logo
GALATEA
(30.7K)
FREE – on the App Store

Sa Princesse Intello

Ava Darling est peut-être une intello, mais elle a hâte de quitter le lycée. Les bons jours, ses camarades de classe l’ignorent, en général, ils la taquinent. Mais ce n’est qu’une année de plus. Ensuite, elle pourra passer à l’université et prendre un nouveau départ. Malheureusement, une farce cruelle met Ava dans la ligne de mire du mauvais garçon de l’école, Hunter Black, qui vient la voir avec une proposition bizarre. Les deux ne pourraient pas être plus différents, mais s’ils font équipe, ils pourraient découvrir que, secrètement, très secrètement, ils ont plus en commun qu’ils ne le pensent !

Age: 16+

 

Sa Princesse Intello de Sir Ellious est maintenant disponible à la lecture sur l’application Galatea ! Lisez les deux premiers chapitres ci-dessous, ou téléchargez Galatea pour en profiter pleinement.

 


 

L’application a été reconnue par la BBC, Forbes et The Guardian comme étant l’application la plus populaire pour les romans explosifs de nouveaux Romance, Teen & Young Adult.
Ali Albazaz, Founder and CEO of Inkitt, on BBC The Five-Month-Old Storytelling App Galatea Is Already A Multimillion-Dollar Business Paulo Coelho tells readers: buy my book after you've read it – if you liked it

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

1

RESUME

Ava Darling est peut-être une intello, mais elle a hâte de quitter le lycée. Les bons jours, ses camarades de classe l'ignorent, en général, ils la taquinent. Mais ce n'est qu'une année de plus. Ensuite, elle pourra passer à l'université et prendre un nouveau départ. Malheureusement, une farce cruelle met Ava dans la ligne de mire du mauvais garçon de l'école, Hunter Black, qui vient la voir avec une proposition bizarre. Les deux ne pourraient pas être plus différents, mais s'ils font équipe, ils pourraient découvrir que, secrètement, très secrètement, ils ont plus en commun qu'ils ne le pensent !

Age: 16+

Auteur original: Sir Ellious

Note: Cette histoire est la version originale de l'auteur et n'a pas de son.

Ava

Vous arrive-t-il certains jours de ne pas vouloir sortir du lit ?

Eh bien, aujourd'hui est l'un de ces jours. Je gémis et me retourne en regardant mon réveil.

Il a déjà sonné deux fois, mais je l'ai fait re-sonner, ce qui n'est pas le meilleur des plans non plus. Cependant, je n'ai que dix minutes de retard, rien qu'un petit tour rapide et un petit déjeuner zappé ne puissent réparer. J'ai de la chance.

En rampant hors du lit, je me dirige vers la salle de bain de l'autre côté du couloir.

En me brossant les dents et en faisant mes besoins, je regarde mon reflet avant de finir et de retourner dans ma chambre pour me changer et me préparer pour le lycée.

J'ai enfilé un jean noir déchiré au genou et un haut Harry Potter trop grand, avec l'écusson de Poudlard dessus.

Quand je dis trop grand, je veux dire deux tailles trop grand pour ma petite silhouette, mais c'est comme ça que j'aime me cacher du monde extérieur.

J'attrape mon “affreuse” paire de grosses lunettes à monture noire, affreuse parce que c'est comme ça que tous ceux qui se moquent de moi à l'école les appellent, quand ils me reconnaissent, et je brosse mes cheveux pourris en une queue de cheval lâche sur le dessus de ma tête, laissant la mèche brune se balancer derrière moi.

C'était le début de ma dernière année, la terminale, une nouvelle année et je la redoutais. Une autre année où l'on se moquerait de moi, où l'on m'utiliserait et où l'on me battrait.

J'avais hâte de m'échapper et de partir à l'université, quelque part où je pourrais prendre un nouveau départ.

Je suis peut-être une intello et tout mais, même moi, je déteste l'idée de me lever à l'aube pour apprendre et étudier.

J'ai attrapé mon sac qui était posé au pied de mon lit, heureusement, je l'avais préparé la veille au soir et il était prêt, et je me dirigeais vers la cuisine pour partir.

Toutes les lumières étaient éteintes, mais j'ai pu voir une note sur le frigo grâce au jour qui réussissait à passer à travers les stores.

Je me suis approchée de la fenêtre, et j'ai remonté les stores, laissant mes yeux aveuglés momentanément avant qu'ils ne s’adaptent à la lumière qui passait.

Je me suis dirigée vers le réfrigérateur et j'ai retiré la note.

J'ai soupiré en la lisant.

‘’Je travaille en double équipe, il y a de la nourriture dans le frigo, tu devras la préparer toi-même. Maman x’’

Je me dirige vers le réfrigérateur, je l'ouvre, l'air frais souffle sur mon visage, même s'il fait encore assez chaud en ce début d'automne, cela me donne la chair de poule.

Encore une fois, je soupire car rien ne me plaît. Je ferme le frigo, je prends une pomme sur le côté avant de sortir, car je ne veux pas être en retard pour mon premier jour de rentrée.

Ne vous méprenez pas, c'est une routine normale ou du moins ça l'était. Avec la fin des vacances d'été, j'avais besoin de me remettre dans le bain, de retrouver une vieille routine et de vieilles habitudes pour empêcher ce genre de choses de se produire.

On n’était plus que ma mère et moi, et elle devait faire des heures supplémentaires pour subvenir à nos besoins, et nous permettre de rester à flot. Nous avons même dû quitter notre belle maison parce que nous ne pouvions pas payer l'hypothèque.

Elle travaille comme infirmière et son salaire n'est pas vraiment élevé. Il ne pourrait pas l'être, ils manquent de personnel et de fonds, mais travailler pour le NHS rend ma mère heureuse car elle peut aider les autres, et la voir heureuse me rend heureuse.

Mon père est mort dans un accident de voiture il y a deux ans. Il a été renversé par un conducteur ivre qui a fait une embardée et l'a percuté. Il a été tué sur le coup, nous a été arraché, alors que le conducteur ivre s’en est tiré avec quelques contusions et une atteinte aux poumons.

Il n'est plus là, il me manque toujours beaucoup. J'étais une fille à papa. Il était toujours là pour moi quand j'avais besoin de lui, et maintenant, il n'est plus là.

Cela fait deux ans, et pourtant je ressens toujours la douleur, le chagrin qui plane au-dessus de ma tête.

Je sens mes yeux se remplir de larmes, mais je les repousse car je ne veux pas pleurer le premier jour de ma rentrée en terminale. Je chasse ces pensées, et je continue à marcher vers le lycée.

Lorsque j'arrive aux portes du lycée, je remarque toutes les voitures et les gens qui se sont rassemblés pour se retrouver après les vacances d'été.

L'établissement est peut-être public, mais il y a quand même beaucoup de gens qui ont beaucoup d'argent, et qui n'ont pas peur de s'afficher avec leurs voitures de luxe et leurs vêtements chers, de marques dont je n'ai jamais entendu parler.

Je marche la tête basse et m'assure que personne ne me remarque. Je me glisse dans le lycée et me dirige vers mon casier au bout du couloir.

Si vous ne l'avez pas encore compris, je suis la fille qui aime être invisible, celle que les gens négligent jusqu'à ce qu'ils aient besoin de quelqu'un pour faire leurs devoirs, ou qu'ils passent une mauvaise journée et qu'ils aient besoin de se défouler.

Le monde me donne le don de l'invisibilité et je serais idiote de ne pas en profiter, non?

Mon casier se trouve tout au bout du couloir, et personne ne remarque que je suis là, un plus pour moi. En m’avançant, je tombe sur une fille aux cheveux blonds qui m'attend. Je souris, c'est ma seule amie, Lily.

Faisons les présentations, d'accord?

Lily est ma meilleure amie depuis que je suis petite. Nous nous sommes rencontrées lorsque nous avons découvert notre haine pour cette horrible Jessica, et que nous avons partagé un paquet de bonbons parce que Jessica avait volé et déchiré notre travail.

Nous n'avions peut-être que cinq ans, et alors? L'amitié est l'amitié au bout du compte. Lily est éblouissante.

Elle a des cheveux blonds bouclés qui lui tombent au milieu du dos, elle a des yeux bleus et vifs qui attirent l'attention de la plupart des gens.

Elle mesure 1,67m et a des jambes super longues que les filles envient. Elle a des courbes là où il faut, et sa peau est naturellement bronzée. En gros, elle est ce que la plupart des garçons veulent.

C'est drôle de penser qu'on ne me remarque pas quand je suis avec elle, mais si vous avez déjà vu le film The Duff, vous comprendrez comment je peux être facilement ignorée.

Mais ça ne me dérange pas, je n'ai jamais vraiment compris pourquoi elle restait avec moi, mais je lui en suis reconnaissante.

“Hey ma garce, comment c’était tes vacances?”

Avant de répondre, je souris à la façon dont elle me salue. Elle a tellement confiance en elle, et je l'admire pour ça.

“Tu me connais, j'ai été très productive et j'ai réussi à manger toutes les glaces et à regarder plein de Netflix”.

“J'ai remarqué, tu as regardé tous les épisodes de Shadowhunters en deux jours.”

Je lui souris, mais je sais que c'est vrai. Comment ne pas aimer The Mortal Instruments?

Maintenant, si vous vous demandez comment j'arrive à payer Netflix, je n’y arrive pas. Lily, ma chérie, me laisse utiliser son compte. Ses parents sont assez riches, ils possèdent un restaurant italien et c'est incroyable!

Si vous pouviez l'essayer, vous comprendriez. Je suis comme leur goûteur personnel.

Je lui souris en sortant mes livres de mon casier. Lily est sur son téléphone en train d'envoyer des SMS comme une folle. Le tapotement de ses ongles sur l'écran est en quelque sorte apaisant dans le chaos qui nous entoure.

C'est difficile de penser que nous sommes si proches alors que nous venons de milieux très différents.

Je suis tirée de mes pensées lorsque Lily me tape sur l'épaule à plusieurs reprises. Je lève les yeux au ciel, et me demande si elle ne s'est pas cassé un ongle avec la force des coups. Je me retourne et ils sont là.

Les trois dieux du sexe. Les trois mousquetaires.

Tout le couloir est devenu silencieux, et les étudiants s'écartent comme la mer rouge pour les laisser passer en les regardant marcher. Les filles battent des cils en espérant être remarquées, tandis que les garçons les regardent fixement parce qu'ils veulent être eux.

Je lève les yeux au ciel. Bien sûr ils sont sacrément sexy, ne vous méprenez pas, mais ce sont des dragueurs, des baiseurs, excusez mon langage. Ils sautent et larguent. Baisent et jettent. Chopent et niquent.

Parfois c'est pour le plaisir, parfois c'est un jeu ou un pari, mais dans tous les cas, ça n'a aucun sens pour eux.

Le leader du groupe et le plus sexy, à mon avis, est Hunter Black. Il mesure 1m82 et est fait de muscles purs. Pas le genre de muscles dégoûtants qu'on voit sur les mannequins et les gens sexy.

Ses cheveux sont d'un brun foncé presque noir, et ses yeux sont de la couleur de la forêt. Un vert émeraude éblouissant. Il est l'ultime Dieu du sexe.

Il est à tomber et fait baver, mais l'inconvénient est qu'il a couché avec presque toutes les filles du lycée, et jamais deux fois avec la même fille.

À l'exception de cette garce de Jessica. Il revient sans cesse vers elle, et elle adore l'attention qui en découle, car le gars le plus populaire et le plus sexy du lycée la veut, et tous les gars la veulent.

Et puis, il y a son meilleur pote, Liam Thorn. Il mesure lui aussi 1,82 m, il a les cheveux blonds et les yeux bleus, et il est sexy à sa façon.

C'est un nageur avec un corps magnifique, mais il n'est pas aussi baiseur que Hunter, et il n'est pas aussi sexy, à mon avis. Il est connu pour avoir une petite amie de temps en temps, ce que je trouve trop mignon, et je pense que les autres pourraient apprendre une chose ou deux de lui.

Enfin, il y a Declan Reed, avec des cheveux noirs et mesurant à peine plus d'1,80m. Lui aussi a les yeux bleus.

Declan n'est pas seulement connu pour être un baiseur, mais aussi pour être un farceur, ce qui est bizarre parce qu’à le voir, on ne dirait pas qu'il a le sens de l'humour. Quand je le vois la plupart du temps, il a toujours une mine renfrognée comme s'il n'avait qu'une seule émotion, à savoir une aversion intense pour les gens.

Il n'est pas avec Hunter et Liam depuis très longtemps, peut-être trois ou quatre ans, mais il s'adapte parfaitement à leur apparence et il leur est loyal, ça c’est sûr.

Oh, et ai-je précisé que tous ces garçons sont riches? Ils sont ridiculement riches, ils pourraient acheter le lycée s'ils le voulaient, et personne ne les arrêterait.

Tout le monde les respecte, les professeurs, les élèves, je suis sûre que même certains parents les craignent, et feraient tout ce qu'ils demandent.

Il y a des rumeurs selon lesquelles ils sont impliqués dans des choses horribles, comme les gangs et la drogue, mais la police a trop peur pour faire quoi que ce soit et avec leur argent, je suis certaine qu'ils pourraient simplement les acheter.

Personne ne sait vraiment si c'est vrai ou non, mais personne n'ose demander.

Donc voilà, en gros, ces trois garçons dirigent l'école, et personne ne s’y oppose.

Je me détourne d'eux quand ils passent devant moi, et je garde la tête baissée. J'aime être invisible, je n'aime pas l'attention ou peut-être que je n'aime pas ce que l'attention m'apporterait, la douleur et la peur.

Je râle lorsque la sonnerie retentit, et que Lily et moi nous dirigeons vers notre premier cours, les maths.

***

En sortant du cours et en marchant prudemment autour des autres élèves, je commence à me plaindre du lycée à Lily.

Les gens circulent partout dans une course effrénée, et je fais de mon mieux pour les éviter, pour ne pas avoir de retour de bâton.

“C'est de la torture! Ils veulent vraiment qu'on fasse des maths un lundi matin?”

Lily se contente de glousser et de secouer la tête devant mes cris stupides.

“Eh bien, ils doivent vraiment nous détester cette année.”

Elle a un ton sarcastique, et je me retourne pour la foudroyer du regard avant que nous n'éclations toutes les deux de rire. Je ne suis pas mauvaise en maths, non, je déteste juste cette matière.

Je ne sais même pas pourquoi je l'ai choisie comme matière au A-level, c'est inutile, et quand est-ce qu'on me demandera de faire de l'algèbre ou des théorèmes circulaires? La réponse est : jamais!

Lily et moi marchons vers notre prochain cours en évitant les gens et en ignorant les cris des étudiants et des professeurs. Je suis tellement distraite par tout le bruit autour de moi que je ne fais pas attention où je vais. Je suis prise par surprise quand un gars surgit devant moi sans prévenir, sans pouvoir m'arrêter, nous nous rentrons dedans.

Le souffle coupé, je recule un peu en me tenant le ventre, et en regardant dans les yeux le gars qui m'a causé cette douleur.

À travers les larmes de mes yeux, j'arrive à distinguer son visage. Nous nous fixons avant qu'il ne se fraye un chemin entre nous, me faisant presque tomber et éparpillant mes livres.

Comme si m’avoir coupé la respiration ne lui suffisait pas, il a fallu qu’il disperse mes livres auxquels j'avais réussi à m'accrocher lors de la première attaque.

“Désolé ma belle”.

Il dit ces mots avec un clin d'œil dans ma direction avant de se perdre dans la marée humaine des étudiants. Je suis restée là, choquée. Un type, et un type sexy en plus, m'a dit que j'étais belle et m'a fait un clin d'œil! Quelqu'un m'a remarquée!

Je sens mes joues devenir d'un rouge intense avant de baisser la tête et de continuer à marcher, en traînant derrière moi une Lily très confuse qui avait ramassé tous mes livres, embarrassée par tout ce fiasco.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

2

Ava

Après ce lundi délicieux auquel j'ai réussi à survivre, si vous vous posiez la question, j'étais assise à la cantine de notre lycée, et c'était très agité.

C'était enfin vendredi, et cela signifie que tout le monde était excité à la veille du week-end. Les adolescents se criaient dessus et riaient en retrouvant leurs amis, et je râlais assise à ma table.

C'est ma table parce que Lily et moi sommes les seules à nous asseoir ici.

C'est triste, je sais, mais aucun gamin ne veut être vu en train de discuter avec moi, car cela ne ferait qu'abaisser son statut social, et pourrait lui mettre une cible dans le dos, à moins bien sûr qu'il n'essaie de se servir de moi.

Je regarde Lily, et elle a le regard fixé sur la table des populaires. Pour être plus précise, elle regarde Declan Reed. Elle a le béguin pour lui depuis qu'il lui a demandé les réponses à une interrogation en sciences.

C'est plutôt mignon, mais je ne veux pas qu'elle soit blessée.

Je sais comment est Declan, et je ne veux pas qu'il s'en prenne à ma meilleure amie, même s'il a changé. Je lui arracherais la tête si jamais il lui faisait du mal.

Je soupire en regardant derrière moi, et j’observe moi aussi la table des populaires. Declan discute avec les jumeaux, probablement à propos d'une fête qu'ils vont organiser.

Les jumeaux étaient les blagueurs et les organisateurs de fêtes du lycée.

Ils étaient comme Fred et George Weasley, ils avaient les mêmes cheveux roux flamboyants, le même humour et la même capacité à faire rire tout le monde, quelle que soit la situation.

J'ai eu quelques cours avec eux, je savais comment ils pouvaient faire rire les gens, même les professeurs. Mais malheureusement, j'ai surtout été victime de leurs farces, le classique seau perché sur le haut d'une porte et tombant sur ma tête, la colle sur ma chaise pour que je ne puisse pas me lever, le chewing-gum dans mes cheveux et ma préférée, l’enfermement dans les armoires de nettoyage.

Ce n'était pas si mal, car au moins je pouvais faire mon travail en paix et en silence. Les professeurs n'ont jamais rien fait pour arrêter ça, alors j'ai fini par ne plus en parler et j'ai appris à faire avec.

Les jumeaux n'étaient pas sportifs comme les autres, Dieu merci, mais cela signifie que la plupart du temps, c'était quelqu'un d'autre qui me prenait et me jetait dans le placard.

Ils mesuraient environ 1m77 et s'appelaient James et Justin, comme vous pouvez l'imaginer, ce qui est encore plus déroutant car les gens les confondent puisqu’ils se ressemblent beaucoup, même s'ils ne sont pas de vrais jumeaux.

Ils étaient très gentils quand ils ne se moquaient pas de moi, mais ils ne se sont jamais intéressés aux filles comme les autres garçons.

Ils sont trop occupés à chuchoter avec Declan pour inventer la dernière farce ou la dernière blague.

Comme aucun d'eux n'a jamais été vu avec une fille, je les soupçonne secrètement d'être gay, mais je ne le leur dirais jamais en face.

Assis à la table à côté de Declan, Liam était en train de parler à une fille qui, à mon avis, était vraiment jolie. Il avait l'air plutôt nerveux alors qu'il lui parlait, tandis que la fille rougissait et gloussait en l’écoutant, ce qui ne faisait que renforcer sa confiance.

C'est en fait rafraîchissant de voir un des gars qui essaie d'impressionner une fille, et non pas d'entrer dans son pantalon, comme c'est généralement le cas au déjeuner.

Puis il y a Hunter. Il a une fille sur ses genoux, et ils se bécotent, c'est dégoûtant!

Ses mains s'emmêlent dans ses cheveux blonds décolorés, tandis qu'il la tire plus près de lui, comme s'ils n'étaient pas déjà assez proches.

Je sens que mon appétit me quitte quand je me tourne vers ma nourriture, mais l'image mentale de Hunter en train de bécoter une fille au hasard est gravée dans mon esprit, me faisant faire à jamais un cauchemar.

Savent-ils que c'est une cantine où les gens mangent, et pas un club de strip-tease ou autre?

La fille sur les genoux de Hunter ne porte presque pas de vêtements, mais le peu de tissu qu'il y a est trop petit pour elle, et on peut pratiquement tout voir, ce qui n'est pas quelque chose que je voulais. Je fais une grimace de dégoût et je lève les yeux vers Lily, qui est en train d'envoyer un texto sur son téléphone avec un regard lointain et un soupçon de tristesse.

Je soupire et pose ma tête sur mes bras sur la table en attendant que les cours se terminent.

Même si j'avais encore deux heures à faire, heureusement, l'une était une période libre, ce qui signifiait que je pouvais prendre de l'avance sur mon travail et le terminer pour la semaine prochaine. Heureusement, j’avais demandé à mes professeurs ce qu’ils allaient aborder la semaine prochaine.

Je sens qu'on déplace une chaise à côté de moi, puis une présence humaine qui prend de la place. En tant qu’intello, je suis très asociale comme la plupart des gens comme moi, et si je peux éviter le contact humain, je le fais.

Je lève la tête de mes bras et fixe le garçon qui est assis à côté de moi. Il a un grand sourire, comme s'il ne se rendait pas compte qu'en s'asseyant à côté de moi, je pouvais abaisser son statut social et qu'il pouvait être tabassé pour cela.

Je reconnais que c'est le même type qui tout à l'heure m'a percutée, et qui m'a qualifiée de magnifique.

Je sens une légère brûlure dans mes joues, et j'utilise les cheveux de ma queue de cheval pour cacher mon visage, laissant cet éventail le couvrir, et faisant de mon mieux pour ignorer sa présence.

“Salut.’’ Sa voix est douce et engageante, comme s'il ne réalisait pas le danger qu'il court.

L'étranger me parle, que dois-je faire? Si je pars, il va penser que je suis bizarre. Ok, je dis juste bonjour, j’ai trouvé.

Je sens mon rythme cardiaque s'accélérer et le sang martèle mes oreilles. J'ai la tête qui tourne et je sens que je vais m'évanouir.

“Bonjour.” Ma voix est plus aiguë que d'habitude et mon embarras ne fait que s'accentuer. Il me sourit. Il est mignon, et il a des fossettes quand il sourit, mais ses yeux, eux, ne sourient pas vraiment.

“Tu es Ava, c'est ça?”

Je hoche la tête en avalant le surplus de salive qui s'est accumulé dans ma bouche, et en priant pour que qui que ce soit autour n'ait pas entendu ni remarqué ma déglutition. Comment a-t-il su mon nom ?

“Bon, Ava, on se retrouve à la bibliothèque dans cinq minutes?”

Encore une fois, je hoche la tête et je le regarde s'éloigner vers la bibliothèque en passant par les doubles portes avant de disparaître. Pourquoi ai-je accepté de rejoindre un étranger au hasard?

Je me tourne vers Lily, prête à recevoir des conseils, mais je remarque qu'elle m'a quittée. Elle a dû partir quand les gars sont arrivés. Traîtresse.

Je suppose que je ferais mieux de me diriger vers la bibliothèque. Il veut probablement que je fasse ses devoirs à sa place, ou il m’utilise pour se sentir mieux par rapport à l'horreur de sa vie.

C'est la routine habituelle: faire leurs devoirs, et ne plus jamais leur reparler. Ensuite ils m’ignorent dans les couloirs, ou se font battre à mort et font comme si de rien n'était.

En soupirant, je quitte la cantine et marche dans les couloirs pour me rendre à la bibliothèque. Tout est calme et ça commence à me rendre nerveuse. En marchant dans les couloirs, je peux entendre l'écho de mes pas.

C'est agréable de ne pas être prise dans cette cohue de gens qui essaient d'arriver à leurs cours à l'heure. Pour quelqu'un de ma taille, c'est difficile de se déplacer dans une telle foule, je suis bousculée et emportée par les hordes de gens autour de moi.

Cela n'a pas d'importance parce qu'ils s'en ficheraient s'ils pouvaient me voir, car la moitié du temps, je pense qu'ils me voient, mais ils aiment juste me bousculer parce qu'ils le peuvent, car je ne fais jamais rien ou ne dis jamais rien en retour. Cela ne fait qu'empirer les choses.

En entrant dans la bibliothèque, je remarque que c'est très calme. Normalement, les gens sont ici pour travailler et manger secrètement leur repas de midi, car ils ont trop peur d'aller à la cantine. Je le sais car je suis parfois celle qui se cache ici car aucune personne populaire ne veut être surprise en flagrant délit ici.

Il n'y a personne en vue alors que je balaie du regard la vaste salle.

J'aperçois le type qui m'a demandé d'être ici. Il se cache dans l'ombre, là où des livres sont posés sur les étagères, ce qui lui donne une lueur plus sombre.

Je m'approche de lui en triturant nerveusement mes mains. Il me sourit en coin depuis l'ombre et ça me met mal à l'aise, comme s'il était le chat et moi la souris.

“Tu es magnifique.” Sa voix est basse et douce et fait que tout mon corps s'illumine et frissonne.

Je sens mes joues chauffer légèrement, et je suis reconnaissante qu'il fasse noir ici pour qu'il ne puisse pas voir les effets qu'il a sur moi. Je ne comprends pas pourquoi il a cet effet sur moi, et pourquoi je m'en soucie.

Il m'attrape par la main et me tire plus près de lui, me coinçant entre la bibliothèque et son corps.

Je sens la chaleur qui se dégage de son corps et son souffle qui m'évente le visage, comme des petits baisers sucrés à la menthe.

Mon souffle se bloque dans ma gorge, et mon cœur est prêt à bondir hors de ma poitrine comme un animal en cage. Le type se penche en avant, réduisant l'écart entre nous, son visage est à quelques centimètres du mien.

Je le vois regarder mes lèvres. Oh My God! Qu'est-ce que je fais? Ce n'est pas possible, je ne connais même pas ce type, et je ne suis pas sûre d'avoir envie de l'embrasser.

Mon esprit s’obscurcit, et je suis figée alors que ce type réduit l'écart entre nous. Il y a un centimètre entre nos lèvres.

Je peux sentir son souffle passer sur mon visage plus intensément, l'odeur de la menthe m'effleurant comme une vague venue de la mer. Mon esprit se remet soudain en marche lorsque je vois ses yeux se fermer.

Je ne sais pas si je suis prête pour ça, je ne connais même pas ce type.

Je panique, je ne le connais pas, c'est si mal, il ne peut pas recevoir mon premier baiser.

Puis il s'éloigne, et se met à sourire, puis à rire. Je suis tellement perdue. Il me regarde et il n'a plus l'air gentil, il a l'air d'un monstre.

Ses yeux sont perçants et froids, son sourire a laissé place à un rictus diabolique et sinistre. Il n'y a pas de chaleur dans son visage, seulement des lignes dures et de la haine sur ses traits.

Il se retire et regarde autour de lui comme s'il s'attendait à ce que les gens viennent le féliciter pour la farce incroyable qu'il vient de faire.

“Tu pensais vraiment que j'allais t'embrasser? Regarde-toi, tu n'es pas jolie du tout, on dirait le cul d'une vache. Je parie que tu n'as jamais été embrassée par un garçon, je me trompe?

Tu n'es rien d'autre qu'une intello et c'est tout ce que tu seras jamais !”

Je sens les larmes me monter aux yeux. Il m'avait piégée juste pour pouvoir me blesser. Je n'ai jamais rencontré ce type, pourquoi aurait-il fait ça?

J'entends d'autres voix se joindre aux rires, alors que je vois tout un groupe de personnes sortir de l'ombre avec des caméras et des téléphones pointés vers moi.

Au premier rang se trouve Jessica, la fille que Lily et moi détestons toutes les deux avec passion. Je sens les larmes couler sur mon visage comme une cascade alors que les gens me montrent du doigt et se moquent de moi.

Jessica met son téléphone sous mon nez, et me sourit d’un air suffisant. La douleur que je ressens d'avoir été trompée de manière aussi intime est en train de me briser. La gêne et la douleur sont trop fortes, alors je cours, je cours toujours.

Je cours aussi vite que mes petites jambes peuvent me porter hors de la bibliothèque, alors que leurs visages hantent mes rêves. J’entends encore leurs rires qui ricochent autour de ma tête comme une balle, me narguant comme le diable lui-même.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

L’Alpha Briseur de Ménage

Brooke abandonne tout pour emmener sa famille sur la route et aider son mari à réaliser ses rêves. Elle est loin de se douter que son bonheur en fait partie. Ce qui est regrettable, car un certain alpha est sur le point de changer leur vie à jamais. Slate est un loup-garou qui a été maudit pour avoir une compagne humaine, mais quand il voit Brooke, il ne peut voir en elle autre chose qu’une bénédiction. Dommage qu’elle soit mariée…non ?

Classification par âge : 18+

Brûlante Détermination

Hannah Daniels a toujours été un peu plus corpulente que les autres femmes, mais elle ne s’en est jamais souciée. Elle est bien dans sa peau. La plupart du temps du moins. Mais son médecin lui recommande de consulter un coach de fitness. En fait, elle a même déjà en tête l’homme idéal : Jordan Mathis, qui est déterminé à faire transpirer Hannah… à plus d’un titre.

Classification par âge : 18+

La Disparition

Cela fait deux ans que Lily a perdu son petit ami dans une fusillade au hasard. Lorsqu’une prestigieuse université lui propose une offre d’emploi, elle a la chance de mettre ses tristes pensées de côté et de repartir à zéro, du moins jusqu’à ce qu’elle rencontre l’irrésistible président de l’école. Lily peut-elle confier son amour à un nouvel homme ou les sombres secrets de ce dernier ne feront-ils que lui causer plus de chagrin?

Tranche d’âge: 18+

Liés par les Flammes

Lorsque Lydia découvre le jour de son dix-huitième anniversaire qu’elle est destinée à épouser le roi Gabriel d’Imarnia, sa vie entière est bouleversée. Grâce à ses pouvoirs de feu uniques et à des années d’entraînement, Lydia tente de résister au destin à chaque instant.

Mais le roi Gabriel a d’autres plans…

Age Rating : 18+

Unclassic Hero (français)

Par l’auteur de Behind the Masque et Enforce My Heart.

Sydney a toujours suivi les règles… jusqu’à ce que sa meilleure amie Desiree décide qu’elle doit s’amuser un peu. Elles achètent de fausses cartes d’identité et entrent dans une boîte de nuit, où Sydney s’attache à un musicien sexy… pour découvrir qu’il est aussi son nouveau professeur d’anglais !

Classification par âge : 18+

Bottes de Cowboy et Bottes de Combat

Lorsque Lincoln, vétéran de l’Afghanistan, rencontre Lexi, conseillère en bien-être, il sait qu’il a trouvé la bonne personne, mais les fantômes de son passé peuvent l’empêcher de se construire un avenir brillant.

Age Rating : 18+

Étoile Brillante

Pour Andra, se lier à un dragon semble être un rêve impossible. Mais lorsqu’elle croise le chemin d’un beau Cavalier du Ciel, Andra découvre un tout nouveau monde de possibilités. Avec un peu de magie, elle pourrait même se retrouver à s’envoler dans le ciel… .

Age: 15+

Moon River (français)

Maeve n’est pas rentrée à la maison depuis que son père est mort et qu’elle a été envoyée en pensionnat, mais maintenant elle est revenue pour vendre la maison et enfin passer à autre chose. Elle n’est pas de retour depuis longtemps quand elle rencontre de vieux amis qui la convainquent d’aller au Bal des Potes – un nom étrange, mais qui semble plutôt amusant. Cependant, lorsqu’un homme étrange mais enivrant l’aborde au bal et déclare qu’elle est “A MOI”, un changement commence à se produire en elle… un changement qui révèle un sombre secret sur la ville et sa famille….

Age: 18+ ( ⚠️ Avertissement sur le contenu : Extrême violence, enlèvement, violence sexuelle, viol, fausse couche ⚠️ )

La Survie de la Rose

Après la mort de son père, le roi, Deanna se retrouve dans une situation dangereuse. Elle est une princesse bâtarde, et sa belle-mère, la reine Rosaline, et son demi-frère, le prince Lamont, ne reculeront devant rien pour qu’elle soit écartée de la cour. Seule et sans personne pour la protéger, Deanna commence à craindre pour sa vie. Mais lorsque des prétendants commencent à arriver pour faire la cour à la reine Rosaline, Deanna rencontre un bel étranger venu d’un pays lointain qui pourrait lui offrir le salut qu’elle recherche…

Age Rating : 18+

Tous les yeux sur nous

Laney fait l’amour avec la rockstar la plus célèbre du monde, Ace Flanagan, au mariage de sa sœur, sans jamais s’attendre à le revoir. Mais lorsque Laney découvre qu’elle est enceinte, sa vie et celle d’Ace vont changer à jamais…

Age Rating : 18+

Unlimited books, immersive experiences. Download now and start reading for free.