logo
GALATEA
(30.7K)
FREE – on the App Store

L’Amour à Nouveau

Josiah est un motard, endeuillé par la mort de sa femme. Lorsqu’il hérite inopinément de deux entreprises dans la ville de Bracketville, il rencontre Brooke, une femme du coin qui espère s’échapper vers des pâturages plus verts. Les deux jeunes gens se lient rapidement, voyant en l’autre une chance de recommencer à zéro. Mais le fait d’être le chef d’un gang de motards est dangereux, mettant en péril l’avenir des jeunes amoureux….

Age Rating: 18+

 

L’Amour à Nouveau de E. Adamson est maintenant disponible à la lecture sur l’application Galatea ! Lisez les deux premiers chapitres ci-dessous, ou téléchargez Galatea pour en profiter pleinement.

 


 

L’application a été reconnue par la BBC, Forbes et The Guardian comme étant l’application la plus populaire pour les romans explosifs de nouveaux Romance.
Ali Albazaz, Founder and CEO of Inkitt, on BBC The Five-Month-Old Storytelling App Galatea Is Already A Multimillion-Dollar Business Paulo Coelho tells readers: buy my book after you've read it – if you liked it

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

1

Résumé

Josiah est un motard, endeuillé par la mort de sa femme. Lorsqu'il hérite inopinément de deux entreprises dans la ville de Bracketville, il rencontre Brooke, une femme du coin qui espère s'échapper vers des pâturages plus verts. Les deux jeunes gens se lient rapidement, voyant en l'autre une chance de recommencer à zéro. Mais le fait d'être le chef d'un gang de motards est dangereux, mettant en péril l'avenir des jeunes amoureux….

Age Rating: 18+

Auteur original: E. Adamson

JOSIAH

Bing. Bing.

Bing. Croix. Crochet. Direct.

Les yeux de Josiah piquaient à cause de la sueur qui coulait sur son front alors qu'il battait le sac de 45 kg accroché dans le coin de son bureau.

Peut-être qu'il n'était plus aussi fort qu'avant. Peut-être que sa forme n'était pas aussi bonne qu'à l'époque où il était professionnel.

Mais un flux constant de rage coulait en lui à tout moment, et il le canalisait dans chaque coup de poing puissant et tranchant.

Cet exercice était la libération quotidienne dont il avait désespérément besoin.

Il ne pouvait pas se lâcher sur d'autres pauvres types sans prétention qui l'avaient croisé au mauvais moment. Ce n'était pas juste.

Il devait montrer l'exemple à son équipage : ne recourir à la force qu'en cas d'absolue nécessité.

Bing. Crochet. Bing.

DRING.

La violente méditation de Josiah fut interrompue par la sonnerie de son téléphone portable.

Il s'est essuyé le front avec l'ourlet de son T-shirt et a regardé l'écran. C'était un appel d'un numéro inconnu. Il a répondu.

“Quoi de neuf ?” Josiah n'était pas du genre à faire des civilités.

“Josiah Anderson ?”

“Oui…”

“Bonjour. C'est Mr. Lawson du cabinet Lawson & Son à Bracketville.”

Bracketville ???

Josiah a senti sa poitrine se serrer.

“Eh bien…”, a continué Mr. Lawson, “Je suis désolé de vous dire ça mais… Mr. et Mme Tucker sont morts.”

Josiah a fait claquer le téléphone sur son bureau. Son visage était stoïque, mais les fissures nouvellement formées sur l'écran de son téléphone trahissaient sa douleur.

“Allo ? Mr. Anderson ? Vous allez bien ?” a continué la voix de l'avocat, Mr. Lawson.

La main de Josiah a tremblé alors qu'il ramenait le téléphone jusqu'à son oreille. “Qu'est-ce que vous voulez de moi ?” dit-il brusquement.

“Eh bien, Josiah, il est très important que vous veniez à mon bureau dès que possible. J'ai besoin de revoir leurs testaments avec vous.”

“Pourquoi ?” Josiah n'avait pas vu les Tucker depuis des années. Trois ans pour être exact. Aucune chance qu'ils lui laissent quelque chose.

“Je ne peux pas parler des détails au téléphone, mais les Tucker vous ont toujours beaucoup aimé. Même après…”

Mr. Lawson s'est interrompu. Josiah a avalé le nœud qui se formait dans sa gorge.

“S'il vous plaît, venez à mon bureau demain à midi. Avez-vous besoin de l'adresse ?”

“Je sais où il se trouve.”

Josiah a brusquement raccroché le téléphone.

Il a laissé échapper un grognement primal et a couru à toute vitesse dans le sac de frappe.

Puis il a fait un pas en arrière et a continué son attaque, bouillonnant de chagrin et de colère dans ses poings.

Josiah avait juré de ne jamais retourner à Bracketville. Pas après ce qui était arrivé à Misty.

Douce Misty Tucker.

Sa femme. L'amour de sa vie. Abattue dans la fleur de l'âge.

Misty n'avait pas à mourir. Cette balle lui était destinée. Elle n'avait pas à la prendre. Et pourtant, elle l'avait fait.

Elle l'avait fait parce qu'elle l'aimait. Elle l'aimait plus qu'aucun homme sur Terre ne le méritait.

Plus qu'il ne le méritait, en tout cas.

Et à cause de ça, à cause de cet amour, il vivait et elle ne vivait pas.

Elle était morte, et il avait vécu. Et maintenant il était seul.

“Woah”, a dit une voix depuis le seuil de la porte. “Je détesterais être le gars que tu imagines en ce moment.”

Josiah s'est retourné pour trouver Promise qui le regardait à travers l'embrasure de la porte.

Promise était l'amie la plus proche de Josiah. Sa “sœur d'un autre monsieur”.

Elle pouvait toujours dire quand quelque chose n'allait pas chez Josiah, alors il ne servait à rien de faire semblant.

“Les parents de Misty sont morts”, a-t-il lâché sans ménagement avant de s'écraser sur sa chaise de bureau.

“Woah ! Wow. Comment est-ce que tu… Tu vas bien ?” Elle s'est précipitée dans la pièce et s'est assise en face de lui.

“Un avocat a appelé de Bracketville. Apparemment, je suis nommée dans leur testament.”

Les yeux de Promise se sont agrandis. “Wahou. Qu'est-ce que tu vas faire ?”

Josiah a juste secoué la tête, en se passant les doigts dans les cheveux.

“Tu seras malheureux si tu y vas”, a dit Promise.

“Ouais…”

“Mais si tu n'y vas pas, tu seras encore plus malheureux. Misty aurait voulu que tu te montres pour eux.”

Josiah l'a regardé avec des poignards. “Ne fais pas ça.”

“Woah. Ne me regarde pas comme si j'étais ton punching-ball. Tu sais que j'ai raison.”

Malheureusement pour Josiah, elle avait raison. Mais ça l'énervait quand même d'entendre ça.

Promise a passé la main sur le bureau et l'a posée sur l'avant-bras de Josiah. “Rico et moi allons tenir le fort ici.”

Bracketville était à cinq heures de route. Y aller signifiait laisser son club de moto derrière lui pour un jour ou deux.

Josiah était le président des Fury Riders, et le club était tout pour lui. Les membres étaient devenus sa famille de substitution après avoir perdu Misty.

Rico était son second, mais Josiah n'était pas sûr d'être prêt à gérer les opérations du club sans lui.

Promise a dû sentir son malaise. “Joey”, a chuchoté Promise, “tout ira bien. Tu as la promesse de Promise. C'est la meilleure sorte de promesse qui soit.”

Elle lui a fait un clin d'œil, et Josiah s'est adouci. Elle pouvait toujours le faire se sentir mieux.

Josiah a hoché la tête, résolu dans ce qu'il allait faire.

Il irait à Bracketville cette nuit-là.

***

Josiah s'est réveillé à 8 heures du matin dans une chambre de motel poussiéreuse de Bracketville.

Il s'est préparé pour la journée et a vérifié son apparence dans le miroir de la salle de bain rempli de taches.

Piercings aux deux oreilles. Quelques cicatrices de ses jours de boxe. Une bague tête de mort en argent. Des tatouages complets sur ses deux bras.

Et un tatouage qui ne pouvait pas être couvert par une veste ou une chemise à manches longues. Les lettres F.R. encrées sur sa main droite, en l'honneur de son CM.

Josiah ne ressemblait pas à quelqu'un qui allait à une réunion importante avec un avocat. Mais il s'en fichait.

Qu'ils le fixent.

Il avait eu affaire à plus que sa part de regards critiques lorsqu'il avait visité cette ville avec Misty.

Surtout de la part d'Andrew, le frère de Misty.

Andrew avait toujours détesté Josiah. Quand Misty est morte, ce dégoût s'est transformé en un profond vitriol.

Andrew Tucker allait-il montrer sa petite tête de fouine ? Est-ce qu'il vit encore à Bracketville ?

Josiah a expiré longuement et durement.

Il n'y a qu'une seule façon de le savoir…

Mais il n'était pas sûr de pouvoir contrôler son humeur si Andrew tentait quelque chose aujourd'hui.

C'est la pensée qui lui trottait dans la tête alors qu'il démarrait sa moto et commençait à traverser Bracketville, en direction des bureaux de Lawson & Son.

***

BROOKE

Brooke Mitchell se penche en arrière sur sa chaise et laisse échapper un long bâillement d'ennui profond.

Elle pouvait littéralement voir l'eau du vase à fleurs s'évaporer, c'est dire à quel point elle s'ennuyait.

C'était son troisième jour de remplacement chez Lawson & Son, et elle aurait pu jurer que chaque seconde qui passait était légèrement plus longue que la précédente.

Ce n'est pas qu'elle n'aimait pas M. Lawson. C'était un homme bon, bien que très fatigué.

Et ce n'est pas qu'elle n'aimait pas le salaire supplémentaire qu'elle recevait en faisant du remplacement ; elle était plus qu'heureuse de l'avoir.

C'est juste que les affaires sont lentes, et lent signifie ennuyeux.

Personne n'était venu au cours des trois derniers jours, et il n'y avait qu'un nombre limité de documents à remplir.

Les affaires avaient été si léthargiques que Brooke avait trouvé le temps de faire ses devoirs d'université en ligne.

Ou, pour être plus précis, elle avait trouvé le temps de commencer à faire ses devoirs en ligne, puis de s'en lasser aussi.

Brooke jeta un coup d'œil impatient à l'horloge, qui, d'une manière ou d'une autre, semblait être exactement dans la même position qu'il y a quinze minutes. Qu'allait-elle faire ?

Elle ferma les yeux et se massa le cou. Elle savoura la sensation de ses doigts qui s'enfonçaient dans ses muscles tendus.

Elle souhaitait que quelqu'un d'autre soit là pour la masser afin qu'elle puisse se détendre sous la pression de leur contact.

Une pensée a traversé son esprit. Une pensée coquine, espiègle, qui allait certainement la faire renvoyer, mais elle était sûre que c'était ce dont elle avait besoin en ce moment.

Elle jette un coup d'œil par-dessus son épaule pour vérifier que personne n'est là, puis se penche en avant et tape discrètement “histoires de massages érotiques” dans Google.

En un instant, son navigateur a été inondé d'innombrables rencontres sexy parmi lesquelles choisir.

Cela suffit à faire sourire Brooke, et à réchauffer le fond de son pantalon.

Elle soupira d'aise et s'adossa à sa chaise ; elle cliqua sur l'un d'eux intitulé ” Happy Endings “.

TING!

Brooke a jeté un coup d'œil à son téléphone et a vu qu'elle venait de recevoir une série de textos de Ron, la monstruosité d'un homme qui insistait pour se faire appeler son ” ex “.

Ce fut donc douloureux, mais pas une surprise pour elle, lorsqu'elle ouvrit son téléphone et vit les messages suivants.

Ron
T’es où, BB ?
Ron
Pourquoi tu n'as pas répondu à mes SMS ?
Ron
Tu ferais mieux de répondre tout de suite
Ron
T'es ma nana ! Tu dois me répondre !
Brooke
Laisse-moi tranquille !
Brooke
Je ne suis pas ta copine.
Ron
Si tu n'es pas ma copine, pourquoi tu me faisais des trucs cochons ?
Ron
Hein BB ???
Ron
Ta bouche me manque.
Brooke
Stop, Ron.
Ron
J'ai besoin de toi.

Brooke a senti ses joues rougir, mais elle ne pouvait pas dire si c'était de la rage ou de la honte.

Ce n'était pas seulement l'arrogance totale de ces déclarations.

Ce n'était pas seulement le fait qu'il pensait, de manière misogyne, qu'elle était “sienne” et qu'elle devait donc répondre à ses questions et lui faire savoir où elle se trouvait à tout moment.

C'était le fait qu'il l'appelait BB.

Le nom qu'il lui avait donné cette horrible nuit.

Le nom qui lui rappelait l'odeur de la bière bon marché, le son des rires assourdissants.

Le nom qui l'a fait passer de la simple pensée de quitter Bracketville, au besoin absolu de le faire.

***

JOSIAH

Josiah a regardé l'heure alors qu'il se dirigeait vers le bureau. Il était en avance, mais il préférait faire attendre les gens, surtout les avocats.

Il décida de faire un petit détour par un endroit qu'il visitait souvent dans ses rêves.

Le vieux chêne préféré de Misty.

Quand ils étaient passés devant lui la nuit de leur rencontre, elle avait soulevé la visière de son casque et craché sur ses racines.

“Je l'arrose”, avait-elle dit, ce qui avait fait tellement rire Josiah qu'il s'était arrêté, s'était retourné sur son vélo et l'avait embrassée pour la première fois.

Maintenant, quand il a tourné au coin et vu l'endroit, un poignard aiguisé lui a transpercé le cœur.

Non. Non non non.

La pelouse avait été transformée en parking. L'arbre avait disparu.

Il avait voulu passer ses doigts sur les lettres JA+MT qu'ils avaient gravées dans le bois lors de leur anniversaire. Maintenant, il ne pourra plus.

Mais qui s'en soucie ? se dit-il. Ça ne le ferait pas se sentir mieux de toute façon.

Il s'est enfui de la scène en direction de Lawson & Fils, en gardant le cap, essayant d'éviter tout autre point de repère qui pourrait lui rappeler Misty.

Mais c'était difficile. Leur histoire d'amour était tatouée dans tout Bracketville.

Lorsqu'il est revenu sur la route principale, Josiah a levé les yeux et a vu cinq jeunes hommes à l'air rude debout au coin de la rue, en train de boire.

Ils lui ont tous fait un doigt d'honneur quand il est passé.

Bracketville…charmant comme toujours.

Josiah était tenté de s'arrêter, de casser ces doigts, de leur donner une leçon de bonnes manières.

Mais ce n'était pas le moment et ce n'était pas utile. Ils ne faisaient de mal à personne, après tout.

Au lieu de cela, il a serré les poignées de sa Harley et a fait tourner le moteur, concentrant son regard sur la route.

Lawson & Son. C'était quelque part par ici.

Misty se moquait toujours de l'affiche ringarde des deux Lawson dos à dos, les bras croisés.

Il devait le trouver pour pouvoir récupérer ce que les Tucker lui avaient laissé et retourner chez les Fury Riders.

Revenir auprès de sa famille.

S'éloigner de la tristesse et des regrets qui imprègnent cette coquille rouillée de ville.

BROOKE

Brooke fixait toujours, sans sourciller, les textos de Ron.

Même la vue de son nom la paralysait. Elle ne voulait pas répondre, c'était certain. Mais si elle ne le faisait pas, il la retrouverait.

Brooke a été tirée de sa rêverie par un fort…

VROOM ! VROOM!

Le rugissement d'une moto a traversé le parking de Lawson & Son.

Fronçant les sourcils, elle regarda autour d'elle pour trouver la source du bruit et laissa échapper un petit souffle.

Là, juste devant le bureau, assis sur une moto géante, noire et chromée, se trouvait un homme qu'elle n'avait jamais vu auparavant.

Et quel glorieux spécimen de virilité il était !

Il ne portait pas de casque, seulement des lunettes d'aviateur. Ses longs cheveux noirs étaient attachés en queue de cheval. Et sa peau était lisse et bronzée.

Brooke a senti son rythme cardiaque s'accélérer, et elle s'est penchée en avant, toute trace d'ennui et de peur de Ron disparaissant en un instant.

Il se dirige par ici!

Alors que l'étranger s'approchait de Lawson & Son, Brooke a eu une bien meilleure idée de sa taille.

Il était énorme – bien plus d'1m80 – et positivement couvert de muscles. Il lui rappelait un lutteur professionnel qu'elle avait vu à la télévision une fois.

Oh, quel était son nom ?

Elle n'a pas eu le temps de s'en souvenir, car la porte s'est ouverte, et il est entré.

***

JOSIAH

Josiah est entré dans le bureau, s'attendant à être accueilli par un avocat guindé et désagréable. Mais il s'est arrêté dans son élan quand il a vu la fille derrière le bureau.

Elle était, pour le dire franchement, magnifique.

Elle avait des yeux noisette, de longs cheveux blonds et un teint de pêche.

Josiah a également remarqué son chemisier vert, qui mettait en valeur sa poitrine considérable.

Il avait passé en revue tous les scénarios possibles de choses et de personnes qu'il pourrait rencontrer à Bracketville.

Se retrouver face à face avec une intrigante beauté blonde n'était même pas sur la liste – et encore moins en tête de liste.

C'était vraiment une bombe.

Avant même d'avoir pu prononcer le mot “bonjour”, Josiah s'est retrouvé à fixer ses lèvres, imaginant ce que ce serait de l'embrasser doucement, de caresser sa peau lustrée.

Cette fille devait être l'exemple le plus exquis de féminité qu'il ait jamais vu.

Enfin, pas la plus exquise. Ce titre revenait toujours à Misty.

Misty.

Alors que cette pensée lui traversait l'esprit, il vit un doute germer dans son cœur.

Il n'avait été avec personne en trois ans. Pas depuis la mort de Misty.

Était-ce une véritable attirance qu'il ressentait en ce moment ? Ou était-ce simplement de la solitude ?

Il déforma son visage en un sourire poli, prononça un salut incompréhensible, puis détourna les yeux de la fille pour les porter sur l'écran de son ordinateur.

***

BROOKE

L'étranger était juste là, devant elle. Et il souriait !

Elle a senti son rythme cardiaque s'accélérer. Elle a senti ses joues rougir. Elle a senti ses pensées lui échapper.

Elle se dit : Sors-toi de là. Sois professionnelle et dis quelque chose!

Mais même en faisant cela, elle avait du mal à détacher son regard de ses pectoraux gigantesques. Et soudain, elle a remarqué quelque chose.

L'inconnu ne la regardait pas. Il regardait son écran, parcourant l'histoire sexy qui était ouverte dans la fenêtre de son navigateur.

C'est pourquoi il souriait.

Brooke a senti son cœur sauter un battement.

Oh merde!

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

2

BROOKE

“Vous travaillez dur, hein ?” demande l'inconnu alors que Brooke se dirige rapidement vers le x rouge et clique pour quitter l'écran.

Elle lève les yeux vers lui avec un sourire coupable.

“Oh-oui- C'est-euh-des recherches pour un cours. Études de genre. Je suis à l'université, mais je remplace juste ma mère. Ce n'est pas mon travail habituel. Je travaille aussi à mi-temps dans une quincaillerie…”

Tais-toi, Brooke. Il n'a pas besoin de l'histoire de ta vie.

“Alors oui, si vous vous asseyez, Mr. Lawson sera bientôt à vous, Mr…

“Anderson. Josiah Anderson. Et vous êtes ?”

“Mitchell. Brooke Mitchell.”

Il a gloussé doucement avant de se diriger vers le coin de la pièce et de se planter sur le canapé en cuir grinçant.

Il doit penser que je suis un telle idiote.

Je SUIS une idiote!

Brooke fixa l'écran de son ordinateur et fit semblant de s'occuper de son travail.

Mais elle découvrit qu'elle pouvait toujours le sentir, même à cette distance.

Son odeur était un mélange enivrant de pin et de cuir.

Elle avait envie d'être à ses côtés, d'enfouir son nez dans sa poitrine, de respirer longuement et profondément ce musc naturel et viril.

Alors qu'elle était en train de taper un faux e-mail à personne en particulier, Brooke entendit la porte d'entrée s'ouvrir à nouveau.

Elle leva les yeux pour trouver un jeune homme au visage rouge dans un costume bon marché et fripé.

Lucas Lawson Jr.

Ugh.

Ignorant l'invité dans le coin, Lucas s'est dirigé vers Brooke.

“Hey bombasse”, tel était son salut ce matin… et chaque matin où elle remplaçait sa mère à la réception.

“Bonjour, Lucas”, a-t-elle répondu.

Elle détestait l'honorer avec une réponse, mais c'était l'un de ses patrons. Elle sentait qu'elle n'avait pas d'autre choix que de rester civilisée.

“Tu vas bientôt me proposer ce rendez-vous ?” Lucas a demandé. “Je peux nous avoir une réservation à Il Tiato. C'est exact. Le propriétaire est un ami personnel.”

“Non, merci”, a-t-elle répondu en serrant les dents, pour ce qui semblait être la millionième fois.

“Allez, viens. On va s'amuser. Tu ne portes pas une telle chemise au bureau à moins que tu ne cherches à attirer mon attention.”

“Lucas, s'il te plaît…”

Le souffle de Brooke a commencé à se contracter. Elle n'avait pas de chance avec les hommes de cette ville.

Ils profitaient toujours de sa gentillesse, faisaient toujours de fausses suppositions à son sujet.

“S'il te plaît, laisse-moi juste retourner au travail”, a-t-elle supplié, en se tournant à nouveau vers son ordinateur.

“Ne m'évite pas. Quand je vois quelque chose que je veux, je…”

Je trouve toujours un moyen de l'obtenir.

Elle avait déjà entendu ce discours, mais quelque chose l'a empêché de terminer sa diatribe cette fois-ci.

Quand Brooke a levé les yeux vers lui, elle a vu une grande et forte main se poser sur l'épaule de Lucas Lawson.

***

JOSIAH

Il ne pouvait pas rester une minute de plus à regarder cette fouine flirter avec Brooke.

Flirter ? Plutôt la harceler depuis l'autre côté du bureau.

Josiah a ressenti une soudaine envie animale de la protéger. Son fusible perpétuellement court était sur le point d'exploser.

Avant qu'il ne puisse s'en empêcher, il était sur ses pieds, tenant l'épaule du type dans sa main.

“Vous savez”, dit-il, d'une voix lente et posée. “On m'a appris à respecter une femme quand elle dit 'non'.”

“C'est vrai ?” demande Lucas. Il n'a même pas pris la peine de regarder Josiah, et son ton traduisait un désintérêt total.

“Oh oui”, dit Josiah.

“Eh bien”, a ricané Lucas en se retournant enfin, “On m'a appris à m'occuper de mes affaires…”

Il s'est interrompu dès qu'il a vu le géant qui se tenait derrière lui. En un instant, toute la couleur a disparu de son visage, et sa lèvre, autrefois recourbée en un rictus, s'est mise à trembler.

“JE…”

Josiah voulait le pousser au sol. Pour libérer un tout petit peu de la colère qui couvait toujours sous la surface depuis la mort de Misty.

Non ! Respire. Reste calme.

Au lieu de hurler sur Lucas, il resserra légèrement sa prise et apprécia de voir la peur monter dans les yeux de Lucas.

“Pourquoi ne te mets-tu pas au travail, et arrête de l'embêter. Ok ?”

“Ne me dis pas ce que je dois faire. C'est mon bureau,” a soufflé Lucas sous le poids du bras de Josiah.

A ce moment-là, une porte derrière le bureau de Brooke s'est ouverte, et l'aîné M. Lawson est apparu. Il est resté bouche bée devant la scène qui se déroulait devant lui.

“En fait,” corrige l'homme corpulent et usé par le temps, “c'est mon bureau. Que se passe-t-il ici ?”

“Papa, appelle la police. Ce voyou m'agresse.”

“Mr. Lawson, voici Josiah Anderson,” intervint Brooke.

Wow.

Josiah voulait qu'elle dise son nom à nouveau. Le son qui sortait de sa bouche dénouait toute la tension de son corps.

Il s'est éloigné de Lucas et a tendu la main à Mr. Lawson, qui l'a serrée.

“C'est un plaisir de vous rencontrer, Josiah. Merci d'avoir fait le voyage.”

“Papa !?” Lucas a pleurniché. “Qu'est-ce que tu fais ??”

“Fils. Il est déjà midi. Tu as trois heures de retard. Arrête d'ennuyer Mr. Anderson et fais ton travail.”

Lucas s'est éclipsé, et Mr. Lawson s'est éclairci la gorge.

“Désolé pour tout ça. Trouve le dossier Anderson/Tucker pour moi, Brooke. Mr. Anderson, venez avec moi, s'il vous plaît.”

Alors que Josiah suivait Mr. Lawson dans son bureau, il a souri à Brooke une dernière fois, souhaitant se rendre dans une pièce privée avec elle à la place.

Ce n'est pas mal que je ressente ça, n'est-ce pas ? Josiah pensait en suivant Lawson dans son bureau. Après tout, cela fait trois ans. J'ai le droit d'être attiré par d'autres femmes.

Il a hoché la tête pour lui-même.

En particulier des belles femmes comme ça.

Il a imaginé cette femme le laissant la pousser sur son bureau, presser ses lèvres contre les siennes, et déchirer son chemisier pour lui dévoiler sa poitrine nue.

Il sentit son pantalon se resserrer alors qu'il rêvait de laisser une traînée de baisers le long de son cou, chacun d'entre eux provoquant un doux miaulement de plaisir.

Non ! Arrête ! Je ne peux pas me sentir comme ça. Pas après Misty.

Mais il y avait quelque chose chez cette fille, Brooke, une étincelle qui le faisait se sentir différent.

Au cours des trois années écoulées depuis la mort de Misty, aucune femme n'avait suscité en lui une réaction aussi forte que cette Brooke.

En d'autres termes, aucune femme ne l'avait excité au point qu'il l'ait imaginée sur son dos pendant qu'il conduisait sa Harley.

En vérité, aucune femme n'avait obtenu de réaction réelle de sa part.

Il ne pouvait pas décrire ce qu'était cette chose, mais il le savait.

Il l'avait vu en Misty la première fois qu'ils s'étaient rencontrés.

Et il ne l'avait pas vu depuis sa mort.

S'il était vraiment honnête avec lui-même, c'était quelque chose qu'il ne pensait pas revoir un jour.

“Asseyez-vous”, a dit Mr. Lawson, sortant Josiah de sa transe.

Les quatre pieds en bois ont grincé sous le poids de Josiah.

Il n'a pas prêté attention aux protestations de la chaise, cependant. Il était trop pris par la contemplation de son attirance pour Brooke.

Dès que lui et Lawson furent assis, Brooke entra, un dossier à la main, et le posa sur le bureau.

Alors qu'elle se penchait, Josiah n'a pas pu s'empêcher de fixer la courbe lisse de son postérieur.

Sentant son regard, Brooke s'est retournée vers Josiah et lui a adressé un rapide sourire avant de sortir de la pièce et de fermer la porte derrière elle.

“Je suis désolé de mon emportement”, a commencé Lawson, “mais ces deux semaines ont été difficiles ici. Vos beaux-parents, leur mort m'a vraiment affecté.”

“Vous les connaissiez ?” a demandé Josiah.

Lawson a hoché la tête.

“Léon et moi sommes allés à l'école ensemble. On jouait dans la même équipe de crosse. Nous sommes amis depuis”, a dit Lawson.

“J'ai été l'une des premières personnes à qui il l'a dit après avoir reçu son diagnostic”, a-t-il poursuivi, “et j'ai été l'un des premiers à apprendre que c'était fini. Mais je n'aurais jamais imaginé qu'elle serait partie si vite aussi.”

Josiah a secoué la tête.

“Je ne sais pas quoi dire. Je suis désolé. J'avais beaucoup de respect pour Mr. et Mme Tucker.”

Lawson a souri. “Croyez-moi, Mr. Anderson, ils le savaient. Et ils avaient le plus grand respect pour vous aussi. Ce qui m'amène à la raison pour laquelle je vous ai appelé ici…”

Il a ouvert le dossier que Brooke lui a apporté.

“Quand Misty est morte, Léon a modifié son testament pour que tout ce dont elle devait hériter vous soit transmis.”

Quoi ??

Josiah a mis un moment à répondre parce qu'il a été pris au dépourvu par le mot “tout”. C'était un concept presque trop grand pour qu'il le saisisse.

J'ai dû mal entendre.

“Moi ?” a-t-il finalement demandé, fronçant les sourcils de confusion.

“C'est exact.” Lawson a hoché la tête.

Josiah secoue la tête, incrédule. Ce devait être une blague. Il était impossible que les Tucker lui laissent ” tout “.

“Mais… pourquoi ? Je ne comprends pas. “

“Ils aimaient Misty plus que tout. Misty vous aimait plus que tout.” Lawson haussa les épaules.

“Et Andrew ? C'est leur fils. Je suis juste…”

Suis-je encore considéré comme leur gendre maintenant que Misty est morte ?

“Andrew…” Lawson a dit avec nostalgie. “Disons qu'il ne s'entendait pas très bien avec ses parents. Léon ne voulait pas laisser à son fils plus que nécessaire.”

Josiah a à peine réprimé un rire.

“Vous êtes sérieux ?”

“Oh oui !” Lawson a hoché la tête. “Je ne devrais pas dire ça, mais Andrew a des problèmes de jeu depuis de nombreuses années maintenant.”

“Il a des dettes à plus de six chiffres – mais cela reste entre vous et moi”, dit Lawson en se reprenant. “Léon m'a dit ça en toute confiance.”

“Oh.”

“C'est pourquoi Léon a décidé de vous laisser ceci.”

Il a glissé le dossier à Josiah, et Josiah a froncé les sourcils en le feuilletant.

Il a levé les yeux vers Lawson, les yeux écarquillés d'incrédulité.

“Vous voulez dire… ?”

“Léon a toujours pensé que tu avais une bonne tête sur les épaules. Il a donc décidé de te laisser ses deux entreprises, le Rose's Café et le Tucker's Motorcycle Shop.”

Josiah s'est assis, prenant l'information. Il ne pouvait pas croire ce qu'il entendait.

Deux commerces ? J'ai maintenant deux entreprises à gérer à Bracketville ? Comment ? Je peux à peine maintenir le club tel qu'il est.

Josiah ne pouvait même pas commencer à organiser ses pensées en spirale.

“Wow. Je… je ne sais pas quoi dire.”

“Vous n'êtes pas satisfait de cet arrangement ?” Lawson a demandé, en inclinant sa tête sur le côté.

” Non, non “, a dit Josiah rapidement, même si, intérieurement, il avait envie de crier oui. ” Je suis honnêtement comblé que M. Tucker m'ait fait suffisamment confiance pour me confier cette tâche. Mais, eh bien, je n'avais pas l'intention de rester.”

“Je veux dire, j'ai ma propre organisation à gérer”, a poursuivi Josiah. “Et je préfère ne pas m'en éloigner trop longtemps.”

“Oh.”

Lawson a considéré les mots de Josiah avant de poursuivre.

“Eh bien, avant de prendre une décision, pourquoi ne pas visiter les entreprises ? Juste pour voir comment elles sont.”

Les inspecter ? Hmm. Combien de temps cela prendrait-il ? Pas trop longtemps, j'espère. Je veux dire, c'est une petite ville, après tout.

Josiah a hoché la tête. “Très bien. Je pense que je peux le faire.”

Le visage de Lawson s'est transformé en un énorme sourire.

“Merveilleux.”

Il s'est levé, tout comme Josiah.

“Je pense que vous serez très impressionné par les deux”, a dit Lawson en ouvrant la porte. “Rose's est le meilleur endroit pour manger en ville. Bien que je ne puisse pas dire que j'aime le manager…”

Mr. Lawson a continué à parler, mais Josiah a cessé de faire attention à la seconde où il a mis le pied dans le hall.

Le culot.

Josiah s'est précipité vers Lucas qui était retourné, une fois de plus, au bureau de Brooke.

“Es-tu vraiment si stupide que tu aies besoin d'apprendre une leçon deux fois ? Parce que je peux te l'enseigner à nouveau. Plus fort cette fois.”

“Oh, j'ai tellement peur”, Lucas a essayé, sans succès, de dire avec sarcasme.

“Lucas, s'il te plaît, n'embarrasse pas le cabinet devant notre nouveau client”, dit Mr. Lawson. “Nous allons maintenant représenter M. Anderson.”

Josiah a souri quand une idée lui est venue. “En fait, vous allez vous occuper personnellement de mon affaire, ainsi je saurai si vous faites votre travail, ou si vous avez besoin d'un autre rappel.”

Il serra les poings pour faire comprendre à Lucas quel genre de “rappel” il devait anticiper.

“Et quant à vous,” dit Josiah en se tournant vers Brooke, “Voulez-vous aller manger avec moi plus tard ? Il s'avère que je possède un restaurant.”

Les yeux de Brooke se sont élargis d'incrédulité. Elle a rougi et a baissé les yeux.

Soudain, Josiah a été frappé par le doute. Était-il en train de faire la même chose que Lucas quelques instants auparavant ?

Était-il juste un autre gars qui dérangeait Brooke pendant qu'elle essayait de travailler ? En train de lorgner sur son visage et ses formes parfaites ?

Son estomac se serre alors qu'il attend sa réponse, regrettant de n'avoir jamais eu le courage de lui demander en premier lieu.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

L’Alpha Briseur de Ménage

Brooke abandonne tout pour emmener sa famille sur la route et aider son mari à réaliser ses rêves. Elle est loin de se douter que son bonheur en fait partie. Ce qui est regrettable, car un certain alpha est sur le point de changer leur vie à jamais. Slate est un loup-garou qui a été maudit pour avoir une compagne humaine, mais quand il voit Brooke, il ne peut voir en elle autre chose qu’une bénédiction. Dommage qu’elle soit mariée…non ?

Classification par âge : 18+

Brûlante Détermination

Hannah Daniels a toujours été un peu plus corpulente que les autres femmes, mais elle ne s’en est jamais souciée. Elle est bien dans sa peau. La plupart du temps du moins. Mais son médecin lui recommande de consulter un coach de fitness. En fait, elle a même déjà en tête l’homme idéal : Jordan Mathis, qui est déterminé à faire transpirer Hannah… à plus d’un titre.

Classification par âge : 18+

La Disparition

Cela fait deux ans que Lily a perdu son petit ami dans une fusillade au hasard. Lorsqu’une prestigieuse université lui propose une offre d’emploi, elle a la chance de mettre ses tristes pensées de côté et de repartir à zéro, du moins jusqu’à ce qu’elle rencontre l’irrésistible président de l’école. Lily peut-elle confier son amour à un nouvel homme ou les sombres secrets de ce dernier ne feront-ils que lui causer plus de chagrin?

Tranche d’âge: 18+

Liés par les Flammes

Lorsque Lydia découvre le jour de son dix-huitième anniversaire qu’elle est destinée à épouser le roi Gabriel d’Imarnia, sa vie entière est bouleversée. Grâce à ses pouvoirs de feu uniques et à des années d’entraînement, Lydia tente de résister au destin à chaque instant.

Mais le roi Gabriel a d’autres plans…

Age Rating : 18+

Unclassic Hero (français)

Par l’auteur de Behind the Masque et Enforce My Heart.

Sydney a toujours suivi les règles… jusqu’à ce que sa meilleure amie Desiree décide qu’elle doit s’amuser un peu. Elles achètent de fausses cartes d’identité et entrent dans une boîte de nuit, où Sydney s’attache à un musicien sexy… pour découvrir qu’il est aussi son nouveau professeur d’anglais !

Classification par âge : 18+

Bottes de Cowboy et Bottes de Combat

Lorsque Lincoln, vétéran de l’Afghanistan, rencontre Lexi, conseillère en bien-être, il sait qu’il a trouvé la bonne personne, mais les fantômes de son passé peuvent l’empêcher de se construire un avenir brillant.

Age Rating : 18+

Étoile Brillante

Pour Andra, se lier à un dragon semble être un rêve impossible. Mais lorsqu’elle croise le chemin d’un beau Cavalier du Ciel, Andra découvre un tout nouveau monde de possibilités. Avec un peu de magie, elle pourrait même se retrouver à s’envoler dans le ciel… .

Age: 15+

Moon River (français)

Maeve n’est pas rentrée à la maison depuis que son père est mort et qu’elle a été envoyée en pensionnat, mais maintenant elle est revenue pour vendre la maison et enfin passer à autre chose. Elle n’est pas de retour depuis longtemps quand elle rencontre de vieux amis qui la convainquent d’aller au Bal des Potes – un nom étrange, mais qui semble plutôt amusant. Cependant, lorsqu’un homme étrange mais enivrant l’aborde au bal et déclare qu’elle est “A MOI”, un changement commence à se produire en elle… un changement qui révèle un sombre secret sur la ville et sa famille….

Age: 18+ ( ⚠️ Avertissement sur le contenu : Extrême violence, enlèvement, violence sexuelle, viol, fausse couche ⚠️ )

La Survie de la Rose

Après la mort de son père, le roi, Deanna se retrouve dans une situation dangereuse. Elle est une princesse bâtarde, et sa belle-mère, la reine Rosaline, et son demi-frère, le prince Lamont, ne reculeront devant rien pour qu’elle soit écartée de la cour. Seule et sans personne pour la protéger, Deanna commence à craindre pour sa vie. Mais lorsque des prétendants commencent à arriver pour faire la cour à la reine Rosaline, Deanna rencontre un bel étranger venu d’un pays lointain qui pourrait lui offrir le salut qu’elle recherche…

Age Rating : 18+

Tous les yeux sur nous

Laney fait l’amour avec la rockstar la plus célèbre du monde, Ace Flanagan, au mariage de sa sœur, sans jamais s’attendre à le revoir. Mais lorsque Laney découvre qu’elle est enceinte, sa vie et celle d’Ace vont changer à jamais…

Age Rating : 18+

Unlimited books, immersive experiences. Download now and start reading for free.