logo
GALATEA
(30.7K)
FREE – on the App Store

Dès le jour de sa naissance, Rieka a été enfermée la nuit par sa famille, incapable de réaliser son seul souhait: contempler les étoiles. Aujourd’hui, vingt ans plus tard, elle a concocté un plan pour sortir en douce avec ses amis, mais elle ne sait pas que ce simple acte de rébellion va changer sa vie à jamais et la mettre dans le collimateur d’un alpha qui ne la lâchera plus.

Age Rating: 18+ (Violence, abus sexuel)

 

Marquée de Tori R. Hayes est maintenant disponible à la lecture sur l’application Galatea ! Lisez les deux premiers chapitres ci-dessous, ou téléchargez Galatea pour en profiter pleinement.

 


 

L’application a été reconnue par la BBC, Forbes et The Guardian comme étant l’application la plus populaire pour les romans explosifs de nouveaux Romance, Science Fiction & Fantasy.
Ali Albazaz, Founder and CEO of Inkitt, on BBC The Five-Month-Old Storytelling App Galatea Is Already A Multimillion-Dollar Business Paulo Coelho tells readers: buy my book after you've read it – if you liked it

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

1

Résumé

Dès le jour de sa naissance, Rieka a été enfermée la nuit par sa famille, incapable de réaliser son seul souhait: regarder les étoiles la nuit. Aujourd'hui, vingt ans plus tard, elle a concocté un plan pour sortir en douce avec ses amis, mais elle ne sait pas que ce simple acte de rébellion va changer sa vie à jamais et la mettre dans le collimateur d'un alpha qui ne la lâchera plus.

Age Rating: 18+ (Violence, abus sexuel)

Auteur original: Bex Michaelson

Je suis née par une froide nuit de novembre sous la lumière de la pleine lune.

Ma mère n'est jamais arrivée à l'hôpital. La voiture est tombée en panne au milieu de la forêt et l'ambulance n'a jamais eu la chance d'arriver à temps.

On m'a toujours dit que c'était pour ça que j'étais si différente de mes parents. Que la lumière de la lune avait blanchi mes cheveux et rendu mes yeux aussi bleus que la nuit glaciale où je suis venu au monde.

Depuis le jour de ma naissance, il m'est interdit de sortir après le coucher du soleil. Ils prétendent que les nombreux prédateurs qui rôdent dans notre quartier sont plus actifs la nuit. J'étais leur seule fille et ils ne pouvaient pas supporter l'idée de me perdre.

Je n'ai jamais cru qu'ils m'avaient dit toute la vérité, mais je n'ai jamais imaginé non plus que la vérité allait bouleverser tout ce que je savais. Me forçant à choisir entre l'amour de ma vie et l'homme dont je ne peux m'éloigner.

***

J'avais neuf ans la première fois que j'ai demandé si je pouvais passer la nuit chez un de mes amis. Je savais que je devais leur demander si je voulais revoir la lumière du jour.

Je n'avais jamais demandé une telle chose auparavant, mais ils m'ont regardé avec horreur. Comme si j'avais demandé la chose la plus scandaleuse du monde.

Ils m'ont crié dessus pendant une demi-heure, mais je n'ai jamais eu la raison de ce rejet et de cette attitude. On m'a juste dit de rentrer à 19 heures et que je ferais mieux de rester à la maison si je n’étais pas capable de respecter ce deal.

Un jour, j'ai eu une demi-heure de retard et ils étaient déjà en train de passer des appels au commissariat de police pour envoyer une équipe de secours à ma recherche. Je n'ai plus jamais enfreint cette règle.

À l'âge de 15 ans, je n'étais jamais sortie après 19 heures. Je devais être au lit à 22h30 et j'avais cessé de questionner cette règle après tant d'années.

«Si je n'avais pas mes 8-9 heures de sommeil, je ne serais pas prête pour le lendemain», était la réponse que je recevais toujours quand j'osais poser la question.

Cette routine avait été comme ça toute ma vie. Même maintenant, à l'aube de mes 20 ans, je n'avais pas de réelle explication quant à la raison.

Je n'avais jamais vu le ciel nocturne mais je rêvais toujours de ce que ce serait de me baigner dans la lumière de la lune comme à ma naissance, mais ce rêve était presque impossible à réaliser pour moi.

Pendant 20 ans, j’étais resté coincée dans la maison de mes parents, sans jamais aller à une fête ou à une soirée pyjama. J'en ai finalement eu assez.

J'avais planifié ma rébellion pendant des années et c’était la nuit pour exécuter mon plan.

C'était mon anniversaire et la lune était pleine. Mes deux meilleurs amis m'avaient invitée à un pique-nique au clair de lune, car cette année les nuits de novembre étaient chaudes.

Ma meilleure amie, Everly, qui était à mes côtés depuis aussi longtemps que je me souvienne, et l'homme dont je suis secrètement amoureuse depuis des années. Archer.

Peut-être quelque chose va-t-il enfin se passer ce soir ? Everly est en tout cas persuadée de pouvoir aider à ce que cela se réalise.

J’en suis moins sûre, mais une fille a le droit de rêver.

Et cette nuit allait être magique. Littéralement.

***

«Je suis rentrée ! » Ai-je crié.

Maman était occupé à passer l'aspirateur mais l'a éteint dès qu'elle m'a entendu crier. Elle a couru à travers le salon et jusque dans le couloir, où je me tenais.

Je me suis préparé à l'inévitable.

Elle a fini par m'atteindre et a jeté ses bras autour de moi.

«Joyeux anniversaire, ma chérie ! Tu as disparu si vite ce matin que je t'ai à peine vu ! » S’est-elle plainte et elle m'a serrée à nouveau dans ses bras.

«Je devais aller à l'école», me suis-je expliqué.

Elle m'a regardé comme si elle savait que je mentais.

«… Tu ne m'aurais pas laissé partir si j'avais pris mon temps maman», ai-je admis en roulant des yeux. «C'est mon dernier anniversaire pendant que je vis à la maison et je te connais. De plus, Archer et Everly m'attendaient à l'école. »

Avant qu'elle ne puisse se défendre, j'ai entendu des bruits de pas dans l'escalier.

Papa a descendu les escaliers à la vitesse de la lumière et on aurait dit qu'il avait travaillé toute la nuit.

Il se déplaçait rapidement et semblait plein d'énergie, mais il avait des cernes sous ses yeux qui le trahissaient.

«Tu es encore resté debout toute la nuit, papa ? » Ai-je demandé alors qu'il m'entourait de ses bras pour me serrer.

«Evidemment. C'est ton anniversaire aujourd'hui et j'ai prévu quelque chose de spécial pour toi», a-t-il dit en s'extasiant. «Au fait, joyeux anniversaire ma fille», a-t-il terminé en embrassant ma joue.

«Merci, papa», ai-je répondu en souriant. «Qu'est-ce que tu as fait exactement ? »

«Bien essayé. Mais tu vas devoir attendre», m'a-t-il taquiné.

Ma mère a interrompu la conversation. «Tu es fatiguée ? Tu veux que je fasse du thé ? Quelque chose à manger ? » Elle a continué à poser des questions jusqu'à ce que je la coupe.

«Bon sang, maman ! Je ne suis allée à l'école que pour une demi-journée. Je ne suis pas partie pendant un an. »

«Excuse-moi ma chérie, mais c'est ton anniversaire, et je veux que la reine du jour soit la plus heureuse possible. » Elle était de bonne humeur, j'ai donc décidé de tenter ma chance puisque c'était mon 20e anniversaire.

«Maman ? » Ai-je commencé. «Je me demandais, puisque c'est mon 20ème anniversaire, si je pouvais rester dehors un peu plus longtemps ? »

Elle a tourné sa tête figée de peur. «Juste un peu plus longtemps. Je pensais que peut-être… »

«NON ! » A-t-elle rugi. Ça m'a fait sursauter. Même papa semblait surpris par sa réaction.

«Je… je suis désolée, chérie», a-t-elle dit et elle a semblé regretter instantanément sa décision de crier. «Je sais que tu en as vraiment envie, mais nous avons cet accord pour une raison, et je n'aime pas voir les limites être repoussées. »

Nous sommes tous restés silencieux pendant un moment avant que je ne le brise.

«Je vais monter faire mes devoirs », ai-je dit et j'ai quitté la pièce.

«D'accord chérie, mais le gâteau sera prêt à 15 heures. » Ai-je entendu ma mère crier.

«Ok ! » Ai-je répondu.

J'ai balancé mon sac dans un coin et je me suis jetée sur le lit.

Enfin, un peu de paix.

J'avais à peine eu le temps de respirer que mon téléphone a vibré sur le bureau depuis l'autre côté de la pièce.

Mon corps ne voulait pas se lever, j’ai ignoré le message jusqu'à ce qu'il vibre à nouveau.

J'ai soupiré et me suis traîné jusqu'à la table. J'ai allumé l'écran et j'ai failli le faire tomber par terre quand j'ai vu de qui il provenait.

Archer
Hey
Archer
Tu veux sortir ce soir ? Pour fêter ton anniversaire.

Je ne pouvais pas en croire mes yeux. Archer me demandait vraiment de sortir avec lui! Mon cœur battait tellement fort que j'ai cru qu'il allait sortir de ma poitrine pendant une seconde.

Un nouveau message est arrivé.

Archer
Everly et moi t'attendrons devant chez toi à 11:15.

Il ne m'invitait pas à sortir. C’était lui et elle. Je me suis sentie légèrement déçue, mais aussi un peu soulagée. Je serais probablement morte d'embarras si j’avais dû rester seule avec lui toute une soirée.

J'étais sur le point de répondre sans hésiter quand j'ai pensé à mes parents. Ils ne me laisseraient jamais sortir aussi tard. Mais… Et s’ils n’étaient jamais au courant ?

C'était enfin une opportunité de voir une nuit étoilée de mes propres yeux, et avec un peu de chance, d'être seule avec Archer. Everly savait ce que je ressentais pour lui, j'étais sûre qu'elle me donnerait une occasion d'une manière ou d'une autre. Je ne pouvais pas la rater.

J'ai été soudainement tirée de mes pensées par quelqu'un qui frappait à ma porte, puis ma mère est entrée. «Tu as déjà fini tes devoirs ? » m'a-t-elle demandé.

«J'ai vu mon lit et il avait l'air plus attrayant que les devoirs», ai-je admis.

Elle s'est mise à rire. «Pourquoi est-ce que je connais ce sentiment ? »

«Nous avons pensé que tu voudrais peut-être ton cadeau», a-t-elle dit. J'ai levé les yeux au ciel. «Malheureusement, nous n'avons pas eu le temps de l'acheter et ton père n'a pas terminé sa création, donc… nous avons décidé que tu pourrais choisir ton propre cadeau cette année. »

Mes yeux se sont mis à pétiller. «Avec des limites», a-t-elle rapidement sous-entendu et mes épaules sont retombées pour souligner ma déception. Elle s'est mise à rire.

J'ai dû réfléchir un peu avant de trouver ma réponse. «Ok,» ai-je dit. «Je veux me teindre les cheveux. »

Maman m'a regardée comme si j'avais perdu la tête. «Mais tes cheveux sont si uniques. Et ils vont si bien avec tes yeux. »

«Je ne veux pas être unique. Du moins pas comme ça. Je veux vous ressembler. Ressembler à votre vraie fille et pas seulement le savoir. Comme mon frère… » Ai-je marmonné.

Elle a soupiré. «D'accord, mais rien de trop fou. Tu pourrais aussi bien garder tes cheveux comme ils sont», a-t-elle lâché. J'ai crié et je l'ai prise dans mes bras.

«Rien de permanent au début», a-t-elle rapidement ajouté. «Je ne veux pas que tu regrettes ta décision. »

«Ok. » J'étais d'accord avec un compromis au début, alors j'ai accepté.

«Retrouve-moi dans la salle de bain dans une heure, et je verrai ce que je peux faire», a-t-elle dit en se levant.

«Je pensais que la coloration des cheveux était faite par un coiffeur ? » Ai-je dis.

«C'est généralement le cas, mais je me teins les cheveux moi-même, alors je pense qu'on va y arriver», a-t-elle dit en riant.

«C'est vrai, parce que tu ne veux pas que les gens remarquent tes cheveux gris», l'ai-je taquiné.

«Tu ne rajeunis pas non plus, ma jeune dame», a-t-elle répliqué en riant avant de descendre s'assurer que tout était prêt pour ma teinture de cheveux.

«Maman ? » J'ai demandé avant qu'elle ne sorte. «Comment se fait-il que vous ayez tous les deux des cheveux et des yeux bruns, alors que j'ai des yeux bleus et des cheveux blancs ? »

Elle m'a regardé. «Ma chérie. Tu es née sous la lumière de la pleine lune. Beaucoup de choses inexplicables se produisent pendant une pleine Lune. Ton corps a très bien pu réagir à la lumière et fait de toi notre fille si unique», et elle est sortie.

Je me suis à nouveau jeté sur mon lit. Cela semblait aussi surréaliste que la première fois où je l’avais entendu. Je n'avais jamais entendu dire qu'une autre personne avait vécu la même chose.

Puis j'ai pensé à mon cadeau d'anniversaire. Elle m'avait permis de me teindre les cheveux, ce qui signifiait que je pouvais enfin avoir l'air au moins un peu normal.

Ils seraient tellement surpris ce soir. J'ai pris mon téléphone et répondu au message d'Archer.

***

L'heure a tournée, et mon cadeau d'anniversaire était enfin prêt. J'ai couru en bas dans la salle de bain où ma mère m'attendait.

Elle était déjà debout avec des gants, la bouteille de teinture pour cheveux à la main et un grand sourire sur son visage. «Prête, reine du jour ? » M’a-t-elle demandé. J'ai hoché la tête et je me suis assise.

Alors qu'elle terminait les dernières mèches de teinture, je pouvais entendre mon cœur battre la chamade. Il n'y avait pas de retour en arrière possible maintenant.

«Nous y voilà. Maintenant, n'enlève pas ce bonnet avant que la minuterie n'atteigne zéro. Puis saute dans la douche, mais n'oublie pas d'utiliser mon shampooing et mon après-shampooing.»

L'attente fut longue. Trop longue. Mais l'alarme s'est finalement déclenchée et j'ai arraché le bonnet avant de laisser l'eau laver l'excès de teinture.

Après avoir fini de sécher mes cheveux, il était temps. C'était ce que je voulais, non ? Une couleur de cheveux normale. Pourquoi étais-je si nerveuse ?

J'ai pris une profonde inspiration et me suis retournée pour me regarder dans le miroir. J'avais l'air si différente.

Maman m'avait entendu éteindre le sèche-cheveux et était venue me rejoindre. Je la voyais debout dans l'embrasure de la porte.

«Qu'est-ce que tu en penses ? » A-t-elle demandé.

Je ne me reconnaissais presque pas. «C'est un peu bizarre, mais pas dans le mauvais sens», ai-je admis. Mes yeux brillaient un peu plus, en contraste avec mes cheveux foncés.

Pas que cela me dérange. J'aimais mes yeux plus que mes cheveux. Les gens les aimaient aussi.

«Es-tu satisfaite ? », a-t-elle demandé.

«Oui, j'aime bien», ai-je répondu. «C'est juste drôle de voir à quel point je vous ressemble, maintenant que j'ai la même couleur de cheveux. »

Elle a gloussé et m'a entourée de ses bras. «Tu as toujours été notre fille. Peu importe la couleur de tes cheveux. »

Je lui ai rendu son sourire et elle m’a embrassé sur la joue. «Je vais te laisser un peu de temps seule avec le miroir, pour que tu t'habitues à ta nouvelle couleur de cheveux. »

Elle a fermé la porte derrière elle, et je me suis retrouvée seule avec mon nouveau look.

Je me sentais un peu mal de vouloir faire le mur ce soir. J'aimais ma mère et je savais qu'elle voulait seulement me protéger.

Je me suis secouée et j'ai couru en bas dans le salon.

Mon père était assis dans son fauteuil préféré, en train de lire un livre. Mais avant que je puisse dire quoi que ce soit, ma mère a annoncé la nouvelle. «Comment trouves-tu son cadeau d'anniversaire, James ? »

Il m'a regardé et a souri largement. «Tu ressembles tellement à ta mère quand elle était jeune. »

«Tu me flattes, James», je pouvais l'entendre glousser depuis la cuisine. «Rieka est tellement plus jolie. »

«Peut-être», l'a taquiné papa avant de rire. Une éponge a volé à travers la pièce depuis la cuisine, directement vers lui. Leur mariage ne semblait jamais être ennuyeux.

«Tu es très jolie, Rieka», a-t-il finalement dit.

«Merci, papa. »

«Qui est-ce ? » J'ai entendu la voix d'un petit garçon derrière moi. Je me suis retournée et ses yeux se sont agrandis.

«Rieka ? »

«Ouaip. Ça te plaît, Luca ? » Ai-je demandé avant d’ouvrir mes bras pour lui. Il n'avait que 10 ans. C'était une grande différence d'âge mais je ne l'aimais pas moins pour autant.

Il s'est précipité dans mes bras et m’a rendu mon câlin. «C'est bizarre. Tu ressembles à maman. »

J'ai rigolé. «Tu le penses vraiment ? »

«Le gâteau est prêt», a crié maman en entrant dans la salle à manger avec l'un de ses célèbres gâteaux.

«Moi d'abord, moi d'abord ! » Luca a crié et m'a lâché pour courir vers le gâteau. J'ai gloussé et je l'ai suivi.

Après un dîner luxueux, je suis montée dans ma chambre pour me préparer pour la soirée.

J'ai envoyé un SMS à Archer et Everly pour leur dire que j'avais une surprise pour eux avant d'aller me coucher.

J'ai réglé une alarme sur mon téléphone et mis un de mes écouteurs sans fil. Je savais que maman pouvait voir si je faisais semblant de dormir, je devais prendre mes précautions.

J'ai dit bonne nuit à ma famille et je suis allée me coucher.

Je me suis endormie tout de suite sans savoir que cette nuit allait tout changer.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

2

Le réveil a sonné et j'ai dû arracher le bouchon de mon oreille. Le volume était au maximum, ce que je n'avais pas remarqué avant de m'endormir.

J'ai regardé mon téléphone. 11 heures. Ils pouvaient arriver d'une minute à l'autre.

Je me suis levé à la hâte et me suis habillé avec la tenue soigneusement choisie. A partir de là, j'ai attendu.

Mon téléphone a sonné, ils m'attendaient juste dehors. Je me suis faufilée dans les escaliers et suis passée devant la chambre de mes parents sans faire de bruit.

J'ai fermé la porte d'entrée le plus discrètement possible et l'ai verrouillée derrière moi.

Everly avait déjà trouvé mon vélo et me l'a passé quand je me suis approchée.

«Qu'est-il arrivé à tes cheveux ? » Elle a chuchoté.

« Je te le dirai quand on sera plus loin de chez moi», lui ai-je promis.

«Prête ? » A demandé Archer.

«Prête», ai-je chuchoté dans la nuit.

***

Leurs engins étaient garés à environ un demi-mile de la route.

Le vélo d'Everly était ordinaire comme le mien, mais Archer avait une moto avec un moteur bruyant et nous devions nous assurer de ne réveiller personne.

Nous n'étions pas pressés et j'ai pris le temps d'apprécier les étoiles scintillantes qui illuminaient le ciel sombre. Elles étaient encore plus belles en vrai qu'à travers les superbes photos que j'avais trouvées en ligne.

Archer a coupé sa moto lorsque nous sommes arrivés à une petite clairière.

«Nous devons marcher un peu à partir d'ici», a-t-il dit.

Everly et moi avons placé nos vélos à côté de sa moto et l'avons suivi jusqu'au sommet de la colline où je pouvais voir un petit pique-nique. C'était magnifique.

Le petit espace était éclairé par des lanternes et des torches placées autour du tapis.

«Joyeux anniversaire, Rieka», ont-ils dit simultanément.

«C'est le meilleur endroit pour observer la Lune», a rapidement ajouté Everly. «Surtout que la Lune est si grosse et brillante ce soir. Ils appellent ça une Super Lune. »

C'était vrai. La Lune était grosse ce soir. Beaucoup plus grosse que ce que j'avais imaginé.

Sa taille était fascinante et j’en ai oublié de regarder où je marchais.

Mon pied s'est pris dans une racine et j'ai trébuché mais Archer était rapide et avait déjà réagi avant que je ne touche le sol.

Il a attrapé mon poignet et m'a évité l'horreur d'un pantalon abîmé et d'une écorchure. «Merci», ai-je dit soulagée.

«Je sais que tu es excitée, Rieka, mais fais attention au sol aussi», a-t-il dit en riant. Je l'ai poussé pour s'être moqué de moi, mais j'espérais secrètement qu'il n'avait pas remarqué mon visage cramoisi.

«Alors… » dit Everly. «Tu veux nous parler de ton nouveau look ? »

Archer s'est retourné avec les mêmes yeux interrogateurs.

«Ma mère m'a finalement laissé les teindre comme cadeau d'anniversaire. Ce n'est pas que je n'aime pas la couleur de mes cheveux, mais ils attirent parfois tellement l'attention et j'aimerais savoir ce que ça fait d'être un peu normale… Vous aimez ? » Ai-je demandé en passant ma main dans les mèches brunes.

Archer s'est éclairci la gorge. « C'est… Ça a l'air bien, je veux dire… J'étais un peu curieux de les voir au clair de lune. »

Je pouvais sentir la chaleur monter à mes joues pour la deuxième fois. «Vraiment ? » Ai-je essayé de dire sans avoir l'air troublée.

«Oui, mais elle te va bien de toute façon. »

Je me sentais très embarrassée et je ne savais plus quoi dire.

Everly m'a donné un coup de coude dans les côtes. Elle avait un sourire taquin sur le visage et ses sourcils bougeaient de haut en bas de façon répétitive.

Je savais ce qu'elle voulait dire, mais j'ai tiré la langue pour lui faire signe de laisser tomber. Elle a haussé les épaules mais n'a rien dit.

Archer a jeté le sac de nourriture à côté du tapis et s'est retourné pour me regarder à nouveau.

Il me fixait de ses yeux dorés. Je m'étais convaincue il y a longtemps que quelqu'un avait dû les choisir avec soin pour que la couleur s'accorde si parfaitement à ses cheveux blonds. La lumière de la lune les faisait presque briller.

«Je dois admettre que tu ressembles beaucoup à ta mère comme ça», a-t-il reconnu.

«Ce n'est pas la première fois que j'entends ça aujourd'hui», ai-je gloussé.

«Je préférais quand même avant», l'ai-je entendu marmonner avant qu'il ne prenne quelque chose dans la poche de sa veste.

«Joyeux anniversaire», a-t-il dit en tenant une petite boîte noire dans sa main.

Everly est arrivée en courant par derrière et m'a presque poussée sur les genoux d'Archer. «Nous étions censés apporter des cadeaux ! ? Je croyais qu'on avait convenu de ne pas le faire ! »

«Je suis désolé, Everly», dit Archer avec un sourire en coin. «Je n'ai pas pu m'en empêcher quand je l'ai vu. »

J'ai accepté son cadeau et je l'ai ouvert. Everly a écarquillé les yeux en le voyant.

C'était un collier. Au bout de la longue chaîne se trouvait une figure ronde représentant une pleine lune comme celle que je pouvais voir juste devant moi. «C'est magnifique, Archer. Merci. »

«Donne-le moi», a-t-il dit en me tendant la main. Je lui ai donné le collier et me suis retournée. «Voilà. »

J'ai laissé tomber mes cheveux et me suis retournée pour qu'il puisse voir.

«Il te va bien», a-t-il dit en souriant. Il m'arrivait presque au milieu du ventre, mais c'était le plus beau cadeau que j'aie jamais reçu.

«Rieka ! Il est presque minuit ! » a crié Everly. «Es-tu prête à avoir 20 ans ? »

J'ai pris une profonde inspiration de l'air humide de la nuit. «Ça va être le meilleur anniversaire de ma vie», ai-je répondu avec enthousiasme.

Tout était calme. Je n'entendais que le vent et mes amis.

«Assieds-toi», dit Archer en tapotant l'oreiller à côté de lui. Je me suis assise et j'ai trouvé une bonne position.

J'étais à moins d'une minute de mes 20 ans et j'étais ici avec mes deux meilleurs amis. Rien ne pouvait rendre cette nuit meilleure. Presque.

Archer a mis son bras autour de moi et m'a rapprochée de lui, ce qui a fait s'emballer mon cœur.

Everly a posé sa tête sur mes genoux et a demandé à son téléphone d'afficher l'heure à la seconde près, pour qu'on sache l'heure exacte de mon anniversaire.

A 5 secondes de minuit, j'ai entendu Archer chuchoter. «Joyeux anniversaire». Et il a embrassé le haut de mes cheveux.

Cela m'a surpris. Il n'avait jamais fait quelque chose comme ça avant.

J'étais sur le point de tourner la tête pour le regarder quand l'horloge a sonné minuit. Ma tête a explosé et tout s'est assombri.

Je me suis réveillée au son d’un hurlement de loup. Archer et Everly se tenaient tous deux au-dessus de moi, le regard inquiet.

«Rieka ! Tu nous entends ? » cria Archer.

Je me suis assise. «Que s'est-il passé ? » Ai-je demandé en essayant de comprendre ce qui s'était passé.

«Tu t'es juste… évanouie», a dit Everly.

Ma tête me lançait comme si on m'avait frappé avec une batte, mais sans le bleu.

«Rentrons à la maison, Rieka», a dit Archer en m'aidant à me relever.

Nous avons atteint les engins et je suis allée chercher le mien, mais Archer m'a attrapée par la taille et a soulevé mon corps sur sa moto. «N'y pense même pas», a-t-il dit. «Tu vas rouler avec moi. Il n'y a pas moyen que je te laisse rouler toute seule. »

«Mais… » Me suis-je plainte.

«Tu montes avec moi», a-t-il répété en resserrant sa prise autour de moi. Je connaissais cette voix et je savais qu'il était stupide d'essayer d'argumenter avec lui à nouveau. Je ne gagnerais pas ce combat.

Il m'a donné son casque et m'a placé sur le siège derrière lui.

J'ai attrapé une petite partie de son t-shirt pour éviter de tomber, mais l'instant d'après, il a attrapé mes poignets et a mis mes bras autour de sa taille.

«Rieka», a-t-il dit en se retournant vers moi. «Tu dois te tenir fermement. »

J'ai acquiescé sans le regarder dans les yeux.

Mon visage était pressé contre son dos chaud et lorsqu'il a démarré la moto, je pouvais sentir ses muscles travailler sous la chemise. Je me suis tendue et je me suis demandé s'il pouvait le sentir.

Aucun de nous n'a dit quoi que ce soit sur le chemin du retour. Archer a arrêté la moto au même endroit, à distance de ma maison.

J'ai enlevé le casque et le lui ai tendu. «Merci», ai-je marmonné.

«Pas de soucis», a-t-il dit. «Es-tu capable de marcher d'ici tout seule ? » J'ai hoché la tête et il m'a aidé à descendre de sa moto.

À la seconde où mes pieds ont touché le sol, mes jambes se sont dérobées sous moi.

«Rieka ! » Cria Archer. Il était de nouveau avec moi en quelques secondes.

J'avais le souffle court et tout mon corps me faisait mal. Qu'était-il en train de se passer?

«Tu peux rester ici, Everly ? Je vais l'aider à rentrer. » Everly a hoché la tête avec des yeux inquiets.

Il a pris un de mes bras et l'a mis autour de lui pour que je puisse l'utiliser comme soutien. Mes parents ne pouvaient pas le savoir.

«Archer… » Ai-je chuchoté. Il m'a regardé. «S'il te plaît, ne le dis pas à mes parents. » Je voyais sa mâchoire se contracter mais il ne disait rien. «S'il te plaît», l’ai-je supplié.

Pendant un instant, je n'étais pas sûre qu'il allait m'écouter, mais le son de ma douleur a suffi pour qu'il se rende. «Je te le promets. Mais si ça empire, je ne pense pas avoir le choix. »

«Merci», ai-je murmuré.

Il m'a soulevée dans ses bras, pour que je n'aie pas à marcher le reste du chemin. Normalement, je l'aurais repoussé, mais à ce moment, mon corps était si faible que je pouvais à peine marcher, même avec son soutien.

Je n'avais jamais été malade. Pas un seul jour de toute ma vie. C'était très anormal pour moi de me sentir comme ça.

Archer ne pouvait pas m'aider à entrer sans réveiller mes parents, je devais donc trouver mon chemin à l'étage sans faire de bruit.

J'ai finalement atteint mon lit et j'avais hâte que les oreillers moelleux me gardent au chaud et confortable.

Mon corps et mon esprit étaient épuisés mais les souvenirs étaient clairs comme le jour.

Je pouvais encore sentir la chaleur du corps d'Archer. Mes mains, sur son corps musclé. Je me suis accrochée à ce souvenir jusqu'à ce que mon esprit abandonne et que je m'endorme.

 

Lisez l’intégralité des livres non censurés sur l’application Galatea

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

L’Alpha Briseur de Ménage

Brooke abandonne tout pour emmener sa famille sur la route et aider son mari à réaliser ses rêves. Elle est loin de se douter que son bonheur en fait partie. Ce qui est regrettable, car un certain alpha est sur le point de changer leur vie à jamais. Slate est un loup-garou qui a été maudit pour avoir une compagne humaine, mais quand il voit Brooke, il ne peut voir en elle autre chose qu’une bénédiction. Dommage qu’elle soit mariée…non ?

Classification par âge : 18+

Brûlante Détermination

Hannah Daniels a toujours été un peu plus corpulente que les autres femmes, mais elle ne s’en est jamais souciée. Elle est bien dans sa peau. La plupart du temps du moins. Mais son médecin lui recommande de consulter un coach de fitness. En fait, elle a même déjà en tête l’homme idéal : Jordan Mathis, qui est déterminé à faire transpirer Hannah… à plus d’un titre.

Classification par âge : 18+

La Disparition

Cela fait deux ans que Lily a perdu son petit ami dans une fusillade au hasard. Lorsqu’une prestigieuse université lui propose une offre d’emploi, elle a la chance de mettre ses tristes pensées de côté et de repartir à zéro, du moins jusqu’à ce qu’elle rencontre l’irrésistible président de l’école. Lily peut-elle confier son amour à un nouvel homme ou les sombres secrets de ce dernier ne feront-ils que lui causer plus de chagrin?

Tranche d’âge: 18+

Liés par les Flammes

Lorsque Lydia découvre le jour de son dix-huitième anniversaire qu’elle est destinée à épouser le roi Gabriel d’Imarnia, sa vie entière est bouleversée. Grâce à ses pouvoirs de feu uniques et à des années d’entraînement, Lydia tente de résister au destin à chaque instant.

Mais le roi Gabriel a d’autres plans…

Age Rating : 18+

Unclassic Hero (français)

Par l’auteur de Behind the Masque et Enforce My Heart.

Sydney a toujours suivi les règles… jusqu’à ce que sa meilleure amie Desiree décide qu’elle doit s’amuser un peu. Elles achètent de fausses cartes d’identité et entrent dans une boîte de nuit, où Sydney s’attache à un musicien sexy… pour découvrir qu’il est aussi son nouveau professeur d’anglais !

Classification par âge : 18+

Bottes de Cowboy et Bottes de Combat

Lorsque Lincoln, vétéran de l’Afghanistan, rencontre Lexi, conseillère en bien-être, il sait qu’il a trouvé la bonne personne, mais les fantômes de son passé peuvent l’empêcher de se construire un avenir brillant.

Age Rating : 18+

Étoile Brillante

Pour Andra, se lier à un dragon semble être un rêve impossible. Mais lorsqu’elle croise le chemin d’un beau Cavalier du Ciel, Andra découvre un tout nouveau monde de possibilités. Avec un peu de magie, elle pourrait même se retrouver à s’envoler dans le ciel… .

Age: 15+

Moon River (français)

Maeve n’est pas rentrée à la maison depuis que son père est mort et qu’elle a été envoyée en pensionnat, mais maintenant elle est revenue pour vendre la maison et enfin passer à autre chose. Elle n’est pas de retour depuis longtemps quand elle rencontre de vieux amis qui la convainquent d’aller au Bal des Potes – un nom étrange, mais qui semble plutôt amusant. Cependant, lorsqu’un homme étrange mais enivrant l’aborde au bal et déclare qu’elle est “A MOI”, un changement commence à se produire en elle… un changement qui révèle un sombre secret sur la ville et sa famille….

Age: 18+ ( ⚠️ Avertissement sur le contenu : Extrême violence, enlèvement, violence sexuelle, viol, fausse couche ⚠️ )

La Survie de la Rose

Après la mort de son père, le roi, Deanna se retrouve dans une situation dangereuse. Elle est une princesse bâtarde, et sa belle-mère, la reine Rosaline, et son demi-frère, le prince Lamont, ne reculeront devant rien pour qu’elle soit écartée de la cour. Seule et sans personne pour la protéger, Deanna commence à craindre pour sa vie. Mais lorsque des prétendants commencent à arriver pour faire la cour à la reine Rosaline, Deanna rencontre un bel étranger venu d’un pays lointain qui pourrait lui offrir le salut qu’elle recherche…

Age Rating : 18+

Tous les yeux sur nous

Laney fait l’amour avec la rockstar la plus célèbre du monde, Ace Flanagan, au mariage de sa sœur, sans jamais s’attendre à le revoir. Mais lorsque Laney découvre qu’elle est enceinte, sa vie et celle d’Ace vont changer à jamais…

Age Rating : 18+

Unlimited books, immersive experiences. Download now and start reading for free.