, Maddie”, dit Darshan alors que je me range à ses côtés, marchant avec lui.

“Je suis forte, je ne ressens pas la douleur”, je claque des doigts. Je déteste montrer ma faiblesse et je déteste que mon plan d'évasion tombe lentement à l'eau.

“Chaque fois que tu fredonnes, tu soulages ta douleur. Comme quand tu chantes”, dit-il. “Ne t'inquiète pas, Maddie…”

“On ne peut pas faire ce qu'on avait prévu de faire”, je lui siffle doucement, et il se tait instantanément.

Je l'ai distrait suffisamment pour qu'il soit sur le point de se jeter dans un arbre, alors je lui attrape le bras et l'aide à le contourner. “Attention.”

“Je sais Maddie… J'ai entendu ce qu'il a dit, mais on peut quand même passer un bon moment. Sortir de cet endroit, aussi belle que soit son architecture… on n'a jamais eu autant de chance. Profitons de cette liberté temporaire tant qu'elle dure.”

Les mots de Darshan me calment.

“Voilà une gentille fille”, ajoute-t-il à la dernière partie parce qu'il sait que je déteste qu'il m'appelle comme ça.

“Je ne t'éloignerai pas du prochain arbre si tu fais ton chieur”, je menace, juste avant qu'il n'attrape mon coude et me tire sur le côté, loin du groupe principal d'esclaves.

“Tu sais, j'ai réfléchi… il y a un autre moyen de te libérer”, murmure-t-il.

“Darshan, nous ne pouvons pas être aussi loin du groupe,” je mentionne, regardant par-dessus mon épaule anxieusement, sachant qu'Axel va bientôt réaliser que nous nous éloignons.

“Tu dois juste simuler ta mort”, murmure-t-il.

“C'est le plan le plus stupide que j'ai jamais entendu !” Je reviens instantanément vers lui, en le bousculant pour être si stupide. Puis nous rejoignons rapidement le groupe principal d'esclaves.

“J'essayais juste d'être utile “, dit Darshan en haussant les épaules, mais je l'ai clairement énervé. Il n'aime pas quand je suis dure, mais je suis en colère.

Simuler ma propre mort… Je ne peux pas faire ça !

“Je te connais.”

Je suis sortie de mes pensées quand un garçon plus âgé, à côté de moi, s'approche de Darshan et moi.

“Je ne vous connais pas.” Je plisse les yeux vers lui, parce que je ne le reconnais pas du tout.

“Oh, je suppose que vous ne me connaissez pas… Je ne sors pas beaucoup, mais je vous ai déjà vu et j'ai entendu votre voix. Tu aimes chanter.”

Le garçon plus âgé, aux cheveux noirs et au nez percé, m’adresse un sourire insolent. Je n'aime pas qu'il soit beau, ni qu'il m'ait entendu chanter.

“Tu m'as espionné ?” Je demande, en le regardant fixement.

“Je t'ai dit que les gens peuvent t'entendre chanter, Maddie.” Darshan irrité s'en va s’occuper de ses propres affaires, me laissant avec cet esclave masculin espion.

“Je m'appelle Darren”, se présente-t-il en souriant. Je m'arrête presque sur place.

“Darren ?” Je demande à nouveau : “Comme dans… ?”

“Oui, je suis l'esclave personnel de la princesse Dragon.” Il lève les sourcils vers moi de façon provocante. “Donc tu as entendu parler de moi, au moins ?”

“Tu es un esclave sexuel”, dis-je et il met une main sur sa poitrine, faisant semblant d'être blessé.

“Je n'aime pas y penser comme ça… mais Adara a certains usages pour moi.” Darren semble bien trop heureux d'admettre ça.

“C'est dégoûtant, d'être utilisé pour le sexe. Pourquoi tu souris ?” Je plisse les yeux vers lui et il tend la main pour attraper une mèche de mes cheveux bruns ondulés.

“Si naïve… si petite… pauvre petite chose. Tu sais que tu ne devrais pas être ici dans cette expedition à Haven.”

Je décide que je n'aime pas Darren, il est bien trop arrogant. Il voit mon regard furieux et affiche un sourire plus large.

“Tout le monde t'a entendu chanter, chère Madeline… Tu ne crois pas que j'étais en train de t'espionner, n'est-ce pas ? Adara t'a entendu chanter, les autres dragons, Hael-“

“Il ne m'a pas entendu chanter”, je lui coupe la parole, “De plus, je ne veux pas te parler plus longtemps, je-“

“J'essaie juste de t'éduquer, petite fille. Tu ne le sais pas, n'est-ce pas ?” Darren a l'air bien trop suffisant, il sait quelque chose que je ne sais pas.

“Je ne sais pas quoi ?” Je suis curieuse.

“Hmmm… laisse-moi le dire comme ça. La dernière fois que j'ai vérifié, Hael a banni sa dernière esclave personnelle, hmmm, la nuit dernière ? Oh oui, c'est vrai. Je me souviens qu'il lui a dit si grossièrement de partir et de ne jamais revenir alors que nous étions tous en train de dîner !

“Habituellement, comme vous le savez, il tient à avoir trois esclaves personnelles à la fois. Sais-tu combien il en a maintenant ?”

Je deviens rouge, la colère me submergeant à la réalisation soudaine de ce qu'il essaie d'insinuer.

“Il n'a plus d'esclaves personnelles, chère Madeline, et les seules femelles qu'il a ramenées personnellement dans sa Horde… ont toujours connu le même sort.”

“Tais-toi. Pourquoi tu me dis ça ? Vous pensez que parce qu'il m'a kidnappée quand j'avais six ans, il pense toujours à moi ? J'ai eu très peu de rencontres avec lui…”

“Tu as eu beaucoup de rencontres avec lui”, s'empresse d'ajouter Darren en me tapotant la tête, soulignant que je suis plus petite que lui.

“Tu étais toujours si timide et nerveuse, tu ne remarquais jamais personne d'autre dans la pièce chaque fois qu'il t'ordonnait de venir dans la chambre royale commune pour s'enquérir de tes progrès en tant qu'esclave.

“Tu crois qu'il fait ça à tous les esclaves de la montagne ? Tu crois qu'il a le temps ou la patience ?” Darren fait une pause, profitant de mon silence abasourdi avec trop de jubilation.

“Et tu savais que…”, murmure-t-il pour la suite. “Je sais que c'est ton anniversaire aujourd'hui. Dix-huit ans, c'est le point de bascule, l'âge où…”

“Je ne te parlerai pas plus longtemps”, je l'interromps rapidement avant de partir à la recherche de Darshan.

J'entends le rire de Darren derrière moi.

Mes mains tremblent à mesure que je réalise l'énormité de ce que Darren a dit.

Je veux dire, il ne pouvait pas avoir raison. En fait, il avait très probablement tort.

Mais est-ce une trop grande coïncidence que Hael ait banni son dernier esclave la nuit dernière ?

Et que ce soit mon dix-huitième anniversaire aujourd'hui ?

Je secoue la tête pour moi-même. Non, non, non.

Je ne veux pas croire Darren, que Hael faisait de la place pour moi comme esclave personnelle.

Ça ne peut pas être vrai. Layla me l'aurait dit.

Il y avait des milliers de femmes parmi lesquelles Hael pouvait choisir.

Et pourtant…

Peu importe ce que je me dis, je reviens toujours au même sentiment dans mon coeur.

Darren a raison.

Je ne veux juste pas le croire.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

L’Alpha Briseur de Ménage

Brooke abandonne tout pour emmener sa famille sur la route et aider son mari à réaliser ses rêves. Elle est loin de se douter que son bonheur en fait partie. Ce qui est regrettable, car un certain alpha est sur le point de changer leur vie à jamais. Slate est un loup-garou qui a été maudit pour avoir une compagne humaine, mais quand il voit Brooke, il ne peut voir en elle autre chose qu’une bénédiction. Dommage qu’elle soit mariée…non ?

Classification par âge : 18+

Brûlante Détermination

Hannah Daniels a toujours été un peu plus corpulente que les autres femmes, mais elle ne s’en est jamais souciée. Elle est bien dans sa peau. La plupart du temps du moins. Mais son médecin lui recommande de consulter un coach de fitness. En fait, elle a même déjà en tête l’homme idéal : Jordan Mathis, qui est déterminé à faire transpirer Hannah… à plus d’un titre.

Classification par âge : 18+

La Disparition

Cela fait deux ans que Lily a perdu son petit ami dans une fusillade au hasard. Lorsqu’une prestigieuse université lui propose une offre d’emploi, elle a la chance de mettre ses tristes pensées de côté et de repartir à zéro, du moins jusqu’à ce qu’elle rencontre l’irrésistible président de l’école. Lily peut-elle confier son amour à un nouvel homme ou les sombres secrets de ce dernier ne feront-ils que lui causer plus de chagrin?

Tranche d’âge: 18+

Liés par les Flammes

Lorsque Lydia découvre le jour de son dix-huitième anniversaire qu’elle est destinée à épouser le roi Gabriel d’Imarnia, sa vie entière est bouleversée. Grâce à ses pouvoirs de feu uniques et à des années d’entraînement, Lydia tente de résister au destin à chaque instant.

Mais le roi Gabriel a d’autres plans…

Age Rating : 18+

Unclassic Hero (français)

Par l’auteur de Behind the Masque et Enforce My Heart.

Sydney a toujours suivi les règles… jusqu’à ce que sa meilleure amie Desiree décide qu’elle doit s’amuser un peu. Elles achètent de fausses cartes d’identité et entrent dans une boîte de nuit, où Sydney s’attache à un musicien sexy… pour découvrir qu’il est aussi son nouveau professeur d’anglais !

Classification par âge : 18+

Bottes de Cowboy et Bottes de Combat

Lorsque Lincoln, vétéran de l’Afghanistan, rencontre Lexi, conseillère en bien-être, il sait qu’il a trouvé la bonne personne, mais les fantômes de son passé peuvent l’empêcher de se construire un avenir brillant.

Age Rating : 18+

Étoile Brillante

Pour Andra, se lier à un dragon semble être un rêve impossible. Mais lorsqu’elle croise le chemin d’un beau Cavalier du Ciel, Andra découvre un tout nouveau monde de possibilités. Avec un peu de magie, elle pourrait même se retrouver à s’envoler dans le ciel… .

Age: 15+

Moon River (français)

Maeve n’est pas rentrée à la maison depuis que son père est mort et qu’elle a été envoyée en pensionnat, mais maintenant elle est revenue pour vendre la maison et enfin passer à autre chose. Elle n’est pas de retour depuis longtemps quand elle rencontre de vieux amis qui la convainquent d’aller au Bal des Potes – un nom étrange, mais qui semble plutôt amusant. Cependant, lorsqu’un homme étrange mais enivrant l’aborde au bal et déclare qu’elle est “A MOI”, un changement commence à se produire en elle… un changement qui révèle un sombre secret sur la ville et sa famille….

Age: 18+ ( ⚠️ Avertissement sur le contenu : Extrême violence, enlèvement, violence sexuelle, viol, fausse couche ⚠️ )

La Survie de la Rose

Après la mort de son père, le roi, Deanna se retrouve dans une situation dangereuse. Elle est une princesse bâtarde, et sa belle-mère, la reine Rosaline, et son demi-frère, le prince Lamont, ne reculeront devant rien pour qu’elle soit écartée de la cour. Seule et sans personne pour la protéger, Deanna commence à craindre pour sa vie. Mais lorsque des prétendants commencent à arriver pour faire la cour à la reine Rosaline, Deanna rencontre un bel étranger venu d’un pays lointain qui pourrait lui offrir le salut qu’elle recherche…

Age Rating : 18+

Tous les yeux sur nous

Laney fait l’amour avec la rockstar la plus célèbre du monde, Ace Flanagan, au mariage de sa sœur, sans jamais s’attendre à le revoir. Mais lorsque Laney découvre qu’elle est enceinte, sa vie et celle d’Ace vont changer à jamais…

Age Rating : 18+

Unlimited books, immersive experiences. Download now and start reading for free.