Moon River (français)

Maeve n’est pas rentrée à la maison depuis que son père est mort et qu’elle a été envoyée en pensionnat, mais maintenant elle est revenue pour vendre la maison et enfin passer à autre chose. Elle n’est pas de retour depuis longtemps quand elle rencontre de vieux amis qui la convainquent d’aller au Bal des Potes – un nom étrange, mais qui semble plutôt amusant. Cependant, lorsqu’un homme étrange mais enivrant l’aborde au bal et déclare qu’elle est “A MOI”, un changement commence à se produire en elle… un changement qui révèle un sombre secret sur la ville et sa famille….

Age: 18+ ( ⚠️ Avertissement sur le contenu : Extrême violence, enlèvement, violence sexuelle, viol, fausse couche ⚠️ )

 

Moon River (français) de September Moon est maintenant disponible à la lecture sur l’application Galatea ! Lisez les deux premiers chapitres ci-dessous, ou téléchargez Galatea pour en profiter pleinement.

 


 

L’application a été reconnue par la BBC, Forbes et The Guardian comme étant l’application la plus populaire pour les romans explosifs de nouveaux Romance, Science Fiction & Fantasy.
Ali Albazaz, Founder and CEO of Inkitt, on BBC The Five-Month-Old Storytelling App Galatea Is Already A Multimillion-Dollar Business Paulo Coelho tells readers: buy my book after you've read it – if you liked it

sous-genres:

Paranormal, Fantasy, New Adult

 

Similaire à:

(TODO: Translation!) Read the full uncensored books on the Galatea iOS app!

Chapter 1

Maeve

L'air était frais sur mon visage.

Je m'étais promis de ne pas regarder en arrière, mais ma louve n'avait jamais fait cette promesse. Sa tête a tourné, et nous avons contemplé le château.

J'ai regardé les lumières qui commençaient à s'allumer, éclairant le chemin qu'il empruntait pour me chercher. J'ai entendu un hurlement percer l'air, et les alarmes se sont mises à sonner.

Una a instinctivement fait un pas en arrière, et sa patte a touché le bord d'une falaise. Elle a tourné la tête pour regarder sa patte, attirant mes yeux avec les siens.

Je ne suis pas assez forte pour partir“, m'a dit Una. Je suis toujours attirée par lui. Elle s'est retournée pour regarder par-dessus le bord.

Je préfère mourir que de rester là, dis-je en lui parlant dans notre esprit commun. SAUTE!

La dernière chose dont je me souviens, c'est la sensation de l'air enveloppant chaque partie de nous. J'ai fini par ressentir la chose que je cherchais… la liberté.

L'eau fraîche en dessous a ouvert ses bras dans une étreinte, et nous sommes tombées dans l'obscurité.

D'une certaine façon, tout était toujours pareil.

J'ai donné un pourboire à mon chauffeur et je suis sortie du taxi, en tirant mon sac à dos sur mon épaule. J'ai marché jusqu'à la maison et j'ai essayé de me rappeler où était le double de la clé.

J'ai regardé sous le paillasson, dans la boîte aux lettres et sur le rebord des fenêtres. Si quelqu'un passait par là ou regardait par la fenêtre, il aurait probablement l'impression que je tentais de m'introduire dans ma propre maison.

J'ai décidé de faire le tour, de sauter la clôture et de forcer une des fenêtres. Je me suis jetée par-dessus et j'ai atterri assez joliment, si je peux me permettre.

L'arrière-cour était vraiment dans un piteux état.

Si Grace était là pour voir son jardin comme ça, elle tomberait sûrement dans les pommes. Je me suis approchée de la porte coulissante et j'ai essayé de l’ouvrir – et devinez quoi? Elle était déverrouillée.

La maison semblait plus vide que d'habitude. J'ai glissé mon doigt le long de la table de la cuisine, séparant les couches de poussière.

J'avais utilisé toutes les excuses possibles et j'avais retardé mon retour aussi longtemps que je le pouvais.

Après la mort de mon père, Grace a montré son vrai visage. Elle m'a envoyée en pension quelques jours après le décès.

Pendant les vacances, j'ai été obligée de rester au pensionnat pendant que les autres rentraient chez eux. Donc, j'ai mis ce temps à profit pour faire des projets. Je me suis promis une vie où je n'aurais à dépendre de personne.

Je n'avais pas besoin de rentrer chez moi comme tout le monde. Je choisissais de rester pour pouvoir envisager et créer le futur que je voulais vivre. Je n'avais besoin de personne tant que j'avais mes livres.

Et pourtant, me voilà de nouveau ici. Je ne pensais pas revenir ici un jour, mais je devais mettre quelques affaires en ordre. Je n'ai jamais aimé cette maison, et la vendre m'aiderait à payer mes études supérieures.

A part ça, mon père avait prévu des dispositions bizarres dans son testament à sa mort.

Je viens d'avoir 21 ans, et dans quelques semaines, je recevrai enfin mon héritage. Après ça, je pourrai vendre cette maison et partir d'ici.

D'ici là, je vais juste faire quelques petits boulots, faire le ménage dans cet endroit, et commencer à planifier le reste de ma vie.

“Bonjour!” La voix venait de la porte d'entrée. “Je veux que tu saches que j'ai alerté les autorités pour intrusion!”

Je me suis précipitée vers la porte, j'ai humé l'air, et j'ai senti distinctement l’odeur des crêpes et du miel. “Mary?” ai-je demandé en ouvrant la porte.

“MAEVE?” Elle m'a brutalement prise dans ses bras, et m'a rapidement repoussée. “Laisse-moi bien te regarder”. Oh mon Dieu! Cela fait si longtemps que je ne t'ai pas vue. Comment vas-tu?”

“Je vais bien.”

“Je pensais qu'on te verrait à l'enterrement”, dit-elle en essuyant ses larmes, “mais après la façon dont elle t'a traitée… je comprends pourquoi tu n'y es pas allée”.

“C'était difficile pour moi parce que j'avais des examens, mais j'ai fait en sorte de prendre les dispositions nécessaires du mieux que je pouvais, et selon ses souhaits”, ai-je répondu.

“Tu veux entrer? Je sais que la maison est un peu en désordre, mais je pourrais peut-être te donner un peu d'eau?

“Je suis sûre que les officiels seront bientôt là et qu'ils voudront savoir ce qui se passe – pourquoi ne pas te mettre à l'aise en les attendant?”

Mary m'a suivie dans la cuisine. J'ai ouvert les placards à la recherche de tasses. Heureusement, elle s'est approchée et a pris un verre elle-même.

Grace avait déplacé les choses depuis la dernière fois que j'étais venue ici. Je ne savais pas où se trouvait quoi que ce soit, et cela ne faisait que renforcer mon sentiment de ne pas être à ma place.

J'ai entendu frapper à la porte à nouveau, et je me suis excusée pour aller ouvrir.

“Maeve?”

“Tylor!” J'ai souri.

“Ça fait des années!” Il m'a serrée si fort dans ses bras que je pouvais sentir la lumière du soleil sur sa peau.

“Euh… Tylor…” Je m’étouffais, “Je ne peux pas respirer.”

“Oh, désolé”, a-t-il dit en me relâchant. “Est-ce que ma mère est là? Elle a envoyé une alerte pour intrusion. Heureusement, j'ai eu le message.”

“Je suis dans la cuisine, Tylor”, a crié Mary.

“Ok, maman!” dit-il en s'invitant à entrer.

“Oui, bien sûr, entre”, ai-je dit.

Tylor m'a lancé un regard narquois et m'a fait un clin d'œil.

“Alors, tu es là pour combien de temps?” a-t-il demandé alors que nous retrouvions sa mère dans la cuisine.

“Pas longtemps, juste le temps de prendre mes affaires et de partir. Je viens d'avoir mon diplôme, et j'ai été acceptée dans un programme de maîtrise en écriture créative. Alors j'ai pensé que je pourrais revenir et mettre toutes ces affaires en ordre.”

“Donc tu vas repartir?” dit Tylor, consterné. Mon souffle s'est arrêté en voyant son air désespéré.

Il avait l'air si différent de la dernière fois où je l'avais vu. C'était le jour de mon départ. Nous n'avions que huit ans. Oui, il est plus grand, mais il est aussi… c'est son sourire… son sourire était si désarmant.

“Je veux dire… Je n'ai nulle part où aller pour le moment. Donc je vais rester quelques mois, jusqu'à l'automne”, ai-je dit, observant alors son sourire réapparaître.

“Super!” dit Mary, “tu arrives juste à temps pour le bal. C'est ce week-end.”

“Quel bal?”

“C'est un truc d'accouplement”, dit Tylor en levant les yeux au ciel.

“Attends, quoi? Qu'est-ce que tu veux dire?” ai-je demandé. Tylor et Mary ont eu l'air interloqués.

“Tu sais…” a commencé Tylor.

“Non, je ne sais pas”, ai-je répliqué.

Tylor a échangé un regard avec sa mère. Je voyais bien que j'avais dit quelque chose de mal. Il commençait à dire quelque chose quand sa mère est intervenue prudemment.

“Tylor, pourquoi on ne laisserait pas Maeve un peu tranquille pour qu'elle puisse s'installer? Maeve, pourquoi ne viendrais-tu pas pour le dîner après t'être installée confortablement?

“J'ai vu l'état du réfrigérateur, et je suis sûre que tu dois défaire tes bagages. Passe dans un moment, d'accord?”

J'ai hoché la tête et je les ai raccompagnés. J'ai regardé Tylor et sa mère traverser la rue et je me suis retournée vers mon sac à dos, que j'avais placé près de la porte coulissante. J'étais contente qu'ils ne l’aient visiblement pas remarqué. Je n’avais pas grand-chose.

Tout ce dont j'avais vraiment besoin était mon ordinateur portable et quelques vêtements de rechange. Après avoir bougé autant que je l'avais fait, je réalisais que tout était une ancre potentielle: chaque livre, chaque vêtement, chaque morceau de papier.

Chaque personne.

Je me méfiais de tout et de tous.

 

(TODO: Translation!) Read the full uncensored books on the Galatea iOS app!

Chapter 2

Maeve

Le dîner était plus que mouvementé. J'avais oublié à quel point la famille de Tylor était nombreuse.

Ses sœurs jumelles, Caroline et Christine, n'étaient pas de tout repos. Si l'on ajoute son jeune frère Nathan, c'est un miracle que Mary et Nick aient pu tout gérer.

J'étais contente que tout le monde soit là parce que je pouvais à peine placer un mot avec toute l'agitation à table. Les enfants étaient bruyants, mais c'était agréable de voir à quel point ils rendaient ce dîner facile pour moi.

“Que vas-tu faire pendant que tu es ici, Maeve? Vas-tu trouver un travail pour l'été?” a demandé Mary.

“Oui. Je pense que je vais commencer à chercher demain. Je cherche juste quelque chose d'assez facile.”

“Je suis sûr que Tylor pourrait t'aider à trouver quelque chose,” dit Nick.

Tylor ne parlait manifestement que rarement, car il y a eu alors une pause momentanée dans la conversation, et quelques regards ont été lancés dans sa direction.

“Eh bien, comme tu travailles étroitement avec le château, je suis sûr que tu pourrais trouver quelque chose pour elle. Je sais qu'ils cherchent toujours des serveurs pour les grands événements.”

“Papa! Je suis sûre qu'elle préférerait aller à la fête, n'est-ce pas, Maeve?” a proposé Caroline.

“Tu sais quoi, je pense que tu as raison”, ai-je dit à Nick. “Je vais regarder si oui ou non ils seraient prêts à m'engager.”

“Ils t'engageraient certainement”, a répondu Nick, “surtout avec un petit mot de recommandation deTylor”.

“Tu es sûre que tu préfères travailler plutôt que d'aller au bal?” a demandé Tylor.

“Ce n'est pas comme si j'avais quelque chose à me mettre, et je ne pense pas que j'apprécierais vraiment quelque chose comme ça”. J'ai entendu un ricanement de Nathan et des exclamations de Caroline et Christine.

“Tu es sérieuse?” ont dit Caroline et Christine à l'unisson. Puis Caroline a pris le relais. “Si c'est juste une question de robe, je suis sûre que nous pourrions t’en prêter une .”

“Je vais glisser un mot pour toi”, a dit Tylor avant que je puisse répondre. Je suis sûre que le soulagement qui m'a envahie s’est vu parce que Taylor m'a offert un doux sourire en réponse.

Les filles ont essayé de dire quelque chose, mais j'aurais juré avoir entendu Tylor grogner. Leur réponse a été coupée avant même qu'elles ne puissent émettre un seul son.

Il n'a pas fallu longtemps pour qu’elles se remettent à bavarder sur tout ce qui se passait à l'école et sur les personnes qui, selon elles, allaient aller au bal ce week-end.

Elles ont parlé de transformations et de bien d'autres choses que je ne comprenais pas vraiment… mais là encore, je n'ai jamais été populaire ni compris ce qui était cool.

J'ai remercié Mary pour ce magnifique dîner et j'ai dit au revoir à tout le monde. J'allais fermer la porte mais elle s'est bloquée derrière moi.

J'ai regardé par-dessus mon épaule et j'ai vu des yeux bleus perçants qui me regardaient. Mon souffle s'est arrêté dans ma gorge et j'ai détourné le regard.

“Je te raccompagne”, a dit Tylor.

“Tu réalises que j’habite juste de l'autre côté de la rue, non?” ai-je rétorqué.

“Eh bien, il y a eu récemment une alerte Intrusion”, a-t-il répondu, “alors je ne sais pas si c'est sûr ici”.

J'ai levé les yeux vers lui et j'ai râlé à voix basse. J'avais essayé désespérément de ne pas remarquer à quel point il était beau. Il y avait juste quelque chose en lui qui vous donnait envie de lui tenir la main.

En réaction, j'ai attrapé la mienne. Tout chez Tylor était réconfortant, et il me faisait me sentir en sécurité. Il m'a accompagnée jusqu'à mon porche, s'est laissé tomber sur les marches et m'a fait signe.

“Ecoute, je pensais ce que j'ai dit là-bas. Si tu veux un travail, je peux t'aider à en trouver un ce week-end, mais je pense que tu devrais envisager d'aller au bal”, a-t-il dit mollement.

“Je n'ai jamais été du genre à aller danser, et je ne connais personne là-bas… En plus, m'habiller en pirate, ça ne m’emballe pas. Je n'ai jamais été fan des soirées dansantes à thème”, ai-je dit en agitant les mains en l'air.

“Comment ça, des pirates?”

“Ce thème? C'est ça? Les pirates? Genre Hey ho matelot!… ARRRRG!” J'ai balancé mon bras, et il a attrapé mon coude.

“Attends, quoi!?” Il s'est levé brusquement et m'a fait monter à sa hauteur. “Qu'est-ce que tu veux dire? Tu n'es jamais allée à un bal des potes?”

“Non. J'ai juste dit que je n'aimais pas vraiment les thèmes.”

“May. Ce n'est pas drôle”, a-t-il grogné. “Tu comprends ce que sont les potes?”

“De bons amis?” ai-je suggéré.

“May,” il respira fortement, “t'es-tu déjà transformée?”

“Je veux dire… Je me suis déplacée d'un endroit à l'autre, mais je suis toujours la même personne. Je ne pense pas avoir changé de personnalité. Je suis juste la bonne vieille Maeve.”

“QUOI?” Il avait l'air complètement abasourdi. “As-tu déjà remarqué quelque chose de bizarre chez toi?”

“Ummm… qu'est-ce que tu veux dire?” Je l'ai regardé d'un air perplexe parce qu'il tenait toujours mon bras et, pour une raison étrange, ne voulait pas le lâcher. “Je pense qu’il faut que tu sois un peu plus précis.”

“Es-tu déjà tombée malade? T'es-tu déjà coupée et as-tu réalisé que tu guérissais très vite? As-tu déjà eu une éruption de fourrure ?” Sa voix tremblait de colère.

“Je… Je ne sais pas de quoi tu parles”, ai-je dit en essayant de retirer mon bras. J'ai osé lever les yeux vers lui, et les siens étaient consumés par les ténèbres.

“S'il te plaît, Tylor… si j'ai dit quelque chose qui t'a bouleversé, je suis désolée. Je ne comprends pas.” Purée! Je me suis dit. “Les fêtes, ça a l’air vraiment important ici“.

“Non, je suis désolé”, a-t-il dit en me lâchant le bras. Il était toujours étrangement proche de moi, et j'aurais juré qu'il me sentait. Je l’ai regardé à nouveau, et il a cligné des yeux, qui étaient en quelque sorte redevenus bleus.

J'ai frotté mes yeux et regardé autour de moi.

“Écoute, il commence à faire nuit”, ai-je dit, “et j'ai fait un long voyage. Alors je pense qu'il est temps pour moi d'aller dormir.”

“Hé, May”, a-t-il dit en m'attrapant à nouveau le bras. Je me suis retournée vers lui, et il s'est à nouveau approché de moi, “Je ne voulais pas te faire peur.”

Je me sentais étourdie pour une raison étrange à chaque fois qu'il s'approchait de moi.

Il sentait le chocolat et… je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je n'ai jamais été fan de chocolat, mais il y avait une autre odeur sous-jacente que je n'arrivais pas à identifier.

“On t'a déjà dit que tu sentais le ch…”

“Le chocolat et le chêne ?” a-t-il chuchoté. Il s'est rapproché à nouveau, “Comment? Comment as-tu…”

Sa phrase est restée en suspens. J'ai retiré mon bras, je suis entrée et j'ai fermé la porte derrière moi. Quelque chose en moi m'a fait verrouiller la porte.

J'aurais juré qu'il m'avait entendue pendant qu'il s'éloignait. Il ne s'est pas retourné, mais il s'est arrêté. C'était presque comme s'il pouvait sentir que je le regardais partir.

Les jours suivants ont semblé défiler devant mes yeux. J'ai pu tout nettoyer, mais j'avais encore besoin de produits indispensables. Je vivais dans des boîtes à pizza.

Après cette histoire de bal, je pourrai aller faire des courses et commencer à vivre comme une personne à peu près normale.

 

(TODO: Translation!) Read the full uncensored books on the Galatea iOS app!

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on email

Brûlante Détermination

Hannah Daniels a toujours été un peu plus corpulente que les autres femmes, mais elle ne s’en est jamais souciée. Elle est bien dans sa peau. La plupart du temps du moins. Mais son médecin lui recommande de consulter un coach de fitness. En fait, elle a même déjà en tête l’homme idéal : Jordan Mathis, qui est déterminé à faire transpirer Hannah… à plus d’un titre.

Classification par âge : 18+

L’Alpha Briseur de Ménage

Brooke abandonne tout pour emmener sa famille sur la route et aider son mari à réaliser ses rêves. Elle est loin de se douter que son bonheur en fait partie. Ce qui est regrettable, car un certain alpha est sur le point de changer leur vie à jamais. Slate est un loup-garou qui a été maudit pour avoir une compagne humaine, mais quand il voit Brooke, il ne peut voir en elle autre chose qu’une bénédiction. Dommage qu’elle soit mariée…non ?

Classification par âge : 18+

La Disparition

Cela fait deux ans que Lily a perdu son petit ami dans une fusillade au hasard. Lorsqu’une prestigieuse université lui propose une offre d’emploi, elle a la chance de mettre ses tristes pensées de côté et de repartir à zéro, du moins jusqu’à ce qu’elle rencontre l’irrésistible président de l’école. Lily peut-elle confier son amour à un nouvel homme ou les sombres secrets de ce dernier ne feront-ils que lui causer plus de chagrin?

Tranche d’âge: 18+

Liés par les Flammes

Lorsque Lydia découvre le jour de son dix-huitième anniversaire qu’elle est destinée à épouser le roi Gabriel d’Imarnia, sa vie entière est bouleversée. Grâce à ses pouvoirs de feu uniques et à des années d’entraînement, Lydia tente de résister au destin à chaque instant.

Mais le roi Gabriel a d’autres plans…

Age Rating : 18+

Bottes de Cowboy et Bottes de Combat

Lorsque Lincoln, vétéran de l’Afghanistan, rencontre Lexi, conseillère en bien-être, il sait qu’il a trouvé la bonne personne, mais les fantômes de son passé peuvent l’empêcher de se construire un avenir brillant.

Age Rating : 18+

Unclassic Hero (français)

Par l’auteur de Behind the Masque et Enforce My Heart.

Sydney a toujours suivi les règles… jusqu’à ce que sa meilleure amie Desiree décide qu’elle doit s’amuser un peu. Elles achètent de fausses cartes d’identité et entrent dans une boîte de nuit, où Sydney s’attache à un musicien sexy… pour découvrir qu’il est aussi son nouveau professeur d’anglais !

Classification par âge : 18+

Étoile Brillante

Pour Andra, se lier à un dragon semble être un rêve impossible. Mais lorsqu’elle croise le chemin d’un beau Cavalier du Ciel, Andra découvre un tout nouveau monde de possibilités. Avec un peu de magie, elle pourrait même se retrouver à s’envoler dans le ciel… .

Age: 15+

La Survie de la Rose

Après la mort de son père, le roi, Deanna se retrouve dans une situation dangereuse. Elle est une princesse bâtarde, et sa belle-mère, la reine Rosaline, et son demi-frère, le prince Lamont, ne reculeront devant rien pour qu’elle soit écartée de la cour. Seule et sans personne pour la protéger, Deanna commence à craindre pour sa vie. Mais lorsque des prétendants commencent à arriver pour faire la cour à la reine Rosaline, Deanna rencontre un bel étranger venu d’un pays lointain qui pourrait lui offrir le salut qu’elle recherche…

Age Rating : 18+

L’Aube Immortelle

Après une rencontre fortuite avec une femme captivante et un homme à l’allure de loup, Lea se retrouve projetée au centre du monde secret et clandestin des Immortels, rempli de loups-garous, de vampires et de sorcières. Va-t-elle apprendre à naviguer dans ce nouveau monde avec l’aide de son bel ami loup-garou ? Ou succombera-t-elle aux charmes sombres et séduisants de sa belle reine ?

Age Rating : 18+

À Moi

Anika Mason n’est pas exactement le plus brillant des rayons de soleil… Mais pourtant, les gens sont attirés par elle. Et cela inclut deux garçons très séduisants, dont Anika n’a jamais demandé l’attention. Et lorsqu’un mystérieux admirateur inconnu commence à envoyer des messages inquiétants à Anika, elle se demande qui d’autre pourrait se disputer son cœur. Rien ne l’arrêtera tant qu’Anika ne sera pas à lui…

Classe d’âge : 16+

Unlimited books, immersive experiences. Download now and start reading for free.