Hell's Riders MC (français) - Couverture du livre

Hell's Riders MC (français)

Amanda Deckard

0
Views
2.3k
Chapter
15
Age Rating
18+

Summary

Après avoir perdu sa mère à la suite des représailles d'un club de motards rival, Mia s'enfuit pour poursuivre son rêve d'aller à l'université et d'obtenir un diplôme en art. Elle s'avère être une proie facile pour le sadique Caleb, qui passe cinq ans à abuser de Mia qui est isolée. Après avoir appris qu'elle est enceinte, Mia organise une évasion pour elle et son bébé et retrouve son père... mais a-t-elle vraiment échappé aux griffes de Caleb, ou celui-ci réussira-t-il à la retrouver ?

Classification par âge : 18+

Afficher plus

24 Chapters

Chapter 1

Chapitre 1

Chapter 2

Chapitre 2

Chapter 3

Chapitre 3

Chapter 4

Chapitre 4
Afficher plus

Chapitre 1

MIA

DEUX NUITS PLUS TÔT

« Sale pute ! » hurla-t-il en se jetant sur moi.

J'essayai d’arrêter les coups de poing. Mais il était dix fois plus fort que moi. « S'il te plaît, Caleb » criai-je alors qu'il continuait à me frapper.

« Tu veux flirter avec d'autres hommes ? Personne ne voudra jamais d'une ordure comme toi. Je vais te montrer ce qui arrive aux ordures » dit-il, me dominant de tout son poids.

J’oscillais entre conscience et inconscience, j’avais de plus en plus envie de me laisser aller et de rejoindre ma mère. Je sentis ses mains sur moi lorsqu'il déchira ma robe.

« Non, Caleb. Arrête s'il te plaît, je t'aime. » J’essayai de lutter, de rester éveillée, de le combattre.

Après qu'il eut terminé, j’avais l'impression qu'une lame m'avait entaillée.

Alors que je glissais lentement dans l'inconscience, je sentis que quelqu'un me prenait et me déposait sur un lit.

Je voyais cette lumière de temps en temps. Je ne savais pas vraiment si je devais aller vers elle ou non. Mais elle me semblait si chaude et accueillante.

« Madame, vous m'entendez ? Madame, pouvez-vous me dire votre nom ? » appela une voix au loin.

« Mia... Mia Rodgers » chuchotai-je faiblement.

BOBBY

DE NOS JOURS

« Quand est-ce que quelqu'un va me dire où est ma fille, putain ? » Je braillai en direction de l'infirmière.

« Monsieur, s'il vous plaît, calmez-vous et asseyez-vous, ou je vous fais sortir d'ici. »

Cette infirmière m'énervait.

« Je ne vais pas me calmer, ni prendre un foutu siège. Je reçois un appel à deux heures du matin, disant que ma fille Mia est ici. Maintenant, voulez-vous bien m'indiquer la direction de sa chambre » dis-je.

« Nous vous avons appelé il y a presque deux nuits, monsieur. » Elle mit ses lunettes, regarda un papier, puis revint vers moi.

« Madame, écoutez-moi. Je viens d'arriver du sud de la Californie. La route a été longue jusqu'ici. Maintenant, dites-moi où est ma fille, s'il vous plaît. » Je perdais patience.

« Très bien. Prenez l'ascenseur jusqu'au cinquième étage, vous arriverez aux soins intensifs. Une fois que vous y êtes, prenez à gauche, puis à droite. Son numéro de chambre est 217A. » Elle m'avait finalement donné les indications.

« Merci » dis-je en courant dans la direction que l'infirmière m'avait indiquée.

Je sortis finalement de l'ascenseur, j'étais alors dans l'unité de soins intensifs. Je pris à gauche puis à droite comme l'infirmière me l'avait dit. La chambre 217A apparut devant moi.

Je pris une profonde inspiration, j'ouvris la porte et je vis ma princesse allongée dans un lit d'hôpital avec un tube à oxygène dans le nez, plâtrée, et le visage meurtri.

Je m’assis à côté d'elle, pris sa main dans la mienne, et pour la première fois en dix ans, je pleurai.

« Monsieur, bonjour, je suis le Dr Taylor. Je me suis occupé de votre fille pendant son séjour ici. » Un jeune homme maigre qui semblait sortir d’un laboratoire scientifique entra dans la pièce.

« Moi c’est Bobby. S'il vous plaît, qu'est-il arrivé à ma fille ? » demandai-je, en essayant de ne pas m'effondrer.

« Enchanté, monsieur. Eh bien, elle a été amenée ici il y a deux nuits. Elle a été battue presque à mort. Quatre de ses côtes ont été abîmées, elle a perdu pas mal de sang à cause des coups et elle avait une grande entaille sur la poitrine.

Sa main droite est cassée en deux endroits, elle pourrait avoir besoin d'une opération plus tard. Mais cela dépendra de la façon dont elle se soignera. De plus, monsieur, et je suis désolé de vous annoncer cela, nous avons trouvé quelques traces de déchirure. Nous pensons qu'elle a également été violée. Je suis désolé. »

Le Dr Taylor lisait son dossier pour moi, expliquant ce qui était arrivé à ma fille.

Je ne pouvais pas croire que quelqu'un avait touché à ma princesse, j’essayai de contrôler ma colère pour pouvoir être là pour elle.

« Merci Doc, merci d'avoir pris soin de ma princesse. » Je me levai et je tendis la main.

« Pas de problème, monsieur. C'est mon travail. Je reviendrai plus tard pour vérifier comment elle va, elle devrait bientôt se réveiller. » Il me serra la main, puis quitta la pièce.

« Princesse, je suis vraiment désolé de ce qui t’est arrivée. Je suis désolé de ne pas avoir été là pour te protéger. Je suis là maintenant, princesse. Ton père est là. »

Je me rassis, prenant à nouveau sa main dans la mienne. Je portai sa main à mes lèvres et laissai échapper une larme.

Je lui parlai du club et de certains des gars, comme Mason, il était mon bras droit, mon vice-président et l'oncle de Mia. Mia m’avait non seulement moi, mais aussi Mason, nous étions tous les deux prêts à tout pour elle depuis le jour de sa naissance.

J'avais appelé Mason plus d'une heure plus tôt pour lui donner des nouvelles de Mia, il me dit qu'il était en route.

« Je t'aime tellement, princesse. Je suis désolé de ne pas avoir été là, comme avant. Tu sais que je ne t'en ai jamais parlé quand tu grandissais, après la mort de ta mère. Mais tu lui ressembles tellement. Mia, ta mère serait si fière de toi. Je suis fier de toi aussi, princesse. » J’écartais ses cheveux de son visage.

Quelques heures plus tard, Mason entra en trombe dans la chambre, haletant, et se figea lorsqu'il vit notre princesse endormie, le bras plâtré, un tube à oxygène dans le nez et le visage meurtri. Il s’avança lentement vers moi, sans la quitter des yeux.

Je le comprenais. J'étais dans le même état depuis que j'étais arrivé ici.

« Bobby, que s'est-il passé ? » Mason s'assit à côté de moi.

« Je n'en ai aucune idée. Elle ne s'est pas encore réveillée.

Le médecin dit qu'elle a été battue presque à mort, qu'elle a perdu pas mal de sang et qu'elle a une entaille sur la poitrine. Elle pourrait avoir besoin d'une opération à la main, elle est cassée en deux endroits. Elle a quatre côtes abîmées. Il a aussi dit... » Je racontai à Mason ce que le médecin m'avait dit plus tôt.

« Il a dit quoi ? Qu’est-ce qu’il a dit, Bobby ? » demanda Mason.

Je pris une profonde inspiration, je regardai ma princesse, puis à nouveau Mason.

« Ce putain de taré l'a violée. » Je n'arrivais pas à croire que j'avais prononcé cette phrase. Après ce qui était arrivé à Angel, je m’étais juré que cela n'arriverait jamais à ma princesse.

« Qui a fait ça, putain ? » La rage de Mason cherchait à sortir.

« Je ne suis pas sûr. Mais je t’assure Mason que nous allons le découvrir » lui dis-je en regardant ma fille.

Chapitre suivant
Noté 4.4 de 5 sur l'App Store
82.5K Ratings
Galatea logo

Lecture illimitée, expériences immersives.

Facebook de GalateaInstagram de GalateaTikTok de Galatea