logo
GALATEA
(30.7K)
FREE – on the App Store

Toute sa vie, Clarice a été protégée par son père surprotecteur et est donc détachée de son louve intérieure. Lorsqu’elle perd le contrôle lors d’une transformation, Clarice se retrouve otage du roi Cerberus Thorne, l’illustre chef de tous les loups-garous. Piégée dans son château, Clarice découvrira que son destin est lié à celui de Cerberus, mais pourra-t-elle dompter son compagnon sauvage avant qu’il ne soit trop tard ?

Catégorie d’âge : 18+

 

Enlevée de DzenisaJas est maintenant disponible à la lecture sur l’application Galatea ! Lisez les deux premiers chapitres ci-dessous, ou téléchargez Galatea pour en profiter pleinement.

 


 

L’application a été reconnue par la BBC, Forbes et The Guardian comme étant l’application la plus populaire pour les romans explosifs de nouveaux Romance, Science Fiction & Fantasy.
Ali Albazaz, Founder and CEO of Inkitt, on BBC The Five-Month-Old Storytelling App Galatea Is Already A Multimillion-Dollar Business Paulo Coelho tells readers: buy my book after you've read it – if you liked it

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

1

Résumé

Toute sa vie, Clarice a été protégée par son père surprotecteur et est donc détachée de son louve intérieure. Lorsqu’elle perd le contrôle lors d’une transformation, Clarice se retrouve otage du roi Cerberus Thorne, l’illustre chef de tous les loups-garous. Piégée dans son château, Clarice découvrira que son destin est lié à celui de Cerberus, mais pourra-t-elle dompter son compagnon sauvage avant qu’il ne soit trop tard ?

Catégorie d’âge : 18+

Auteur original : DzenisaJas

Note : cette histoire est la version originale de l’auteur et n’a pas de son.

Cerberus Thorne

Un son métallique résonna à travers la forêt sombre, s’y mêlaient les sons de halètement et de grognement.

De la peau pelée et de la chair, déchirée négligemment, jonchaient le sol grotesque et sanglant.

Les bruits de griffes, grattant lentement la peau délicate avant de la déchirer et d’arracher des morceaux de chair, résonnaient continuellement dans la nuit semi-silencieuse.

La vue était pour le moins horrifiante. L’herbe était couverte d’une épaisse flaque de sang de couleur cramoisie sur laquelle gisaient négligemment des morceaux de peau impitoyablement lacérés et déchirés.

Après le bruit de la peau déchirée vint un bruit d’os brisés, puis un hurlement à glacer le sang suivit peu après, avant de s’arrêter complètement dans un silence déchirant.

Un membre fut arraché de son emplacement et jeté directement sur le sol. Le corps dont il provenait était complètement déchiré et continuait à être sectionné.

L’homme qui subissait cette cruauté n’était plus capable de crier sa douleur ni d’appeler à l’aide, il se rendit compte de sa situation juste après avoir remarqué à quel point son corps était en lambeaux.

Il réalisa qu’aucune de ses mains n’était entière et qu’il manquait à la moitié de son corps beaucoup plus de chair que d’habitude.

Il réalisa également que même si la personne qu’il affrontait était complètement masquée par les ténèbres qui l’entouraient, il s’agissait manifestement de l’homme des nombreux mythes, la créature de toutes les histoires d’horreur jamais racontées et il n’avait pas besoin d’avoir un aperçu clair de son visage pour étayer ses dires.

L’homme qui le torturait impitoyablement était le roi de tous les Wolfe Borne et il n’était pas prêt de le laisser partir.

Les yeux de l’homme lui sortaient de la tête et son visage blêmissait à mesure que toutes les parties de son corps se vidaient de leur sang.

Il n’avait pas d’autre choix que d’accepter son sort, il savait qu’il ne pouvait pas se battre : il n’en avait ni la volonté, ni le pouvoir.

La créature qui continuait à l’écarteler dans tous les sens, avec des griffes aussi aiguisées que des couteaux, était celle que personne ne pouvait battre, celle qui se tenait au-dessus de tout le monde avec une main de fer.

Il se contenta de gémir de douleur, la tête légèrement inclinée dans l’espoir de mourir avec au moins un peu de dignité.

Le Roi Alpha se contenta d’un rire rauque, savourant la peur qui se dégageait de cet homme, la sensation de la peau déchirée par ses griffes et le sang rouge et chaud qui coulait rapidement sur ses mains.

La torture dura des heures, mais l’homme tint bon aussi longtemps qu’il le put sans crier. La forêt était mortellement silencieuse, mais le vent autour d’eux commença à hurler de manière inquiétante lorsqu’il se leva.

Alors que l’homme sentait son corps commencer à s’éteindre, son cœur se serra à la vue de ses deux bras gisant devant ses pieds, dans une flaque de son propre sang : il pouvait sentir sa fin proche.

Comme si la douleur n’était pas suffisante pour l’Alpha, il inclina rapidement la tête de l’homme pour enfoncer ses canines profondément dans son cou : la chair douce et sensible étant perforée alors qu’il suçait encore plus de sang du corps de l’homme et le remplaçait par un venin mortel.

Une fois qu’il se retira, il sourit, la bouche et les dents couvertes de sang cramoisi, avant de pousser le corps de l’homme sur l’herbe ensanglantée avec un petit rire.

Avec un dernier regard, le Roi se détourna du corps convulsé et se transforma en son loup noir qui se fondait dans la forêt sombre, laissant l’homme derrière lui endurer encore plus de souffrances jusqu’à ce que chaque centimètre de son corps lâche lentement.

L’homme ramena ses genoux contre sa poitrine autant qu’il le put sans ses mains et continua à trembler.

Des larmes coulaient toujours de ses yeux injectés de sang, mais cette fois-ci encore plus qu’avant. Il secoua la tête alors que le venin commençait à brûler ses entrailles.

Il ne pouvait plus se retenir, c’était trop.

La torture était trop forte.

Alors il le laissa sortir : il hurla aussi fort qu’il le put jusqu’à ce que les arbres en tremblent et que tous les oiseaux qui se reposaient s’envolent de peur. Son corps fondait lentement et ses yeux larmoyants se mirent à gonfler encore plus.

Une fois qu’il se fut calmé, son corps s’était complètement éteint et ses yeux étaient aussi larges que des soucoupes, mais lui n’était plus là.

Il était mort.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

2

Clarice Mont

“Très bien, ma chérie, je pense qu’il vaut mieux que tu t’éloignes du terrain d’entraînement et que tu retournes à la maison de la meute pour aider ta mère à faire quelques tâches ménagères.”

Un grognement de défi se fit entendre dès que l’aîné eut fini de parler à son enfant, elle repoussa ses mèches auburn et le foudroya légèrement du regard.

“Non. Je suis très bien ici”, lui dit-elle, ne voulant pas quitter le terrain d’entraînement juste parce que son père ne voulait pas qu’elle soit exposée aux combats.

“Ma chérie, ce n’est pas un endroit pour toi. Je comprends que c’est ton premier mois de métamorphose, mais tu es bien trop jeune pour être exposée à la cruauté,” continua-t-il, s’efforçant de rester calme alors que sa fille continuait de le fixer du regard.

“Je ne suis pas trop jeune ! J’ai dix-sept ans et je mérite d’être traitée comme toutes les autres louves… Ce n’est pas parce que je suis beaucoup plus petite qu’elles et un peu plus faible que je ne peux pas m’entraîner pour devenir plus forte.”

Son père grogna avant de pincer l’arête de son nez couvert de taches de rousseur, ses pattes d’oie plus visibles, tandis que ses yeux se rétrécissaient.

“Allez, papa, laisse-moi m’entraîner. Les membres de la meute attendent et je me ridiculise.” Elle supplia, espérant que pour une fois son père arrêterait de la traiter comme un bébé et accepterait le fait qu’elle était adulte.

“Bien. Tu peux t’entraîner. Mais si j’entends que tu es blessée ou que tu pleures, je me chargerai moi-même de te traîner loin d’ici. Tu m’as compris ?” dit-il, ses yeux marron foncé ne laissant plus de place à la discussion.

Sa fille poussa un cri en hochant joyeusement la tête avant de se retourner et de courir vers les membres de la meute qui attendaient son retour.

“Tu ne peux pas continuer à la retenir, Nathaniel. Elle a besoin d’apprendre et sa louve a besoin d’atteindre son plein potentiel.”

Le père de la fille, Nathaniel, se tourna pour regarder l’homme en soupirant, son regard revenant rapidement à sa petite fille, la fille pour laquelle il donnerait sa propre vie s’il le fallait.

“Je le sais, Mattel, crois-moi, je le sais. Mais regarde-la… Elle est si petite, et perdue. Elle ne sait pas à quel point notre monde est dangereux et j’ai peur de sa réaction quand elle le découvrira.”

“Eh bien, finalement, avec ou sans toi, elle le découvrira. Nous l’avons tous fait, c’est ce qui arrive quand on est né loup. Elle doit l’apprendre maintenant, alors qu’elle s’est récemment métamorphosée, pour qu’elle sache à quoi s’attendre plus tard,” lui dit Mattel, en regardant directement la fille aux cheveux auburn qui avait du mal à placer son corps dans une position de combat, contrairement aux autres.

Nathaniel gloussa tristement en voyant l’un des membres de la meute aider sa fille à se positionner alors qu’elle rougissait d’embarras.

“C’est vrai. J’espère juste qu’elle pourra tout gérer. Je pensais que la métamorphose la rendrait beaucoup plus forte et qu’elle aurait l’air un peu plus forte, mais elle est petite et elle est encore un peu faible, ça m’inquiète”, confessa Nathaniel, avant de porter toute son attention sur son ami.

Mattel soupira en hochant la tête, alors qu’il se passait les mains dans ses cheveux grisonnants.

“Oh, ne le sois pas, cela prend du temps et toi et Kim l’avez couvée depuis si longtemps que ce n’est pas une surprise qu’elle n’ait pas changé. Mais avec un peu de chance, les choses changeront quand sa louve sera plus fort. Et sinon, espérons que son compagnon sera un homme fort avec un loup fort qui pourra la protéger.”

Nathaniel inspira profondément avant de hocher la tête, son regard se portant sur son petit chiot qui n’avait aucune idée des dangers qui existaient en dehors du territoire de la meute.

La jeune fille se tenait à côté de sa meilleure amie, Greta, les sourcils froncés et le front légèrement humide de sueur, en raison de la vague de chaleur qu’ils connaissaient soudainement.

Ses jambes étaient écartées de la largeur des épaules, ses genoux légèrement pliés, son pied gauche pointait dans la direction du Bêta, qui imitait l’adversaire, et son épaule gauche était également dirigée vers lui, ses mains étaient des poings lâches.

Elle luttait pour rester dans cette position, mais sa louve la maintenait en équilibre et la poussait à baisser le menton et à garder les yeux levés.

Les autres élèves se maintenaient facilement en place, et avaient tous l’air beaucoup plus forts qu’elle, ce qui l’intimidait un peu.

Le Bêta les regarda tous prendre position, cherchant des fautes, des déficiences ou des faiblesses que les élèves pourraient montrer. Il n’en a vu aucune, jusqu’à ce que ses yeux se posent la fille aux longs cheveux auburn, et ses yeux intimidés qui ne cessaient de monter et descendre – comme s’ils ne savaient pas où regarder.

“Claire, garde toujours tes yeux vers le haut et ton menton vers le bas. Tu dois toujours savoir où se trouve ton adversaire, parce que sinon…” Il s’interrompit lorsqu’il remarqua qu’elle détournait son regard pour regarder timidement vers le bas et en une seconde, il fut devant elle avant même qu’elle ne puisse le remarquer.

“Sinon, tu serais morte en une seconde.”

Elle tressaillit lorsqu’elle réalisa que son Bêta était devant elle bien plus vite qu’elle n’aurait pu l’imaginer et il avait suffi qu’elle détourne le regard un instant pour qu’il la rejoigne sans un bruit.

Elle avait les yeux écarquillés et sa tête était levée au maximum, ce qui lui donnait un peu mal au cou. Les autres élèves riaient sous cape, à l’exception de Greta qui fixait directement sa meilleure amie.

“Les yeux en haut. Menton vers le bas.” Il baissa légèrement son menton, mais verrouilla leurs regards : ses yeux de couleur émeraude regardaient alors directement devant elle.

Elle hocha la tête en rougissant légèrement et il s’éloigna rapidement d’elle.

“Très bien, les gars, maintenant nous allons nous mettre par deux. Trouvez vos partenaires…”

Claire sortit de la salle de bain, une serviette de couleur lilas enroulée autour de son petit corps, et une autre serviette assortie emmêlée dans ses cheveux sur le dessus de la tête.

Elle fouilla dans sa petite armoire dans le coin de sa petite chambre à la recherche d’une tenue quelconque qu’elle pourrait porter pour la réunion de sa meute, les Crescent Arc, que l’Alpha organisait.

Elle sortit une chemise blanche à manches longues et une robe couleur vert militaire en velours côtelé qui lui arrivait juste au-dessus des genoux.

Après avoir enfilé ses vêtements, elle sécha ses cheveux avec une serviette et les laissa tomber librement sur ses épaules, jusqu’à ses hanches.

Elle avait ce genre de cheveux qui restaient toujours raides. Elle devait utiliser un fer à friser pour avoir le genre de cheveux que sa meilleure amie avait sans effort, et elle l’enviait pour cette caractéristique.

“Clarice ! Nous partons !” lui cria sa mère. Elle soupira en réalisant qu’elle n’avait pas le temps de brosser quelques nœuds ni de maquiller un peu ses joues ternes.

Elle rentra ses lèvres et les regarda ressortir en espérant qu’elles deviennent un peu plus pulpeuses, mais elles redevinrent rapidement une petite moue rose, ce qui la fit soupirer à nouveau.

Elle écarquilla légèrement les yeux pour essayer de les rendre plus éveillés, mais ils reprirent rapidement leur forme en amande d’origine.

Elle haussa les épaules en réalisant que ces petits mouvements faciaux ne changeraient rien, et elle sentit sa louve s’agiter légèrement, ce qui assombrit un peu la couleur de ses yeux vert émeraude, qui prirent presque la nuance de la robe qu’elle portait.

“Clarice !”

Elle souffla avant de sortir rapidement de sa chambre et de courir vers sa mère qui se tenait en bas de l’escalier, l’air agacé.

“Désolée”, couina Claire, ce qui fait glousser sa mère avant d’ébouriffer légèrement ses cheveux.

La mère de Claire avait des cheveux auburn comme elle, alors que son père avait des cheveux plutôt bruns. Les yeux de sa mère ressemblaient plus à ceux d’une biche et étaient bleu marine, et elle avait une peau de porcelaine, alors que Claire avait une peau plus bronzée qu’elle avait héritée de son père et du soleil.

“Allons-y, mes chéries”, dit le père de Claire en les rejoignant dans la cage d’escalier, vêtu d’une chemise bleue propre et d’un jean noir.

Il prit la main de sa compagne et leurs yeux s’éclaircirent rapidement au contact de leur peau, montrant qu’ils étaient liés l’un à l’autre pour la vie.

Clarice était impressionnée par l’attraction qui existait entre les deux partenaires et elle ne le cacha pas en se plongeant dans leurs yeux avant qu’ils ne commencent à sortir lentement de leur maison et à se diriger vers celle de la meute où la réunion aurait lieu.

“Sais-tu de quoi il s’agit, Nathaniel ?” demanda Kim à son mari alors qu’ils traversaient lentement le terrain et se dirigeaient vers la grande maison.

Clarice marchait derrière eux, écoutant furtivement leur conversation, en espérant qu’ils ne le remarquent pas.

“J’ai une idée, mais j’espère que ce n’est pas ce que je pense…”, s’interrompit-il lorsqu’il remarqua que sa fille était juste derrière eux, avec la capacité d’entendre quelque chose qu’elle n’est pas prête à entendre.

Ils lui interdirent donc l’accès à leurs pensées et commencèrent à lier leur esprit. Clarice leva les yeux au ciel en signe d’agacement.

Ils lui donnaient toujours l’impression d’être une étrangère et la traitaient comme un bébé. Elle n’était plus un bébé.

“Bienvenue Nathaniel, bienvenue Kim et Claire.”

Les trois membres de la famille inclinèrent légèrement la tête alors que leur Bêta les accueillait dans la maison de la meute.

“Bonjour, Bêta Lance”, le salua Nathaniel au nom de tous et le Bêta sourit chaleureusement avant de fermer la porte derrière eux.

Clarice sentit sa louve commencer à s’agiter en elle, ce qui lui fit rapidement serrer les mains en poings serrés : vu que c’était le premier mois qu’elle se transformait et qu’elle avait une louve toute neuve, elle n’avait pas encore obtenu le contrôle total de sa transformation et craignait que sa louve ne sorte accidentellement.

“Tu vas bien, ma chérie ?” lui demanda sa mère, alors qu’elles se dirigeaient vers le rassemblement. Claire hocha rapidement la tête avant de détourner le regard vers ses chaussures plates : elle avait besoin de se concentrer sur quelque chose qui lui permettrait de garder les pieds sur terre.

“C’est l’Alpha !” cria quelqu’un, ce qui eut pour effet de faire taire la meute et de faire baisser la tête en signe de respect.

“Bonjour à tous. J’espère que vous avez tous passé une excellente journée. Je sais que cette réunion a été organisée à la dernière minute, mais je n’avais pas d’autre choix que de la programmer tout de suite…” Il marqua une pause alors que tout le monde commençait à se redresser et à lever la tête pour le regarder.

Il se tenait fièrement devant la salle. Ses yeux dégageaient une puissance sans pareille, ses cheveux étaient légèrement grisonnants à la racine, sa carrure était très masculine et sa taille était suffisamment grande pour que Clarice puisse voir le haut de son front.

“De quoi s’agit-il, Alpha, si je peux me permettre de demander ?” lui demanda Bêta Lance. La meute fut un peu surprise de réaliser que même le Bêta ne savait pas quel était le sujet de cette réunion, ça devait donc être plutôt sérieux.

“Eh bien, demain, dans l’après-midi, nous aurons une visite. Tout ce dont j’ai été informé, c’est qu’il visitera toutes les meutes de l’Est. Donc il a déjà visité les Dark Crest, les Red Blood, les Opalescent Sparrow et nous serons la dernière meute qu’il visitera.” L’Alpha inspira profondément lorsqu’il termina et tout le monde put sentir le léger tremblement dans sa voix.

“Pourquoi vient-il nous rendre visite ?” demanda un membre quelconque de la meute, ce qui entraîna beaucoup de “ouais ?” et de conversations secondaires dans l’assistance.

“Calmez-vous !” ordonna l’Alpha et tout le monde se tut en un instant.

“Je n’ai aucune idée de la raison de sa visite. Le conseil-garou a juste dit qu’il visiterait toutes les meutes de l’Est et que nous devrions être prêts.”

“D’accord, mais qui est-ce ?” Cette fois, c’était Kim, la mère de Clarice, qui avait posé la question et tout le monde bourdonna en réponse : ils voulaient tous savoir.

Même Clarice avait hâte de savoir.

“C’est l’Alpha de tous les Wolf Borne.” À ce moment-là, une épingle aurait pu tomber et tout le monde, loup ou pas, aurait pu l’entendre.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

L’Alpha Briseur de Ménage

Brooke abandonne tout pour emmener sa famille sur la route et aider son mari à réaliser ses rêves. Elle est loin de se douter que son bonheur en fait partie. Ce qui est regrettable, car un certain alpha est sur le point de changer leur vie à jamais. Slate est un loup-garou qui a été maudit pour avoir une compagne humaine, mais quand il voit Brooke, il ne peut voir en elle autre chose qu’une bénédiction. Dommage qu’elle soit mariée…non ?

Classification par âge : 18+

Brûlante Détermination

Hannah Daniels a toujours été un peu plus corpulente que les autres femmes, mais elle ne s’en est jamais souciée. Elle est bien dans sa peau. La plupart du temps du moins. Mais son médecin lui recommande de consulter un coach de fitness. En fait, elle a même déjà en tête l’homme idéal : Jordan Mathis, qui est déterminé à faire transpirer Hannah… à plus d’un titre.

Classification par âge : 18+

La Disparition

Cela fait deux ans que Lily a perdu son petit ami dans une fusillade au hasard. Lorsqu’une prestigieuse université lui propose une offre d’emploi, elle a la chance de mettre ses tristes pensées de côté et de repartir à zéro, du moins jusqu’à ce qu’elle rencontre l’irrésistible président de l’école. Lily peut-elle confier son amour à un nouvel homme ou les sombres secrets de ce dernier ne feront-ils que lui causer plus de chagrin?

Tranche d’âge: 18+

Liés par les Flammes

Lorsque Lydia découvre le jour de son dix-huitième anniversaire qu’elle est destinée à épouser le roi Gabriel d’Imarnia, sa vie entière est bouleversée. Grâce à ses pouvoirs de feu uniques et à des années d’entraînement, Lydia tente de résister au destin à chaque instant.

Mais le roi Gabriel a d’autres plans…

Age Rating : 18+

Unclassic Hero (français)

Par l’auteur de Behind the Masque et Enforce My Heart.

Sydney a toujours suivi les règles… jusqu’à ce que sa meilleure amie Desiree décide qu’elle doit s’amuser un peu. Elles achètent de fausses cartes d’identité et entrent dans une boîte de nuit, où Sydney s’attache à un musicien sexy… pour découvrir qu’il est aussi son nouveau professeur d’anglais !

Classification par âge : 18+

Bottes de Cowboy et Bottes de Combat

Lorsque Lincoln, vétéran de l’Afghanistan, rencontre Lexi, conseillère en bien-être, il sait qu’il a trouvé la bonne personne, mais les fantômes de son passé peuvent l’empêcher de se construire un avenir brillant.

Age Rating : 18+

Étoile Brillante

Pour Andra, se lier à un dragon semble être un rêve impossible. Mais lorsqu’elle croise le chemin d’un beau Cavalier du Ciel, Andra découvre un tout nouveau monde de possibilités. Avec un peu de magie, elle pourrait même se retrouver à s’envoler dans le ciel… .

Age: 15+

Moon River (français)

Maeve n’est pas rentrée à la maison depuis que son père est mort et qu’elle a été envoyée en pensionnat, mais maintenant elle est revenue pour vendre la maison et enfin passer à autre chose. Elle n’est pas de retour depuis longtemps quand elle rencontre de vieux amis qui la convainquent d’aller au Bal des Potes – un nom étrange, mais qui semble plutôt amusant. Cependant, lorsqu’un homme étrange mais enivrant l’aborde au bal et déclare qu’elle est “A MOI”, un changement commence à se produire en elle… un changement qui révèle un sombre secret sur la ville et sa famille….

Age: 18+ ( ⚠️ Avertissement sur le contenu : Extrême violence, enlèvement, violence sexuelle, viol, fausse couche ⚠️ )

La Survie de la Rose

Après la mort de son père, le roi, Deanna se retrouve dans une situation dangereuse. Elle est une princesse bâtarde, et sa belle-mère, la reine Rosaline, et son demi-frère, le prince Lamont, ne reculeront devant rien pour qu’elle soit écartée de la cour. Seule et sans personne pour la protéger, Deanna commence à craindre pour sa vie. Mais lorsque des prétendants commencent à arriver pour faire la cour à la reine Rosaline, Deanna rencontre un bel étranger venu d’un pays lointain qui pourrait lui offrir le salut qu’elle recherche…

Age Rating : 18+

Tous les yeux sur nous

Laney fait l’amour avec la rockstar la plus célèbre du monde, Ace Flanagan, au mariage de sa sœur, sans jamais s’attendre à le revoir. Mais lorsque Laney découvre qu’elle est enceinte, sa vie et celle d’Ace vont changer à jamais…

Age Rating : 18+

Unlimited books, immersive experiences. Download now and start reading for free.